Connectez-vous avec nous

ACTUS

Les voitures avec un moteur thermique seront interdites en 2035

BMW M4 CSL
BMW M4 CSL

C’était une décision attendue par beaucoup, et redoutée évidemment par un très grand nombre dont les constructeurs : l’interdiction de vente des voitures thermiques en Europe à partir de 2035.

Quelles voitures sont concernées par l’interdiction de 2035 ?

En parlant voitures thermiques, on pense voitures diesel et essence. Mais la restriction est plus large : aucune voiture ne devra émettre un gramme de Co2 en 2035. Ce qui éradique également des catalogues l’ensemble des voitures hybrides, rechargeables y compris. A partir de 2035, toute voiture neuve vendue en Europe devra donc être électrique. Les voitures utilisant des biocarburants sont également concernées : ce sera donc le cas des modèles E85.

L’avenir des voitures diesel d’ici 2035

Avec les ZFE, les voitures diesel auront sans doute presque disparu des ventes de voitures neuves d’ici 2030. Leur baisse est continue, en 2022 elles sont déjà en passe d’être dépassées par les voitures électriques ( sur le marché français ). En effet dans les ZFE, les véhicules sont progressivement exclus des centre-villes en fonction de leur catégorie Crit’Air. Et rappelons-le : aucune voiture diesel n’est classée Crit’Air 1. Si vous achetez une voiture diesel neuve en 2022, malgré son niveau de pollution très raisonnable elle sera classée Crit’Air 2 et donc moins bien qu’une voiture essence d’occasion Euro 5 ou Euro 6 immatriculée après le 1er janvier 2011…

Avant de passer commande d’une voiture diesel neuve, il faut donc bien réfléchir à ce qui adviendra quand cette voiture sera interdite dans les grandes villes mais aussi les villes moyennes de France. Lire : Faut-il encore acheter une voiture essence ou diesel neuve en 2022 ?

L’avenir des voitures essence d’ici 2035

Même si elles sont encore les plus vendues actuellement en France, les voitures essence vont logiquement voir leur part diminuer au profit des modèles hybrides et électriques. En 2025, l’arrivée des normes Euro 7 devrait changer la donne et entrainer la disparition de certaines motorisations. Ces normes plus strictes vont désormais aussi concerner les particules de freins : les voitures électriques devront donc également y répondre, même si elles sont avantagées.

Il n’y a pas de risque à moyen terme dans l’achat d’une voiture neuve, les voitures essence étant Crit’Air 1 et n’étant pas dans le collimateur des ZFE. Le seul problème,c’est bien entendu leur consommation la plus élevée des motorisations disponibles. Et du fait de l’augmentation des prix des carburants, cela devrait participer à leur chute dans les prochaines années.

L’avenir des voitures hybrides d’ici 2035

Du fait de l’augmentation du prix des carburants et de la chasse au diesel, mais aussi des objectifs de réduction des émissions de Co2, tout concourt à développer les voitures hybrides à court et moyen terme. Celles-ci devraient ainsi dépasser les ventes de voitures essence prochainement…

Les hybrides rechargeables devraient cependant évoluer dans les prochaines années. Car le cycle d’homologation qui leur est actuellement très favorable va changer, au plus tard en 2025. L’Europe souhaite que leur niveau d’émissions soit plus proche de la réalité, suite à de nombreuses études qui les ont montré du doigt.

Jusqu’à présent de nombreux modèles hybrides rechargeables se contentaient d’un moteur électrique de puissance limitée, qui était associé à un généreux moteur thermique. Cette tendance devrait s’inverser, avec des moteurs électriques plus puissants et des moteurs thermiques plus raisonnables ! A l’image des motorisations hybrides rechargeables du nouveau BMW Série 2 Active Tourer.

Si vous souhaitez acheter une voiture hybride non rechargeable, privilégiez une voiture Full Hybrid qui limite vraiment sa consommation. Ses modèles peuvent rouler en électrique quelques kilomètres, ce dont n’est pas possible une voiture avec une hybridation légère.

Concernant les voitures hybrides rechargeables, elles deviennent désormais plus intéressantes avec des autonomies électriques qui peuvent atteindre ou dépasser les 100 km. Principal frein : leur prix d’achat élevé en neuf. De bonnes affaires sont possibles en occasion, mais avec des autonomies inférieures à 40 km.

Lire : Faut-il acheter une voiture hybride rechargeable en 2022 ?

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection