Essai Renault Scénic et Grand Scénic Energy 1.6 dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Essai Renault Scénic et Grand Scénic Energy 1.6 dCi 130 eco2 : sobriété exemplaire

Un nouveau bloc moteur chez Renault, ce n’est pas si courant que ça. Nous n’avons pas affaire à une évolution mais à une toute nouvelle motorisation : ce 1.6 dCi 130 Energy débute sa carrière sur les Scénic et Grand Scénic. Il s’agit également du premier stop & start sur une voiture Renault !
Nous ne pouvions pas rater ça pour vous proposer l’essai de ce best-seller remis au goût du jour.

Nouveau moteur Energy 1.6 dCi 130 eco 2

Le moteur 1.9 dCi 130 a fait son temps : il avait été lancé il y a plus de 15 ans. Même s’il passait les normes Euro 5, Renault a souhaité aller plus loin en pratiquant le downsizing.
Résultat : le nouveau bloc délivre la même puissance de 130 ch avec 300 cm3 de moins. Aucun concurrent ne propose actuellement un tel rendement sur un monospace compact.
Ce nouveau moteur baptisé R9M en interne est appelé Energy dCi 130 eco2 pour les clients. Nouveau, ce moteur a fait l’objet d’une trentaine de brevets déposés. 75% de ses pièces sont inédites, les autres proviennent du 2.0 dCi bien connu.
Plus compact, le nouveau moteur Energy dCi 130 possède 16 soupapes contre 8 pour son prédécesseur. Le downsizing a consisté à réduire la course des pistons.
Vanne EGR basse pression, thermomanagement spécifique, pompe à huile à cylindrée variable : autant de technologies adoptées qui ont permis de réduire les rejets et la consommation.

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

De la même façon, le Swirl variable permet un meilleur brassage air-carburant. Cela consiste en un tourbillon dans le cylindre, qui s’adapte à la charge moteur.
Mais Renault ne s’est pas arrêté là puisque l’expérience en F1 a également été sollicitée pour la création de ce nouveau bloc, conçu en interne à Rueil-Malmaison. Ce moteur adopte une architecture carrée, privilégiée en F1 mais rare sur les moteurs de grande série. Le refroidissement des cylindres en simultané est également une technologie venue de la compétition.
Renault se lance enfin dans l’installation de dispositifs Stop & Start dont l’utilité n’est plus à démontrer en matière de réduction de consommation et de rejets de Co2. Ce dispositif est couplé à une récupération de l’énergie au freinage.
Au final ce moteur parvient à descendre à une consommation mixte de 4,4 L, pour des rejets de 115 g de CO2/km : des valeurs tout à fait étonnantes pour un véhicule de ce gabarit pesant près de 1,4 tonne.

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Comme Nissan a partagé les coûts de conception, les modèles de la marque japonaise comme le Qashqai auront également droit à ce nouveau moteur, mais pas avant l’année prochaine.

Avec une ambition de réduire de 135 g à 120 g les rejets de la moyenne des Renault vendues d’ici 2013, Renault a revu sa signature eco2 qui signe désormais les modèles inférieurs à 120 g comme ce Scénic Energy dCi 130.

Dommage que la boîte à double embrayage EDC reste cette année réservée au petit 1.5 dCi 110, les clients devront se contenter d’une boîte manuelle à 6 rapports.

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Peugeot n’a pas de moteur équivalent puisqu’il existe un fossé dans la gamme 5008 entre les 1.6 HDI 112 et 2.0 HDI 150, le Scénic dCi 130 dispose ainsi d’un bon positionnement.

A conduire

Dès le démarrage, on sent une différence avec l’ancien moteur 1.9 dCi : le bruit a été divisé par deux ! Ce nouveau moteur n’émet que très peu de vibrations typiques des moteurs diesel, et au delà de 1500 tr/min la sonorité se rapproche même de celle d’un moteur essence.
Le silence à bord est très appréciable à vitesse stabilisée : c’est tout simplement reposant.
Avec ce nouveau moteur, le Scénic dCi 130 se situe idéalement entre les versions dCi 110 et dCi 160. Le couple de 320 Nm est disponible à 1750 tr/min, mais 80% du couple est déjà présent dès 1500 tr/min.

Sans concurrencer les reprises de l’excellent 2.0 dCi 160, on n’a pas l’impression de se traîner avec ce moteur Energy.

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Les reprises sont très convaincantes, et même à 50 km/h il est possible d’évoluer en quatrième et de retrouver de la pêche pour prendre de la vitesse sans tomber un rapport. La différence avec le petit 1.5 dCi 110 se ressentira plus particulièrement lors des départs en vacances lorsque le Scénic est bien chargé. L’écart de couple en faveur du 1.6 dCi 130 peut alors s’avérer un élément de sécurité capital pour les dépassements sur route.
On sent malgré tout que les efforts ont surtout été portés à réduire la consommation, et non à gagner des dixièmes sur les accélérations.

Comparé au Scénic dCi 110, le Scénic Energy dCi 130 gagne 1,8 s au 1000 m départ arrêté avec un temps de 32 secondes, et 2 secondes au 0 à 100 km/h avec 12,3 secondes.

Le Scénic Energy dCi 130 ne marque pas de points en performances par rapport à l’ancienne motorisation. La vitesse de pointe reste établie à 195 km/h, et le 1000 m départ arrêté est même plus efficace avec l’ancien moteur : 31,1 s, c’est 9 dixièmes de moins !
Notre version d’essai était chaussée en monte optionnelle 17″, avec du Continental ContiPremiumContact 2. La suspension se situe à mi-chemin entre les concurrents de Citroën et Renault. Le Scénic est moins confortable qu’un C4 Picasso et moins précis qu’un 5008. On peut aussi tourner ça de façon plus positive : le Scénic est plus confortable qu’un 5008 et plus rigoureux en châssis qu’un Citroën C4 Picasso. Voilà !
Le compromis parfait ? A vous de décider, en fonction de vos attentes…

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Vie à bord

Renault lance plusieurs nouveautés sur le Scénic, pour la “collection 2011″.
La teinte blanc nacré fait son apparition, comme sur nos clichés du Grand Scénic présenté dans cet essai. Les rétroviseurs deviennent noir étoilé sur les versions Exception, Privilège et Jade.
A l’intérieur, on remarque davantage de nouveautés avec des éléments de décor brun cajou sur la planche de bord, et l’apparition de nouveaux équipements.

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Un système de gestion de l’air dans l’habitacle, l’Air Quality Sensor, active automatiquement le mode de recyclage d’air en cas de gaz d’échappement trop concentrés à l’extérieur du Scénic. On imagine très bien l’intérêt dans un tunnel, ou dans un bouchon.
Vous ne pourrez pas le rater comme il est écrit en gros sous les aérateurs centraux; était-ce bien nécessaire ?

Au niveau Hifi l’option Bose aura de quoi séduire les mélomanes, avec un rendu acoustique nettement plus convaincant que celui des haut-parleurs d’origine.
Si le premier Scénic était un pionnier, cette troisième génération est davantage rentrée dans le rang. Entre temps les concurrents ont copié le précurseur, et se sont creusé les méninges pour apporter des évolutions supplémentaires au concept. Le Citroën C4 Picasso bénéficie d’un pare-brise panoramique innovant, et l’Opel Zafira a poussé la modularité avec des sièges qui se replient en portefeuille et dégagent un plancher plat. Sur ce point le Scénic est désormais à la traîne.

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Au niveau télématique, le navigateur Carminat TomTom est proposé au tarif attractif de 490 euros. Un prix qui comprend la cartographie France, l’alerte de survitesse, les alertes de radar. Même les radars de feu sont signalés ! Mais ce système est en voie d’être interdit en France, affaire à suivre.
La fonction HD Traffic affiche les ralentissements en temps réels sur le parcours et propose des itinéraires de déviation quand la circulation devient trop ralentie. En optant pour un abonnement, on peut même utiliser la recherche sur internet avec Google Search et avoir les prévisions météo.
Le Grand Scénic diffère du Scénic court par son coffre gigantesque en configuration 5 places, et qui reste utilisable en configuration 7 places. ( cf galerie )

Budget

Au niveau prix, le Renault Scénic 1.6 dCi 130 est proposé à partir de 27350 euros en finition Expression. Le tarif enfle de 400 euros comparé à l’ancienne motorisation 1.9 dCi 130, toujours présente au tarif.
Les amateurs du Grand Scénic 7 places devront faire un chèque de 700 euros supplémentaires pour disposer d’un coffre géant avec deux places dans le plancher.

Ce nouveau moteur réclame donc un effort de 1200 euros par rapport au petit 1.5 dCi 110.
Notre version d’essai Jade est à 31750 euros, avec un niveau d’équipement assez complet complet : sellerie cuir, sièges chauffants, siège électrique côté conducteur, carte de démarrage mains libres, Carminat TomTom, toit panoramique ouvrant électrique, vitres latérales surteintées. Il reste malgré tout de nombreuses options, comme la caméra de recul ( 300 euros ), la cartographie Europe ( 120 euros ), les jantes alliage 17″, le pack xénon ( 850 euros ), ou même le système de surveillance de pression des pneus ( 250 euros ).

Renault Scénic Energy dCi 130

Renault Scénic Energy dCi 130

Avec une consommation en baisse de 20%, il est possible de tabler sur une autonomie en progression de 200 km par rapport à l’ancienne version 1.9 dCi 130. C’est un atout non négligeable vu la hausse des prix des carburants !
Lors de notre essai nous n’avons pas été en mesure d’atteindre le chiffre de 4,4L annoncé en conso mixte, du fait des voitures non rodées et des parcours effectués. Nous y reviendrons ultérieurement lors d’un essai détaillé longue durée.

Très prochainement, la version dCi 110 bénéficiera également d’améliorations qui lui permettront de réduire sa consommation : pompe à huile pilotée et Stop & Start vont ainsi se généraliser.

Même si les rejets de CO2 sont très bas avec 115 g, il ne faudra plus escompter obtenir de bonus écologique depuis la réduction drastique des seuils du bonus/malus français. Fiscalement le Renault Scénic Energy dCi 130 eco2 est une voiture 7 CV.

Bon point pour l’entretien : Renault a abandonné la courroie de distribution pour une chaîne, ce qui supprime une opération de maintenance coûteuse.De son côté le FAP intégré au bloc moteur est également sans entretien.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Renault Scénic et Grand Scénic Energy 1.6 dCi 130 eco2 : bilan, galerie photos

10 réflexions au sujet de « Essai Renault Scénic et Grand Scénic Energy 1.6 dCi 130 »


  1. Très bon moteur sur un excellent monospace. Vivement l’arrivée de l’EDC sur le 130 ch


  2. Super !

    Espérons seulement que la fiabilité est aussi écrite dans le cahier des charges… Je n’ose imaginer cette usine à gaz en panne… et le prix des réparations…

    Ca peut couter très chère à entretenir une voiture économique.

    Allez, c’était juste de l’ironie… Pourvu qu’ils y aient vraiment penser et pourvu qu’on ne lise, encore, que des bonnes impressions sur ce moteur dans 7 ou 8 ans.


  3. Cette troisieme génération de scenic est une vraie bonne surprise.
    Depuis deux ans j’ai mangé du km sans jamais un probleme et toujours avec un confort surprenant.
    et puis restons fra


  4. La mode actuelle est de critiquer Renault. Je pense qu’avec le Grand Scenic DCI 130 Energy, on aboutit au meilleur COMPROMIS actuel pour une famille pour le rapport qualité/design/espace interieur/tenue de route/design/securité/moteur/rejet de C02.
    130 ch est selon moi notamment important sur autoroute avec coffre de toit et porte vélos. La déco intérieur est plus “french touch” que le sérieux allemand sans l’austérité. L’ergonomie des commandes est meilleure que Citroen. Reste en effet la Peugeot 5008 ou la Seat Alhambra (plus chère)…Pour moi, le fait qu’il y ait les appui têtes grand confort, le tom tom intégré, et la sonorisation Bose c’est encore un plus. Pour les sièges, je préfère le mode Scenic amovible plutôt que la mode escamotable plus fin et moins confortable.


  5. esperons que la fiabilité sera enfin au rendez vous ! pompes à injection , injecteurs , et les sempiternelles réparations de négligence d’usine m’ont empoisonné la vie dés les 300 kilomètres avec mon conquest 1,9 l 130 cv …dommage , Renault m’avais habitué à beaucoup mieux ..


  6. Bonjour, j’ai trouvé le scénic 1.6l energy 130 diesel moins cher sur le web ! c’est chez autojm, un mandataire automobiles. le prix commence à 22 000€ je crois avec plus de 25% de réduction… pour info, j’ai commandé labas, la voiture est niquel… avec caméra de recul et gps :)
    merci !


  7. Au référenceur ou commercial Auto JM :
    Si vous souhaitez faire de la pub, vous pouvez nous contacter directement.


  8. Je possède ce Scénic depuis 2 mois en finission Exception et lui ai fait rouler 5000km, mes premières impressions sont celles là:
    *Niveau conso: je suis vraiment impressionné par sa sobriété, même si je ne suis pas parvenu à obtenir les 4.4 litres/100km annoncés par Renault. J’en suis plutôt à environs 5.6 litres/100km en faisant pas mal d’autoroute.
    *Niveau performances, il n’est pas hyper violent (par rapport au C-max 2.0l tdci 133cv que je possédais précédemment) mais il est vrai que je n’ai pas besoin de rétrograder sur autoroute pour avoir le peps attendu pour dépasser.
    Par contre, par rapport aux autres diesel que j’ai eu, il est hors de question avec celui ci de rester sous les 1250tr/min car si on accélère à ce régime, il ne se passe rien du tout…
    *Niveau sonorité et vibrations, je suis tout à fait d’accord, les progrès sont exceptionnels… une fois que le moteur est chaud, on a vraiment l’impression d’avoir un véhicule essence.
    *La finission intérieure me plait beaucoup, le confort est satisfaisant, le bloc instruments, le GPS, le Plug USB sont très bien intégrés.
    *La boite de vitesse est très souple.

    Bref, si ce véhicule se révèle aussi fiable qu’agréable à utiliser, je le recommanderai à tout ceux qui me demanderont mon avis.

    Bonne route.


  9. Ns avons notre scenic Dci130 15th depuis le27 juillet et pour la petite histoire l’avions commandé 8 jours avant !Merci à Renault vaulx en velin .Avant achat et pendant 2 mois j’ai testé toute la concurrence : Verso 126 ch , Touran tdi140, 5008 , C4 . J’ai fait mon choix pour des raisons techniques : meilleur moteur , courroie de distrib. meilleure boite de vitesse (étagement) et SILENCE de fonctionnement ; l’esthétique a jouer aussi en sa faveur : Renault a bien fait évoluer son monospace . La finition est tt a fait correcte à l’intérieur mème si les joints de tableau de bord et de carrosserie sont ds la moyenne . Venant d’un picnic toyota la différence est flagrante : le silence de fonctionnement! nous l’avons pris blanc et les options de ce 15ème anniv sont satisfaisantes sauf que je regrette la clef main libre ! pour les consos 1er plein : 6.3l /100 puis 6.1 à partir du 3ème et après 5000 kms 5.6 litres s’affichent au compteur(rajouter 0.2l pour ètre ds le vrai)Nous apprécions ce confort reposant mème si le chassis est “réactif” sur les gendarmes couchés ou nous étions cet été (nord montpellier)! Le freinage est excellent , la tenue de route avec esp sans faille , on se sent en sécurité . pour les rangements , j’en aurai souhaité plus ds le tableau de bord en avant du levier de vitesse ; plus pratique pour les lunettes et autres reçus d’autoroutes que le grd coffre coulissant ou surtout les rangements ds le plancher que personne n’utilisent ! J’aurai aimer encore plus de “petits coffres” ds le grand coffre pour le coté pratique sur les flans latéraux . Nous apprécions bcp la conduite mème si le stationnement en ville est délicat car Scénic est large ! à ce sujet 2 options me semblent indispensables “à vivre” la carte main libre (je me répète ) Et l’aide au stationnement AR ET SURTOUT AVANT (en ville , des gros plots en granit sont masqués par le capot …) Nous avons bcp appréciez le toit ouvrant avant et panoramique arrière , ça “ouvre l’ambiance”. Pour la fiabilité , nous ne pouvons nous prononcer mais Toyota picnic a fait 235000 kms sans un ennui ; salut à chaque lecteur .


  10. bonjour,
    je suis négociant automobile et surtout un grand passionner d’automobile.
    je possede actuellement une bmw m3 et je vend particulierement des bmw diesel car leur fiabiliter a etait prouver a de nombreuses reprises moteur fleurtant avec les 800000km chaine de distribution jamais changer je parle de tout sa car actuellement seul bmw et quelques autres marques surtout allemandes ont des chaines de distribution sur les moteurs avec de petites cylindré donc faut il penser que se moteur sera a la hauteur car vraiment nouveau la chaine pour les francais et renault va t’il monter en prestige pour rivaliser les moteurs allemand ???? je ne pense pas !!!! soit je me trompe est renault aura le meilleur bourin de leurs histoire ou sa sera un vrai flop j’aimerai avoir d’autres avis

Les commentaires sont fermés.