Connectez-vous avec nous

Dacia

Essai Dacia Spring électrique : l’écologie punitive ?

Essai Dacia Spring électrique : l’écologie punitive ?

La Dacia Spring est tout simplement la voiture électrique la moins chère du marché. Ce qui semble logique, au vu du positionnement de la marque et aussi des prestations annoncées pour ce modèle. Une citadine 5 portes, au design dans l’air du temps, et qui semble désignée pour faire un carton comme une Sandero. Mais est-ce vraiment l’affaire de l’année ? C’est ce que nous allons voir dans cet essai de la Dacia Spring.

Design : une Renault indienne relookée

Malgré ses origines qui remontent à 2015 sous blason Renault ( voir notre article sur la Renault Kwid ), le design de cette Dacia Spring est dans l’air du temps. A l’avant, les designers Dacia lui ont offert un éclairage à double étage, récemment remis à la mode par BMW après avoir été abandonné par Citroën. Les prises de recharge sont d’ailleurs masquées sous la calandre fermée, avec décors chromés. De profil, la Spring peut sembler un peu fluette. Mais ses passages de roues et ses barres de toit lui donnent des aspects de petit SUV qui réhaussent le style général. L’arrière est assez typé Renault, avec des feux qui ne sont pas sans évoquer ceux du premier Captur.

Les fausses jantes alliage sont très réussies…pour des enjoliveurs apposés sur les jantes tôle 14″ !

Le style de la Spring est typé Renault
Le style de la Spring est typé Renault

Dans le détail cependant, la fabrication low-cost est bien visible. Les serrures sur les portes avant font particulièrement daté. De nombreux plastiques utilisés semblent déjà perdre leur teinte noir d’origine, sur une voiture qui approche seulement des 10.000 km. C’est le cas de l’embase de l’antenne arrière, des joints du vitrage latéral, mais aussi des coques de rétroviseurs en plastique brut. Tout ça…ne va pas très bien vieillir.

On voit aussi que les tôles sont minces et très sensibles aux impacts de gravillons et aux coups de portes. Attention donc pour ceux qui projettent de prendre une Spring en location LLD : il sera difficile de la rendre en très bon état carrosserie en fin de contrat…

A noter que la Dacia Spring vient de recevoir une nouvelle calandre, avec le nouveau logo de la marque. Si vous passez commande, vous devriez donc recevoir la version retouchée.

Cette calandre masque les prises de recharge : elle vient d'être remplacée par une nouvelle calandre avec le logo revisité
Cette calandre masque les prises de recharge : elle vient d’être remplacée par une nouvelle calandre avec le logo revisité

Vie à bord : low-cost avant tout

L’habitacle de la Dacia Spring ne semble pas dater d’aujourd’hui. Son design est clairement dépassé, et il s’accompagne de matériaux basiques et bon marché. Que dire de la sellerie des sièges, digne d’un skaï d’un vieux taxi allemand. Des sièges qui au passage, ne sont pas réglables en hauteur, et dont le confort est plutôt limité.

Pas de faux cuir pour le volant, qui se contente de plastique, et fait l’impasse sur des commandes ou un satellite pour piloter l’autoradio. Face au conducteur, l’instrumentation est claire et complète. Les bips sonores ne manquent pas à la moindre fausse manipulation…

Parmi les détails qui nous montrent les économies de conception, l’absence de commandes de vitres électriques sur les contre-portes. Il faut donc les chercher sur la console centrale, comme dans une citadine des années 90. Et bien évidemment, il faut tenir le bouton car la commande séquentielle n’est pas proposée. De petits détails, mais qui vont vite devenir pénibles au quotidien.

Le poste de conduite de la Dacia Spring
Le poste de conduite de la Dacia Spring

La climatisation manuelle fait partie de la dotation de série. Elle fait le job, mais bruyamment et sans même disposer d’un témoin lumineux qui montre qu’elle est activée. Du basique encore et toujours.

Du côté du système multimédia, on a affaire au Media Nav signé LG avec navigation, radio, et téléphonie bluetooth. Le tout pilotable facilement, par écran tactile. Cet écran est aussi utilisé pour l’affichage de la caméra de recul. Ces équipements sont de série sur le deuxième niveau de finition de la Spring.

Les modifications apportées récemment ont également entrainé la disparition du logo sur le volant de la dernière Spring 2022, remplacé par le logotype Dacia.

