Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai nouveau Volvo XC60 T6 2WD : 306 ch sur 2 roues

Nouveau Volvo XC60

Nouveau Volvo XC60

Pourtant très axé sur la sécurité, le constructeur suédois fait le pari de proposer son nouveau Volvo XC60 avec un quatre cylindres 2.0 turbo de 306 ch mais seulement deux roues motrices. Un choix étrange, mais compréhensible quand on cherche à réduire au maximum la consommation et les émissions de Co2.

De nouveaux moteurs 4 cylindres en remplacement de blocs 5 et 6

Chez Volvo, une révolution est en marche avec l’abandon programmé des 5 et 6 cylindres.  Il faut dire qu’entre les normes Euro 6, les demandes de l’union européenne et les marchés comme la France frappés sans cesse par de nouveaux malus, il n’est pas facile de résister avec de gros moteurs.

En essence, deux nouveaux moteurs sont proposés dans un premier temps : ils sont baptisés T5 et T6 comme les anciens blocs mais avec le label Drive-E, à ne pas confondre avec les anciennes versions DrivE exclusivement diesel. Pour parvenir à développer des moteurs 4 cylindres aussi puissants que des 5 et 6 cylindres, les ingénieurs Volvo ont travaillé sur la circulation d’air. Les nouvelles motorisations Drive-E couvriront une large gamme, allant de 120 à 230 ch en diesel et de 140 à 306 ch en essence. Dans l’immédiat les nouvelles motorisations lancées très prochainement seront 100 % thermiques, mais des versions hybrides sont prévues. Les alterno-démarreurs intégrés sont raccordables avec un moteur électrique, devant ou derrière.

Cette version T6 la plus puissante de la gamme associe un compresseur pour les bas régimes et un turbocompresseur. Cela permet au bloc 2.0 de développer une puissance de 306 ch, autant que le gros 6 cylindres T6 qui restera encore un petit moment au catalogue en association avec la transmission intégrale.

Ces nouveaux moteurs s’accompagnent de l’arrivée d’une nouvelle boîte de vitesse automatique à 8 rapports, d’origine AISIN. Elle est disponible avec des palettes au volant, en option.

BVA8 Volvo XC60

BVA8 Volvo XC60

 

Le nouveau Volvo XC60 T6 Drive-E à l’épreuve du Col de Vence

 

Les équipes de Volvo n’ont pas lésiné sur les roadbooks pour cet essai international. Pas question de programmer des parcours sans relief et sur autoroute : c’est bien le Col de Vence qui était programmé dans notre GPS. Une destination que se sont offert cette année plusieurs constructeurs pour leurs petites sportives ST et GTI ( sans citer de nom… ).

Le Volvo XC60 n’a jamais été un modèle de dynamisme avec un comportement routier plutôt pataud. Avec de grosses jantes de 20 pouces, son efficacité est en progrès avec un roulis relativement contenu. Attention donc aux petites montes pneumatiques pour ceux qui s’aventurent souvent à la montagne. Les suspensions restent souples, avec un effet de tangage prononcé. A l’approche d’une série  d’épingles, difficile de se sentir parfaitement à l’aise avec un rayon de braquage important et un volant de grand diamètre. On est évidemment loin d’une petite sportive !

Nouveau Volvo XC60

Nouveau Volvo XC60

Le train avant du nouveau Volvo XC60 profite d’un poids moins prononcé, puisque le nouveau moteur pèse une cinquantaine de kilos de moins qu’un 6 cylindres.

Plutôt véloce, le nouveau moteur 4 cylindres est puissant comme on l’attendait, la sonorité en moins. Les 306 ch sont bien au rendez-vous, et le poids important impose une certaine prudence au niveau des freinages. Même si les roues arrière ne motricent pas, le châssis reste très rigoureux avec un système de contrôle en virage CTC monté en série. Le couple est géré entre les deux roues avant ainsi qu’un freinage sur la roue motrice intérieure pour réduire le risque de sous-virage lorsqu’on accélère en sortie de courbe.

Les 400 Nm de couple associés à la nouvelle boîte automatique assurent une belle souplesse, qui fait oublier le poids élevé de l’engin.

Avec une cylindrée de 2.0 L, le XC60 T6 2WD se contente de 7,3 L en moyenne homologuée, contre 10,7 L pour la version 6 cylindres 4WD. L’écart en rejets de CO2 est impressionnant, avec 169 g pour le nouveau moteur en deux roues motrices contre 249 g avec l’ancien bloc !

