Essai Honda Civic restylée 1.8 i-VTEC 142 X Edition

 

Essai Honda Civic restylée 1.8 i-VTEC 142 X Edition

Essai Honda Civic restylée 1.8 i-VTEC 142 X Edition

Actuellement à sa neuvième génération, la Honda Civic s’est offert un restyling en 2015, et l’accompagne cette année d’une inédite série spéciale X Edition.

 

Apparue sur notre marché en février 2012, l’actuelle Honda Civic est tout comme la génération précédente assez détonante dans le paysage des compactes généralement très conventionnelles.

Les lignes atypiques de la Civic empêchent de la confondre avec un autre modèle ! Pour ceux qui aiment se démarquer, c’est parfait, d’autant que la diffusion limitée fait de la Civic une voiture qu’on ne croise pas tous les jours.

Le restyling de 2015 ( entrevu dès le Mondial de l’auto de Paris en octobre 2014 ) a fait largement évoluer la Civic avec une personnalité plus affirmée. La face avant a gagné en dynamisme avec une calandre élargie avec grille en nid d’abeille, des blocs optiques retouchés avec feux de jour à led, et un bouclier plus agressif avec une partie centrale peinte en noir laqué et non plus en gris. Vue de derrière, la Honda Civic restylée se distingue par son aileron noir et ses feux à led. Les designers Honda ont complété ce rafraîchissement par l’adjonction de jupes latérales.

De profil, la Civic 9 est particulièrement typée avec ses poignées de portes arrière dissimulées, son capot plongeant dans la continuité du pare-brise et ses feux arrière proéminents.

 

Honda Civic X Edition

Honda Civic X Edition

Cette année, la Honda Civic accueille dans sa gamme une série baptisée X Edition. Pour la première fois, les passages de roues sont peints couleur caisse tout comme la partie centrale du bouclier avant, et les jantes alliage 17 pouces sont peintes en gris. Seules deux teintes sont proposées : argent acier ou bleu sport brillant comme sur notre modèle d’essai.

Extérieurement, cette Civic semble évoquer la fameuse version sportive Type R. Il n’est d’ailleurs par rare que les têtes se retournent sur son passage.

 

Vie à bord : la Honda Civic restylée

 

Dans l’habitacle, le restyling de la Civic s’est surtout accompagné de l’installation d’un nouveau système multimédia appelé Honda Connect. Le vaste écran tactile 7 pouces affiche tout aussi bien la navigation, la caméra de recul, que la connexion internet et la téléphonie bluetooth. Ce système utilisant Android fonctionne avec un navigateur Garmin, facile à programmer et efficace. Un bon choix de la part de Honda !

 

Système Honda Connect sur la Honda Civic

Système Honda Connect sur la Honda Civic

On retrouve le même dessin de planche de bord que pour la Civic 2012, fluide et enveloppant. La qualité de construction est au rendez-vous, mais il ne faudra pas attendre des matériaux du niveau d’une compacte premium. Les plastiques utilisés ne sont pas tous très valorisants, ce qui est une constante dans la production japonaise.

 

Planche de bord de la Honda Civic restylée

Planche de bord de la Honda Civic restylée

Autre bon point pour cette Honda Civic : un volume de coffre impressionnant de 477 litres ! Pour ceux qui en voudraient davantage, la Honda Civic Tourer fait encore mieux avec un volume de 624 litres, et un seuil de chargement abaissé.

Ceux qui ont besoin de charger des vélos ou d’autres objets encombrants apprécieront particulièrement la banquette arrière dont l’assise peut se relever. Ces “sièges magiques” sont une spécificité Honda, et apportent une fonctionnalité très pratique.

Sièges arrière magiques de la Honda Civic

Sièges arrière magiques de la Honda Civic

 

Les passagers arrière disposent d’un espace convaincant, mais seront privés de petites attentions : ni aérateurs ni prises USB ou 12 V au programme.

De par son volume de coffre, la Honda Civic pourra jouer le rôle de petite familiale.

 

A conduire : le chant du cygne du 1.8 i-VTEC

 

Même si la Honda Civic se rapproche de sa fin de carrière pour cette génération, y prendre place est loin d’être une punition. Le conducteur trouvera une position de conduite facilement, et appréciera la bonne prise en main du volant multifonctions à la jante épaisse. Petit grief sur l’écran situé au-dessus du compte-tours qui affiche la vitesse en digital : suivant sa position de conduite, il peut être masqué par le volant.

 

Honda est un motoriste réputé, et cela se ressent avec ce bloc 1.8 i-VTEC de 142 ch. Le rendu sonore est très agréable, avec une ambiance presque sportive.

Il s’agit encore d’un 4 cylindres atmosphérique, qui sera remplacé en 2017 par un bloc 1.5 i-VTEC turbocompressé au rendement supérieur. La puissance est délivrée à 6500 tr/min, et le couple de 174 Nm est disponible seulement à 4300 tr/min. Cela implique de devoir faire ronronner le 1.8 i-VTEC pour disposer des pleines capacités du moteur, avec une certaine inertie suivant le régime moteur. Ce moteur essence est aux antipodes du moteur diesel 1.6 i-DTEC dont le couple de 300 Nm assure une réelle souplesse. Mais au niveau de la sonorité et de l’absence de vibrations, ce moteur essence séduit !

Pour réduire la consommation, le conducteur pourra activer la touche Econ présente sur la gauche du bloc de compteurs. L’éco-conduite est facilitée par un éclairage de la planche de bord en vert quand le conducteur est raisonnable, et en blanc quand la conduite est moins économique. Autre équipement allant dans le sens d’une réduction de la consommation : le système d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur est monté de série.

Bouton ECON sur la planche de bord de la Honda Civic

Bouton ECON sur la planche de bord de la Honda Civic

Mais cela ne suffira pas à réaliser une consommation basse : en moyenne lors de notre essai nous avons réalisé une moyenne supérieure à 7,5 L en usage mixte.

 

Le ressenti au volant est très positif : les ingénieurs Honda ont revu les paramètres de la direction assistée électrique. Très bien réglée, la direction de la Civic participe à l’agrément de conduite. Les pneumatiques Bridgestone Turanza assurent quand à eux une très bonne motricité, mais semblent parfois un peu sonores.

 

Jante alliage de la Honda Civic X Edition

Jante alliage de la Honda Civic X Edition

Cette motorisation i-VTEC 142 ch est disponible avec boîte manuelle à 6 rapports ou transmission automatique. A moins de ne pas supporter de passer les rapports à la main, la boîte mécanique est le meilleur choix. Elle autorise une accélération de 0 à 100 km/h en 9,4 s, contre 11,4 s pour la version à boîte automatique ! La consommation mixte officielle est également inférieure de 3 dixièmes de litres pour la boîte manuelle.

Autre argument en faveur de cette boîte : elle est très bien guidée avec un levier court parfait à manoeuvrer.

 

La Honda Civic 2015 adopte en série le freinage automatique d’urgence “Honda City Brake Active” qui fonctionne jusqu’à 30 km/h.

On pourra reprocher à la Civic sa visibilité arrière, avec deux vitres de hayon séparées par un montant horizontal un peu gênant. Heureusement que la dotation intègre une caméra de recul pour les maneuvres !

 

Phare avant de la Honda Civic restylée

Phare avant de la Honda Civic restylée

Budget : une série spéciale abordable

 

A 26100 euros, la Honda Civic X Edition embarque déjà un équipement très complet : jantes alliage 17 pouces, peinture intégrale, système de navigation, caméra de recul, climatisation automatique bizone, sièges avant chauffants…Le prix est identique à celui d’un Civic Executive Navi sur laquelle la Civic X Edition est basée.

Il faudra cependant acquitter un malus de 500 euros sur cette motorisation essence 1.8 i-TVEC de 142 ch. Une somme non négligeable et assez dérangeante sur une voiture qui n’est pas une sportive !

Les acheteurs auront aussi l’alternative du bloc diesel 1.6 i-DTEC de 120 ch, pour un tarif catalogue de 26650 euros.

Honda garantit sa Civic pendant 3 années, soit une de plus que ses concurrentes françaises et allemandes.

LIRE LA FIN DE L’ESSAI HONDA CIVIC X EDITION

Essai Honda Civic 1.8 i-VTEC 142 X Edition

Essai Honda Civic 1.8 i-VTEC 142 X Edition