Que sait-on déjà de la future Renault Twingo électrique ?

Que sait-on déjà de la future Renault Twingo électrique ?
Que sait-on déjà de la future Renault Twingo électrique ? – illustration : Kolesa

Alors que la Renault Twingo est appelé à disparaitre de la gamme au courant de l’année, son retour est déjà prévu. Renault nous l’a en effet confirmé en présentant un concept car via sa filiale Ampère. Que savons-nous déjà de ce futur modèle ? On fait le point sur ce modèle attendu à l’horizon 2026.

La deuxième génération de Twingo électrique

Cousine de la Smart Fortwo, l’actuelle Renault Twingo 3 est proposée en électrique depuis quelques années. Mais cette Twingo E-TECH sera très différente du modèle annoncé par Ampère, qui veut reprendre à son compte le design de la toute première Twingo de 1992. Un revival, dans la lignée des R5 et Renault 4 électriques qui arrivent cette année et l’année prochaine chez Renault.

Le design de ce nouveau modèle, qui sera signé par l’équipe dirigée par Gilles Vidal, devrait donc privilégier la forme monovolume du premier opus. Mais elle s’en distinguera par un changement : le passage à la carrosserie 5 portes, pour ajouter de la facilité d’accès aux places arrière. En un sens, le retour d’une Twingo 3 portes n’aurait pas été dérangeant. Mini continue bien de vendre sa petite Hatch en 3 portes, ce qui semble lui réussir…

En dehors de la silhouette, le concept car présenté en novembre dernier reprend aussi le style « bio design » répandu dans les années 90. Le traitement lisse des flancs semble d’ailleurs tout à fait en vogue aujourd’hui. A l’avant, l’image d’illustration présentée sur le site Kolesa ainsi que le concept car Twingo Legend reprennent la forme ovoïde des projecteurs, mise en avant par la signature lumineuse à LED. Que ce soit la fine lamelle pour la calandre entre les feux ou encore les trois petites grilles à gauche du capot, on retrouve les éléments visuels de la Twingo 1. Le design est aussi allé jusqu’à s’inspirer de l’ouverture des portes, qui était effectuée par un petit loquet basculant, plus économique en production que des poignées traditionnelles.

Toutes les astuces employées sur la première Twingo reviennent ici pour que le revival soit digne de son inspiratrice. Il n’y a donc aucune crainte à avoir sur le design, qui devrait ravir les amateurs du modèle. Mais qu’en sera-t-il de l’aspect technique ?

Deux niveaux de puissance et une seule batterie ?

Si la R5 vise les 25000 euros en prix d’entrée de gamme, la Twingo 4 devrait plutôt se situer en premier prix autour des 20000 euros. Un tarif qui sera d’ailleurs atteint par la nouvelle Citroën ë-C3, avec une autonomie réduite et une puissance de 83 ch, suffisantes pour une utilisation urbaine.

Techniquement il n’y a donc pas d’extravagance à attendre de cette future Twingo, qui devra surtout parvenir à contenir son prix pour affronter une concurrence chinoise sans doute renforcée au moment de son arrivée. Deux niveaux de puissance de 90 et 110 ch ont été évoqués, alors que la batterie de 40 kWh pourrait être reprise à la R5.

D’ici 2026, nous devrions en apprendre davantage sur ce nouveau modèle. L’offensive électrique de Renault est donc repartie de plus belle, avec l’arrivée cette année des Scénic E-TECH et R5, puis l’année prochaine de la Renault 4, avant de voir arriver cette Twingo en 2026. Une roadmap claire, et cohérente.

La Twingo fera partie de l'offre électrique Renault
La Twingo fera partie de l’offre électrique Renault
Le concept car de la Renault Twingo _ Legend
Le concept car de la Renault Twingo _ Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *