Pas de Twingo 4 pour Renault

2020 – Nouvelle Renault TWINGO Z.E.

Le segment A des petites citadines est en pleine crise. La faute ne revient pas à la demande des acheteurs, mais à l’augmentation du coût de revient de ces autos du fait de l’évolution des normes de sécurité et de normes anti-pollution. Pour vendre ces petites voitures, il faut que le différentiel soit suffisant avec le segment B. Résultat des courses : ces petites voitures à faible marge ne sont plus assez rentables.

Peugeot et Citroën vont de leur côté abandonner le renouvellement des 108 et C1, et il en sera de même chez Renault.

Le nouveau patron de Renault, Luca de Meo, souhaite que le prix des Renault augmente. Il va donc falloir recentrer l’offre vers le haut…

Exit donc la Twingo, qui ne connaitra jamais de quatrième génération. Apparue en 1992, la Renault Twingo aura été la 4CV de la fin du siècle. Très habitable, simple et fiable, innovante en design, la Twingo s’est rapidement fait une place sur les routes. La seconde génération, plus placide, n’aura pas marqué les esprits. En renouant avec une certaine malice et en s’inspirant de la R5, l’actuelle Twingo aura repris des couleurs et un niveau de ventes très honorable. Elle est même déclinée depuis peu en Twingo ZE Electrique !

On peut aussi citer parmi les arguments qui ont du peser, le partenariat de production avec Daimler pour la Smart Forfour, qui prendra bientôt fin. La Smart sera bientôt assemblée en Chine.

L’offre de Renault en segment B restera toutefois très complète dans les prochaines années avec la future R5, la Clio et la ZOE.

Jusqu’à quand sera vendue l’actuelle Renault Twingo ? Elle devrait poursuivre sa carrière au moins jusque fin 2023, quand la future R5 électrique pourra devenir la voiture électrique d’accès pour la marque.