Connectez-vous avec nous

Essai Peugeot

Essai Peugeot 308 GT BlueHDI 180 BVA6 & THP 205

Essai Peugeot 308 GT

Essai Peugeot 308 GT

La Peugeot 308 s’encanaille. En attendant une sportive appelée GTI ou R forte de 270 ch comme le RCZ R, la Peugeot 308 GT assure l’intérim et nous offre quelques chevaux supplémentaires. En diesel le 2.0 BlueHDI passe de 150 à 180 ch, alors qu’en essence on retrouve sous le capot de cette version GT le 1.6 THP fort de 205 ch.

 

Style

 

Cette Peugeot 308 GT n’est qu’une version supplémentaire, mais elle requiert l’attention avec des modifications sympathiques. A l’avant, on commence par remarquer la présence du lion dans la calandre, et non plus au bout du capot à la manière d’une 508 restylée. Cela donne déjà à cette 308 GT un avant-goût de la 308 restylée qui arrivera inmanquablement en 2016. La calandre accueille également un logo GT.

Au-dessus des écopes latérales prennent place les nouveaux clignotants dynamiques, qui s’illuminent progressivement dans le sens de la direction souhaitée.

 

Arrière Peugeot 308 GT berline

Arrière Peugeot 308 GT berline

De derrière, le bouclier laisse un peu de place aux deux sorties d’échappement latérales, comme peut le faire une Volvo V40 R-Design. La panoplie sportive est en vogue : cela fonctionne plutôt bien pour la Mégane GT proposée avec pas moins de quatre carrosseries.

Chez Peugeot, la 308 GT est disponible en berline ou break SW. Rabaissée de 7 mm à l’avant et de 10 mm à l’arrière, cette 308 GT est assise sur des pneumatiques taille basse Michelin Pilot Sport 3 sur des jantes alliage « Diamant » en 18 pouces.

Ce bleu Magnetic est une teinte inédite sur la 308 qui fait référence à la couleur bleue chère au sport automobile français.

A noter que ce design est proposé sur des 308 nettement moins puissantes, avec la nouvelle finition GT Line également proposée sur les 508 restylée et RCZ.

Jante alliage Diamant Peugeot 308 GT

Jante alliage Diamant Peugeot 308 GT

 

A conduire 

 

L’intérêt de ces nouvelles versions GT, ce sont bien les qualités dynamiques plus pimentées. La Peugeot 308 de seconde génération lancée à la rentrée 2013 est déjà plutôt bien pourvue en la matière avec un excellent comportement routier. Même la version e-HDI 115 procure un agrément routier tout à fait positif.

 

Si on revient quelques années en arrière, la première Peugeot 308 GT n’avait pas marqué les esprits. Elle se présentait avec une carrosserie trois portes et le moteur THP 175 de la 207 RC, et un poids hélas nettement supérieur.

 

Cette nouvelle 308 GT place-t-elle le curseur un peu plus haut ?

GT oui, mais cette fois-ci le diesel compte bien avoir sa part du gâteau.

Boîte automatique EAT6 sur Peugeot 308 GT

Boîte automatique EAT6 sur Peugeot 308 GT

Avec le BlueHDI 180, la boîte automatique EAT6 est montée d’office. Cette boîte automatique d’origine Aisin se marie parfaitement avec le bloc diesel de 180 ch. La technologie Quickshift permet de réduire le temps de passage des vitesses : trois dixièmes en mode normal, et 1,6 dixième en mode sport !

Ceux qui souhaitent passer eux-mêmes les rapports pourront compter sur les palettes situées derrière le volant.

Le couple de 400 Nm assure des reprises top niveau : 5,5 s pour passer de 80 à 120 km/h.

Et dans les faits, les reprises sont évidemment plus intéressantes que le 1000 m départ arrêté. Même si la 308 GT BlueHDI parvient à réaliser un chrono sous la barre des 30 s pour cet exercice, on retiendra surtout la disponibilité continue de ce nouveau moteur.

 

Lorsqu’on active le mode Sport du « Driver Sport Pack », les valeurs instantanées de puissance, de couple et d’accélération longitudinale s’affichent entre les compteurs. La direction est moins assistée, ce qui rend la conduite plus sportive.

 

Les liaisons au sol de la 308 GT ont été travaillées avec des réglages différents des triangles : la raideur augmente de 20% à l’avant et de 10% à l’arrière. Difficile de prendre cette 308 en défaut : elle est vissée à la route.

 

Peugeot 308 GT THP 205 S&S

Peugeot 308 GT THP 205 S&S

Autre motorisation : le 1.6 THP 205 S&S. Ce moteur THP bien connu dispose ici de 205 ch, et se contente de rejets de CO2 de 130 g.

Nous avons également pu tester ce moteur essence sur une 308 GT berline. On se souviendra sans trop de regrets de la première 308 GTI, qui se contentait de ce même bloc avec 5 ch de moins.

Le couple de 285 Nm ne peut rivaliser avec les 400 Nm du bloc diesel : la souplesse lui fait souvent défaut. Il faut donc jouer de la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, correctement guidée mais dont le levier aurait mérité d’être un peu plus court.

Même pied au plancher, on a un peu de mal à se dire qu’on a plus de 200 ch sous le capot. La traque aux rejets de CO2 semble avoir éteint ce bloc THP 200 que nous avions connu plus démonstratif, notamment sur le RCZ à sa sortie. Le rendu est également tout autre dans une 208 GTI, ou une DS3 Racing.

Pourtant la nouvelle génération de Peugeot 308 est plutôt  légère, le résultat aurait pu être plus convaincant.

L’activation du mode Sport ne change pas beaucoup les choses, et fatigue rapidement les passagers en raison d’une sonorité moteur renforcée artificiellement et qui passe par le système audio. En combinant cette sonorité renforcée, un peu de musique et une discussion, vous aurez vite du mal à supporter l’ambiance générale.

Et on ne peut malheureusement pas paramétrer les réglages du mode sport individuellement: c’est tout ou rien.

 

Vie à bord

 

En présentation intérieure, la Peugeot 308 est bien placée dans sa catégorie avec des matériaux dans le meilleur niveau des constructeurs généralistes. Il y a bien entendu quelques plastiques moins flatteurs, mais la qualité générale reste de bon ton avec de jolis inserts métalliques façon voiture premium.

Tableau de bord Peugeot 308 GT

Tableau de bord Peugeot 308 GT

Tout le monde n’apprécie pas le concept du petit volant surmonté du bloc compteurs, mais la majorité s’en satisfait. Repris de la 208, ce concept de poste de conduite ne freine visiblement pas la clientèle : la nouvelle Peugeot 308 rencontre un succès important.

Reste qu’en réglant le siège conducteur assez bas, on prend le risque que le volant puisse empêcher de voir clairement les compteurs et l’odomètre situé entre les deux. Le volant est revu, avec une prise en main agréable, du cuir pleine fleur très doux et un badge GT. Des détails qui pourront séduire ceux qui montent à bord en concession…

 

Le rouge s’invite sur les surpiqûres de la planche de bord, des sièges TEP/alcantara, du soufflet de levier de vitesses. En mode sport, les compteurs s’illuminent en rouge et non plus en blanc.

Sur notre voiture d’essai, la sellerie cuir était présente avec des commandes électriques pour le siège conducteur, le tout pour 1600 euros tout de même.

Sellerie cuir sur Peugeot 308 GT

Sellerie cuir sur Peugeot 308 GT

Avis aux mélomanes : la qualité du système audio laisse un peu à désirer. L’option pack Hifi Denon est donc à envisager ( 510 euros ).

Niveau habitabilité et volume du coffre la 308 se défend très bien, et peut donc convenir à un usage familial même en carrosserie berline.

 

Budget

 

50% des Peugeot 308 vendues sont des haut de gamme Allure et Feline.  Peugeot continue donc de viser le haut du panier avec des versions plus rentables comme ces nouvelles GT.

Vendue 33700 euros, la Peugeot 308 BlueHDI 180 EAT6 se place donc 1550 euros au-dessus d’une 308 Feline BlueHDI 150 EAT6.  Caméra de recul, régulateur de vitesse actif, toit panoramique et système de surveillance des angles morts sont à cocher parmi les options.

Peugeot 308 GT 2015

Peugeot 308 GT 2015

A 30450 euros, la 308 GT THP 205 est moins chère de 3250 euros mais se dispense de boite automatique, consomme nettement plus et fait preuve d’un agrément de conduite finalement inférieur.

La dotation est quand même très fournie avec accès et démarrage mains libres, climatisation automatique bizone, système de navigation, projecteurs full LED, jantes alliage 18 pouces, vitres arrière surteintées, ciel de pavillon noir, sellerie TEP/alcantara, rétroviseurs rabattables électriquement, repose pied, seuils de portes et pédalier alu, driver sport pack, aide au stationnement avant et arrière.

LIRE LA FIN DE L’ESSAI PEUGEOT 308 GT

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection