Connectez-vous avec nous

ACTUS

Renault R5 TURBO 3E : un show-car inutile ?

Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E

La Renault R5 TURBO 3E a de quoi étonner : ce show-car rétro-futuriste est assez décalé de la production Renault ! Alors oui, elle fait référence aux fameuses R5 Turbo, mais n’est-ce pas un peu de la provocation alors que la marque arrête tout juste les activités de Renault Sport ?

Des show-cars, c’est bien, des sportives produites en série et avec lesquelles on peut rouler dans la VRAIE VIE, c’est mieux !

Certains vont me dire : nous pouvons toujours commander une Mégane 4 Renault Sport à ce jour. Oui, mais jusqu’à quand ? Nous savons à l’heure actuelle qu’elle n’aura pas de descendance. De son côté la Clio doit se contenter d’une finition RS Line, qui basculera prochainement sur « Esprit Alpine », mais avec 145 ch maximum sous le capot.

Il y a de quoi être déçu, voire énervé de cette politique. Surtout que certains concurrents n’arrêtent pas tout : de petites sportives sont toujours proposées chez Volkswagen.

Le concept de la R5 Turbo 3E : conçue pour le drift !

De tout cela bien sûr, les concepteurs de la R5 Turbo 3E n’y sont pour rien.

Ces derniers nous livrent donc une R5 revisitée dans un tout autre esprit que la R5 Diamant présentée cet été. Une voiture conçue pour le drift, mais dont le communiqué de presse ne s’accompagne d’aucune image en action. Il faudra certainement plutôt attendre de la voir dans un jeu vidéo pour en prendre le volant…

Ce mélange est d’ailleurs assumé entre réel et virtuel, pour une voiture qui fait autant référence à la compétition qu’aux jeux vidéo.

Techniquement, la R5 Turbo 3E est montée sur un châssis tubulaire. Elle ne propose que deux places, avec une partie arrière occupée par le groupe propulseur. Il s’agit en l’occurence de deux moteurs électriques, dont chacun va entraîner une roue. De quoi effectivement jouer sur la répartition du couple entre la gauche et la droite, pour s’adapter aux souhaits du pilote. L’exercice du 0 à 100 km/h est effectué en tout juste 3,5 s, ou 3,9 s en mode drift. La vitesse de pointe atteint les 200 km/h, pas mal pour une électrique, mais peu pour un engin de ce calibre.

Renault annonce un niveau de puissance de 280 kW, soit 380 ch, et un couple moteur de 700 Nm.

Pour le Turbo, et bien, on repassera…La signification perd logiquement tout son sens avec de l’électrique, et Turbo devient un simple sigle.

Même chose pour le style : les entrées d’air arrière inspirées de celles de la Renault 5 Turbo 2 n’ont pas la même utilité ici sur une électrique.

Alors oui, en un sens, on apprécie ce type de démonstration, mais on aimerait tant que se concrétisent des voitures sportives par la suite…

Renault devrait faire une version plus sportive de sa future R5 électrique, mais elle sera sans doute bien moins véloce que l’engin présenté ici. A suivre…

Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Renault R5 TURBO 3E
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Connection