L’habitabilité est correcte au vu du gabarit extérieur, avec 4 places à bord. A l’arrière, la garde au toit sera juste pour les grands gabarits.

Les places arrière de la Dacia Spring
Les places arrière de la Dacia Spring

Bonnes et mauvaises surprises au volant de la Dacia Spring

Avant l’essai, je redoutais un peu d’avoir affaire à une voiture aux performances très modestes. Le niveau de puissance est en effet limité, mais le 0 à 50 km/h est tout à fait satisfaisant et permet déjà de lâcher pas mal de monde quand le feu passe au vert. Une bonne surprise, qui va relever le niveau avant des points nettement moins convaincants.

La puissance est effectivement limitée, avec 33 kW soit 45 ch ! Mais la petite électrique de Dacia parvient à gommer cette sous-puissance par un poids inférieur à une tonne. Ce qui est vraiment très faible pour une voiture électrique qui doit embarquer des batteries.

En ville, le petit gabarit de la Spring et sa maniabilité sont parfaitement adaptés. Elle est clairement dans son élément en milieu urbain. Un petit bémol dans les rues pavées : l’amortissement ne parvient pas à préserver le confort, et les vibrations du mobilier sont également peu plaisantes.

La Dacia Spring est dans son élement en ville uniquement
La Dacia Spring est dans son élément en ville uniquement

Quand on s’aventure sur route ou sur voie rapide, ce n’est plus la même donne. La dureté de la direction n’est pas asservie à la vitesse, et à 100 km/h on a vite l’impression que le moindre coup de volant en cas de manoeuvre d’urgence pourrait très mal se terminer. Les suspensions étant souples et les pneumatiques étroits, la stabilité ne semble pas du tout rassurante. Ajoutons à cela des bruits d’air importants, qui font penser que la Spring a du oublier de passer en soufflerie lors de sa conception.

Avec des bruits de roulement bien présents et des pneumatiques bruyants, vous oubliez totalement le fait que la voiture soit électrique. Les pneumatiques sont assez bas de gamme : il s’agit de pneumatiques chinois Linglong Green Max HP. Leur remplacement à l’identique ne vous coûtera qu’une quarantaine d’euros pièce sur internet.

Avec des dimensions qu’on connaissait surtout pour les citadines des années 90 : 165/70 R14 ! Il vaut avouer que cette monte est délaissée par les bons manufacturiers, vous aurez donc du mal à trouver de bons pneus dans cette taille. Dommage, car les pneus sont un des éléments fondamentaux pour la tenue de route et la sécurité active d’une voiture.

Parlons un peu de l’autonomie. Annoncée à 230 km en cycle mixte, elle se situe dans les faits à moins de 200 km lorsque la batterie est entièrement chargée. Mais la consommation reste très raisonnable, et une cinquantaine de kilomètres par exemple, ne va pas vous faire perdre plus de 20 % de charge.

La petite batterie de 27,4 kWh se charge en 13h sur une prise domestique 10A, et en 4h38 par une borne de recharge à la maison (   7,4kW AC -32A ). Sur une borne de recharge rapide en 50 kW, le temps de charge est de seulement 1h et 4 minutes.

Les prises de recharge de la Spring
Les prises de recharge de la Spring

Les prix de la Dacia Spring : électrique pas chère, mais tout de même

Deux niveaux de finition sont proposés sur la Spring : Essential à 19800 euros et Expression à 21300 euros, avant déduction du bonus écologique. Le bonus de 6000 euros est réduit dans la limite de 27 % du prix neuf : soit 5346 euros pour la première finition et 5751 euros pour la seconde.

La version de base peut ainsi vous revenir à moins de 15000 euros, avec de série la climatisation manuelle, l’autoradio R-Plug & Music (radio, prises jack et USB, Bluetooth, DAB), l’allumage automatique des feux et essuie-glace manuels, ou encore le freinage automatique d’urgence.

La finition Expression ajoute les radars de recul, la caméra de recul, la roue de secours, le Système multimédia MEDIANAV (écran 7 », réplication smartphone, USB, bluetooth, DAB),

Côté budget, la Spring est donc très bien placée face à la concurrence, mais avec un niveau de prestations nettement plus bas ne l’oublions pas. Jamais nous n’aurions imaginé acheter une citadine de ce gabarit, avec ce niveau de prestations routières à plus de 20.000 euros ! Faut-il tout accepter sous prétexte que ce soit de l’électrique ?

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Connection