Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai Suzuki Swift Sport Hybrid : toujours au top

Essai Suzuki Swift Sport Hybrid

Alors que la grande majorité des petites sportives est en voie de disparition, un constructeur résiste à la mise en place des nouvelles normes anti-pollution : Suzuki. Depuis 3 générations, la Suzuki Swift Sport est une petite sportive dynamique et abordable, et la marque a décidé de maintenir la formule coûte que coûte. Et en voici la dernière évolution, avec l’arrivée pour la première fois de l’hybridation légère sur ce modèle !

Une Swift Sport 2021 très aguicheuse

Il sera impossible de confondre la Swift Sport avec les versions normales. Elle s’en distingue en effet par de nombreux éléments, à commencer par de généreuses jantes alliage noir et diamantées 17″ chaussées en 195/45 et des boucliers spécifiques. Et pour ne pas passer inaperçu, pourquoi ne pas choisir cette teinte Champion Yellow ? Les bas de caisse, la lame du bouclier avant et le diffuseur arrière reprennent un look carbone très réussi, qui tranche parfaitement avec cette couleur vive.

Essai Suzuki Swift Sport Hybrid

Vue de l’arrière, la Swift Sport 2021 donne immédiatement le ton avec sa double sortie d’échappement, son diffuseur et son badge Sport. Un becquet prend également place au sommet du hayon.

Même si elle n’est plus proposée en 3 portes, les poignées de portes arrière cachées dans les montants permettent de sauvegarder la ligne.

Plaisante à regarder, la Swift Sport dispose d’un véritable capital sympathie et plait au plus grand nombre !

Essai Suzuki Swift Sport Hybrid

A conduire : une Suzuki Swift Sport toujours très plaisante

La double sortie d’échappement de la Suzuki Swift Sport n’est pas factice, et s’accompagne au démarrage d’une sonorité très sympathique.

L’arrivée de l’hybridation s’accompagne d’une baisse de puissance effective, puisque le 1.4 turbo essence ne délivre plus que 129 ch contre 140 ch précédemment. Le moteur 1.4 Boosterjet Hybrid est d’ailleurs partagé avec le Vitara. Même si le niveau de puissance n’est pas démentiel en soi, le poids limité à 1025 kg permet de bénéficier d’un rapport poids-puissance déjà convaincant.

Essai de la Suzuki Swift Sport Hybrid

Si on compare avec la Swift Sport de 2012, cette dernière disposait d’un bloc 1.6 essence de 136 ch. Ici le système d’hybridation légère SHVS apporte un petit plus tout en étant modeste.

L’ensemble est quand même assez étonnant, avec une sacrée pêche au vu de la puissance et de belles relances sur les trois derniers rapports de boîte. Il n’empêche que le 0 à 100 km/h est en retrait du fait de la puissance en baisse, avec un temps de 9,1 s contre 8,1 s précédemment pour la version 140 ch. Le compte-tours affiche une zone rouge à 6250 tr/min, mais dans la pratique on ne sera pas tenté de monter aussi haut. l’hybridation apporte elle un coup de boost autour de 3000 tr/min.

Essai de la Suzuki Swift Sport Hybrid

Suzuki ne propose pas de boîte double embrayage sur sa petite sportive, ce qu’on pourra regretter fin 2020. Fort heureusement la boîte manuelle à 6 rapports est rapide et participe à l’agrément.

Si un petit son sympathique est émis par l’échappement au démarrage, ensuite le moteur reste très discret : on est plus dans le politiquement correct que dans une tentative de se faire remarquer par les décibels.

Bien suspendue, la Swift Sport semble même conçue pour délivrer des performances encore supérieures. La direction est précise et le train avant profite d’une monte pneumatique efficace.

Notre exemplaire d’essai était chaussé en Continental ContiSportContact 5, une référence très agréable pour une petite sportive. Légère, cette Swift Sport est agile et toujours prévenante, jamais piégeuse.

