Connectez-vous avec nous

Essai Citroën DS3 R 1.6 THP 202 : à conduire, budget

A conduire

Avec 202 ch sous le capot pour un poids inférieur à 1,2 tonne la DS3 Racing profite d’un très bon rapport poids puissance. Les performances sont logiquement excellentes : le 1000 départ arrêté est réalisé est 26,5 secondes.

Peu de voitures peuvent la suivre : cette nouvelle GTI va laisser sur place de nombreuses concurrentes. Avec un moteur turbocompressé de plus de 200 ch, il n’y a que les Corsa OPC Nürburgring Edition et Mini John Cooper Works qui en proposent plus avec 210 et 211 ch. Les ingénieurs ont effectué un travail acoustique qui donne de bons résultats. Le moteur THP 202 est une version revue par Citroën Racing, qui ne comporte pas le système audio du Peugeot RCZ. Les basses passent donc par la double sortie d’échappement arrière, comme sur une 207 RC.

Citroën DS3 Racing

Citroën DS3 Racing

Contrairement à la 207 RC THP 175 qui était dotée d’une boîte 5, la DS3 Racing bénéficie d’une boîte manuelle à 6 rapports. Relativement bien guidée, celle-ci est assez ferme. A 90 km/h en 6 ème, la DS3 Racing ronronne à 2000 tr/min, comme une voiture diesel ! Pour un dépassement éclair il faudra tomber plusieurs rapports, afin de rechercher la puissance dans les tours. La 4 ème est très convaincante, mais la 3 ème est démoniaque et pousse sans férir jusqu’à 150 km/h. Rien d’étonnant, puisque la seconde pousse déjà jusqu’à 110, où le rupteur intervient !

Il est quand même dommage que cette DS3 ne soit pas proposée avec une boîte à commande séquentielle. En compétition, la DS3R est munie d’une boîte pilotée BMP6 revue par Citroën Racing pour des passages de rapports canons. Pouvons-nous espérer un jour qu’elle soit montée sur la version civile ?

Affûté, le châssis est très agréable. Le train avant est suffisamment précis mais ne peut prétendre rivaliser avec ceux des Mégane RS ou RCZ THP 200. Les pneumatiques Bridgestone Potenza ont un réel potentiel sportif. La puissance passe à 100 % sur les roues avant, et un différentiel à glissement limité aurait été un plus pour améliorer la motricité dans les courbes.

Citroën DS3 Racing

Citroën DS3 Racing

A conduire, la Citroën DS3 Racing procure beaucoup de plaisir, avec une facilité de conduite et une grande disponibilité moteur à tous régimes. C’est le chapitre le plus convaincant de cet essai, et c’est tant mieux !

Budget

Citroën a maintenu le tarif de la DS3 Racing sous la barre des 30.000 euros, à 10 euros près. Ce tarif élevé peut encore grimper avec les options navigation GPS et l’adhésif de toit. A 26750 euros la Renault Clio RS Gordini est moins chère, avec un moteur atmosphérique 2.0 de 200 ch et un GPS TomTom en série. Même une Audi A1 S Line TFSI 185 S-Tronic est proposée à 27100 euros. Et pour enfoncer le clou, la Mégane RS puissante de 250 ch est affichée à partir de 29 500 euros !

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Citroën DS3 Racing THP 202 : bilan, galerie photos

Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Facebook

Publicité
Connection