Le downsizing et les deux rapports supplémentaires de la nouvelle boîte de vitesses automatique permettent de réaliser ces progrès intéressants. Il demeure malgré tout étonnant d’opter pour un gros SUV essence en deux roues motrices.

Le bon choix : le nouveauVolvo XC60 D4

Nous avons pu également tester rapidement une Volvo V60 MY14 avec le nouveau moteur diesel D4 de 181 ch, qui sera très certainement plébiscité par le marché français sur le nouveau XC60 puisqu’il permettra d’échapper au malus écologique ! Il est homologué à 4,6 L pour des rejets de CO2 de 124 g. Autant dire que pour le portefeuille, il s’agira de la version la plus intéressante.

 

Nouveau Volvo XC60

Nouveau Volvo XC60

Une sécurité en évolution constante

Volvo a profité de ce restyling pour apporter de nouveaux systèmes de sécurité sur son best-seller. Désormais si un cycliste s’insère en faisant une embardée devant le XC60, il est détecté et le SUV va alors freiner automatiquement et à pleine puissance pour éviter la collision. Jusqu’à présent les piétons étaient détectés, l’efficacité du dispositif de sécurité active évolue donc dans le bon sens.

Volvo précise que la moitié des cyclistes tués en Europe le sont dans le cas d’un choc avec une voiture : la marque suédoise apporte une technologie loin d’être anecdotique.

Autre nouveauté : l’arrivée de feux de route actifs AHB. Comme chez BMW, le XC60 peut ainsi rester en plein phares même lorsqu’une voiture se trouve devant : une partie du faisceau sera alors obscurcie pour ne pas gêner les autres conducteurs.

Le City Safety qui freine automatiquement le XC60 en ville fonctionne dorénavant jusqu’à 50 km/h, contre 30 km/h chez la majorité des concurrents qui le proposent.

Et enfin dernière évolution intéressante : le système BLIS qui contrôle les angles morts peut désormais vous avertir de l’arrivée d’une voiture jusqu’à 70 m derrière le véhicule, y compris si elle roule à vive allure. Testé et approuvé vant de reculer sur une route fréquentée !

Le nouveau Volvo XC60 MY14 : un restyling bien visible

Ce nouveau Volvo XC60 est arrivé depuis plusieurs mois en concessions, contrairement aux nouvelles motorisations qui n’arriveront que fin décembre. Il se distingue du modèle d’origine par un nouveau visage, avec des blocs optiques élargis et plus rectangulaires. Les parties noires ont désormais disparu, pour favoriser des éléments couleur carrosserie.

Nouveau Volvo XC60

Nouveau Volvo XC60

La partie arrière profite d’une double sortie d’échappement rectangulaire chromée sur cette version T6. Précédemment la monte pneumatique la plus généreuse s’arrêtait à 19 pouces : sur le nouveau modèle des jantes 20 pouces sont disponibles, tout en assurant le même niveau de confort. Le design général en profite, avec un look nettement plus dynamique.

En France les versions R-Design représentent un quart des ventes du XC60. Cette version présentée est une Xénium, avec jantes alliage 20 pouces, phares au xénon, et peinture métallisée Blanc Cristal.

Planche de bord Volvo XC60

Planche de bord Volvo XC60

Dans l’habitacle la principale nouveauté se situe au niveau du blocs compteurs, façon V40. Digital, il permet au conducteur de choisir entre trois affichages résolumment différents : Elegance, Eco et Performance. Le levier de vitesses de la nouvelle BVA8 reprend lui aussi un design inauguré l’année dernière sur la V40. Le volant à quatre branches s’inspire pour sa part des S60 et V60.

De nouveaux sièges sport sont également disponibles, avec un maintien général en hausse. Le système multimedia gagne de nouvelles fonctionnalités, avec un navigateur internet et des services cloud. Volvo promet aussi qu’il est plus pratique à utiliser. Il a été rebaptisé à cette occasion Sensus Connected Touch.

La vie à bord reste une qualité de ce XC60, avec une très jolie présentation, et une sellerie cuir de standing. Il fait bon voyager en XC60 !

Sièges Volvo XC60

Sièges Volvo XC60

 

LIRE LA FIN DE L’ESSAI VOLVO XC60 RESTYLE

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

ACTUS

Essai Mercedes Classe E Coupé 350 CDI : haut standing

ESSAIS

Publicité
Connection