Essai de la Suzuki Swift Sport Hybrid

De série, la Swift Sport est loin d’être pingre en équipement et se retrouve dotée du détecteur d’angle morts et de l’alerte au franchissement de ligne. Elle reçoit également l’alerte anti-collision, qui est souvent très prudente et retentit sans que le danger soit vraiment avéré. Le dispositif met en oeuvre à la fois une caméra monoculaire et un capteur laser. Vous pourrez également profiter au volant de la reconnaissance des panneaux de signalisation, et de l’alerte de trafic en marche arrière. Il ne manque qu’un régulateur adaptatif pour avoir la totale !

A vivre : une Swift avec une ambiance sport

Dans l’habitacle, Suzuki a soigné sa sportive en l’équipant de sièges baquets particulièrement enveloppants, avec appuie-tête intégré. Cerise sur le gâteau : ils sont dotés d’une fonction chauffage ! En revanche vous ne pourrez pas opter pour une sellerie cuir ou alcantara, mais fort heureusement la sellerie tissu est de qualité et égayée par des surpiqûres rouges. Les inserts décoratifs sur la planche de bord et les contre-portes font aussi appel au rouge, pour souligner le tempérament de cette citadine survitaminée. On citera encore les surtapis siglés Sport, et les seuils de portes réservés à cette version. Le conducteur profite d’un pédalier alu, et d’une instrumentation spécifique.

Les sièges sport de la Suzuki Swift Sport Hybrid

Pour le reste on retrouve la planche de bord de la Swift, assez classique mais bien assemblée. Le système multimédia est facile d’utilisation avec un grand écran tactile.

Planche de bord de la Suzuki Swift Sport Hybrid

Du fait de sa carrosserie 5 portes, cette Swift Sport demeure tout aussi pratique au quotidien qu’une version standard.

L’hybridation est contre toute-attente présente dans l’habitacle, car la petite batterie lithium-ion se loge sous le siège conducteur.

Budget : une petite sportive à prix canon

Si le prix catalogue est de 22150 euros, Suzuki communique actuellement sur un prix promotionnel de seulement 18850 euros ! Un tarif particulièrement canon, qui comprend la déduction d’une remise commerciale de 1800 euros et d’une prime à la conversion de 1500 euros.

Seule option disponible : la peinture métallisée, ou en alternative la peinture bi-ton à 850 euros.

Comme les autres modèles de la marque, cette sportive est garantie 3 ans ou 100.000 km.

Essai de la Suzuki Swift Sport Hybrid

Autre bon point : avec seulement 127 g de rejets de Co2, il n’y aura aucun malus écologique à acquitter pour une livraison en France en 2021. Et la carte grise reste raisonnable avec ses 7 chevaux fiscaux.

Parlons du dernier point qui concerne la partie budget : la consommation. Lors de cet essai nous avons relevé une moyenne en usage mixte de 7,2 L, sans se priver de belles accélérations. Suzuki communique sur une baisse de consommation de l’ordre de 16 % du fait de l’hybridation.

Essai de la Suzuki Swift Sport Hybrid

La Swift Sport face à la concurrence

Difficile de trouver une rivale directe à la Swift Sport en 2020, voire en 2021, surtout à ce tarif.

Chez Peugeot la 208 GT Puretech 130 s’affiche à 27200 euros, avec boîte automatique. Pour l’accès démarrage mains libres, le régulateur de vitesse ou les sièges chauffants, il faudra ajouter des options et faire encore grimper la différence de prix.

Du côté de Renault, la Clio RS Line E TECH 140 est proposée à partir de 26800 euros. Et là encore il faudra ajouter des options pour profiter de la caméra de recul, du pack Easy Drive avec régulateur adaptatif, ou des sièges chauffants.

Face aux françaises les plus proches, la Swift Sport est donc imbattable côté tarif.

LIRE LA CONCLUSION DE L’ESSAI SUZUKI SWIFT SPORT HYBRIDE

Essai de la Suzuki Swift Sport Hybrid
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection