Essai Mazda BT50 Freestyle Fighter

mazda-bt50

Lancé il y a bientôt quatre ans, et restylé en octobre 2008, le Pick-up de Mazda assume pleinement son rôle de baroudeur dans le monde entier.

Conception
L’objectif de ce modèle est de séduire bon nombre de personnes. Artisans, maçons, surfeurs, etc…. adoptent déjà à l’heure actuelle le BT-50. Succédant au B 2500,  le pick-up de Mazda partage plusieurs pièces avec son cousin le Ford Ranger. Trois cabines au choix sont proposées : Simple cabine, Cabine Freestyle, Double Cabine pouvant respectivement accueillir deux, quatre, ou cinq passagers. La longueur de plateau de chargement est également proposées en trois versions : 1 530 mm, 1 753 mm et 2 280 mm. Enfin un modèle avec benne existe également, disponible en deux places.
mazda-bt50-05txt

Design
Le restylage du mois d’octobre 2008 confère au BT-50 une allure encore plus robuste.
La face avant est caractérisée par son dessin en forme de « H » incliné dont les branches supérieures remontent vers les lignes de bossage du capot moteur. Les branches inférieurs descendent quand à elles jusqu’en bas du boulier. Celui-ci adopte une calandre chromée, et des projecteurs agrémentés d’inserts brillants en finition argent.
Les rétroviseurs et poignées sont chromés et des jantes aluminium de 16 pouces perdues dans les énormes passages de roue, sont livrés de série sur notre version.
La partie arrière est marquée par un pare-choc tubulaire, et des feux verticaux intègrent des inserts chromés.
Nous avons trouvé la couleur de notre véhicule d’essai plutôt originale, elle apporte ainsi une touche dynamique. Trois teintes bi-tons sont proposées au choix moyennant 600€ l’option et onze autres peintures intégrales sont proposées.

mazda-bt50-04txt
Globalement le design extérieur est plutôt réussi, alliant robustesse et élégance, ce modèle se démarque un peu de la concurrence, même si son objectif est d’être un utilitaire.

A bord
A l’intérieur l’ambiance est de mise, les assemblages sont bons, le volant et le pommeau de levier de vitesses sont en cuir, et les cadrans du tableau de bord cerclés de chromes sont simples mais bien visibles. La console centrale se pare d’une finition argent. En revanche plusieurs personnes risquent de trouver ridicule la faible superficie du miroir de courtoisie…
Nous n’irons pas jusqu’à dire que l’intérieur se rapproche de celui d’une berline, mais nous remarquons qu’un effort à été apporté à l’ensemble.
mazda-bt50-32txt
Au chapitre habitabilité, le BT-50 fais fort. Plusieurs rangements sont présents, comme le prouve notamment la double ouverture de l’accoudoir central, ou encore le profond logement sous la console centrale. En plus des espaces de rangements disponibles dans les quatre portières, trois porte-gobelets et un porte document horizontale satisferont plus d’un.
Les sièges avant ne souffrent pas de manque de place et s’avèrent confortables.
Pour l’arrière, deux petites portes à ouverture antagoniste facilitent l’accès à bord. Deux personnes peuvent s’y loger à l’aide de deux « strapontins ». Le confort n’est pas garanti, c’est pourquoi Mazda propose alors une version cinq places de son Pick-up, baptisée « Double Cabine ».
mazda-bt50-30txt
Les équipements à bord sont riches et le côté « utilitaire » pourrait bien se transformer en « loisirs ». En plus de la climatisation manuelle, des rétroviseurs dégivrants, des sièges avant chauffants, notre version se dote d’un système hifi MP3 associé à un chargeur frontal 6CD, d’une prise Jack compatible iPhone, et de 6 hauts parleurs.

Enfin, des accessoires peuvent se rajouter en supplément, un Couvre benne, un Double arceau de benne en alu poli ou encore un Hard-top.

A conduire
Contact enclenché, le moteur est bien là ! Même si l’habitacle est correctement insonorisé, la mécanique se fait bien entendre. Le frein à main est géré à l’aide d’une canne, ce n’est plus très courant à notre époque…
mazda-bt50-27txt
Le BT-50 est proposé avec un seul moteur, un bloc propulseur Diesel quatre cylindres de 2,5 litres 16 soupapes à double arbre à cames en tête accouplé d’un turbocompresseur à géométrie variable et d‘un intercooler de grande taille. Sa puissance porté à 143 ch à 3 500 tr/mn convient parfaitement au pick-up de presque 1,8 tonnes.
Le couple de 330 Nm est disponible dès 1 800 tr/mn, il n’est alors pas nécessaire de grimper dans les tours, d’autant plus que la plage de régime est courte. Le MZR-CD offre ainsi une réactivité exemplaire à chaque sollicitation de la pédale d’accélérateur.

La boîte de vitesse manuelle est à cinq rapports aux débattements plutôt longs. Une deuxième transmission vient se rajouter à celle-ci offrant une version deux roues motrices et une version quatre roues motrices non-permanentes. Ce mode permet au BT-50 d’alterner entre propulsion classique et traction intégrale jusqu’à 100 km/h. Pour le franchissement, un mode court de la boîte de transfert (4L) peut être utiliser. A noté la présence d’un différentiel arrière à glissement limité.
En version 4×4 sa capacité de remorque peut monter jusqu’à trois tonnes ! Quand à la charge utile, elle s’élève à 1 030 kg, de quoi charger la benne avec un Quad ou autre engin.
mazda-bt50-02txt
Avec un châssis costaud, et un roulis bien maitrisé, la tenue de cap du véhicule à allure modérée est de rigueur. En revanche une conduite dynamique n’est pas à tenter avec ce genre de véhicule, même si des aides électroniques aident éventuellement, l’arrière n’aura pas de mal à chasser dans les virages.

La direction est précise sur route, et douce en ville malgré le nombre de tour de volant à effectuer plus important qu’une berline ou un monospace. Le rayon de braquage de 12,6 mètres n’est pas négligeable, mais les manœuvres se réalisent plutôt bien, grâce notamment à l’excellente visibilité à bord.
Le freinage est efficace, mais nous avons trouvé que l’ABS était un peu trop sensible à notre goût.

Au chapitre confort de suspension, le BT-50 repassera… Ses ressorts à lame n’offrent aucun confort, et dès le moindre dos d’âne, vos vertèbres se plaignent !
mazda-bt50-22txt
Au final, ce Pick-up se conduit avec une incroyable facilité malgré son gabarit, et il offre de belles prestations en terme de chargement et de traction.

Bilan
Avec une offre tarifaire compétitive, un look sympathique, et des performances bien présentes, le Mazda BT-50 peut en effet satisfaire bon nombre de secteurs professionnels. Son petit esprit « loisir » peut également séduire les personnes ayant besoin de transporter leur matériel. Dommage que le confort ne soit pas plus maitrisé. Le moteur quand à lui aurait besoin d’un rajeunissement afin déjà d’obtenir des émissions de CO² moins importantes.
mazda-bt50-16txt
Ce que nous avons aimé :

- Capacité de chargement & traction
- Equipements
- Look
- Maniabilité

Ce que nous avons moins aimé :

- Suspensions très ferme
- ABS trop sensible
- Débattements de la boîte de vitesse un peu long
- Emissions de CO² importantes

Texte : Guillaume Ollier
Photos : Guillaume Ollier / Alain Kochowski

Données techniques :
Mazda BT-50 2,5 MZR-CD 143 Freestyle Fighter
Couleur : Lagoon Blue / Highlight Silver métal
Cylindrée : 2 499 cm3 (Euro IV)
Puissance fiscale : 8 CV
Puissance DIN : 143 Ch à 3 500 tr/min
Couple maxi : 330 Nm à 1 800 tr/min.

Performances chiffrées constructeur :
- 0 à 100 : 12,5 secondes
- Vitesse maximale : 158 km/h

Consommations chiffrées constructeur :
Urbaine : 10.9 L/100km
Extra urbaine : 7,8 L/100km
Mixte : 8,9 L/100km
Emission de CO2 (g/km) : 244 Malus : 1 600 euros

Dimensions & poids :
Masse à vide : 1 790 Kg
Longueur : 5,075 m
Largeur : 1,805 m
Hauteur : 1,750 m
Empattement : 3,000 m

Pneumatiques :
Bridgestone Dueler H/T 215/70R16 111S

Tarifs :
Mazda BT-50 2,5 MZR-CD 143 Freestyle Fighter : 27 100 euros
Tarif de notre version d’essai : 27 700 euros
Options du véhicule d’essai : Peinture métal bi-ton : 600 euros