Essai Volvo V40 R-Design D3 Geartronic : haute couture

Volvo V40 R-Design

Volvo V40 R-Design

Roulant dans les traces de la C30, cette Volvo V40 R-Design fait souffler un vent de fraîcheur sur la marque suédoise.

Si la concurrence est rude sur le segment des nouvelles compactes, le design occupe plus que jamais une place de choix. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la nouvelle V40 ne manque pas de caractère surtout dans sa déclinaison R-Design qui apporte un supplément d’âme au modèle.

Cela devrait permettre à cette dernière de marquer des points face aux nouvelles Classe A Fascination et autres Audi A3 Sportback S-Line : focus sur cette version aux allures sportives.

 

DESIGN :

Dès le premier regard, la compacte de Göteborg affiche un bel équilibre et des lignes bien proportionnées.

Son équilibre recentré vers l’arrière avec des porte-à-faux réduits à l’avant et légèrement allongés à la poupe confère à l’auto style et élégance. Le capot plongeant avec de jolies nervures et la proue caractéristique des nouvelles Volvo apportent à l’auto un certain dynamisme.

Design Volvo V40 R-Design

Volvo V40 R-Design

 

Sur notre version d’essai R-Design dans sa livrée Gris Argent électrique, la V40 est agrémentée avec élégance par des petites de sportivité : jantes 18 pouces «IXION II» facturées 800 euros en option et une double sortie d’échappement avec un diffuseur arrière spécifique qui renforcent le caractère sportif au modèle.

Si les lignes de la nouvelle compacte suédoise sont pures et sans esbroufe, les amateurs de sportivité devraient donc se laisser tenter sans mal sur cette déclinaison « R-Design ».

D’un point de vue esthétique, entre une face avant redessinée par rapport aux autres V40 de la gamme (spoiler spécifique) et un profil élancé, cette V40 R-Design ne manque pas de style ni de caractère. Elle affirme sans détour une certaine touche sportivité, tout en conservant un ensemble très homogène et sans faute de goût.

Diffuseur Volvo V40 R-Design

Volvo V40 R-Design

 

A L’INTERIEUR :

Au menu de cette version R-Design, on trouve : une sellerie sport estampillée du logo « R-Design », un pommeau de levier de vitesse en cuir perforé, un pédalier en aluminium ou encore des fonds de compteur spécifiques du plus bel effet.

La console centrale reçoit, quant à elle, un traitement aluminium « R-Design » spécifique.

L’ergonomie est également un des points forts du modèle, la proximité des différentes commandes autour de soi donne l’impression de « faire corps avec la machine », ce qui procure un meilleur contrôle des sensations.

Une Sellerie spécifique :

Le siège baquet donne le ton et vous cale bien le haut du dos. Cette sellerie est composée de plusieurs matériaux : T-tec, cuir et surtout une dominante de nubuck avec des surpiqûres contrastées. A noter que notre version d’essai disposait de l’option Cuir R-Design facturée 900 euros.

Sellerie Volvo V40 R-Design

Sellerie Volvo V40 R-Design

La finition est d’un excellent niveau voir originale, elle s’écarte des diktats germaniques pour leur préférer une qualité de vie conforme aux standards des pays nordiques. Le toit panoramique vitré contribue également à cette ambiance mais demeure une option onéreuse (1 140 euros), on aurait préféré un toit ouvrant.

Les assemblages demeurent d’un bon niveau et les matériaux utilisés sont de bonne facture ; Volvo s’est une nouvelle fois perfectionné en ce qui concerne la qualité perçue.

Tout comme le volant sport à la jante épaisse et frappé de la griffe « R-Design » qui offre à son conducteur une très bonne prise en main.

On apprécie également le pavillon de toit anthracite qui renforce l’ambiance sportive.

Une fois installé à bord, la V40 optimise plutôt bien l’espace disponible offrant à ses occupants une habitabilité très correcte.

Une voiture dans l’ère du temps :

Le bloc d’instrumentation est inédit et comme c’est très tendance, la V40 R-Design vous offre un petit rituel d’accueil dès la mise du contact. L’odomètre se transforme en écran couleur qui dessine le logo R-Design, sorte de petite « courbette »  pour saluer le maître des lieux.

Compteur Volvo V40 R-Design

Compteur Volvo V40 R-Design

 

EQUIPEMENT VOLVO V40 R-DESIGN :

La dotation de la Volvo V40 R-Design est basée sur la finition Momentum mais gagne : la sellerie cuir/nubuck anthracite, les jantes alliage IXION 17 pouces, incrustation aluminium R-Design, les feux de jours à LED R-Design, le combiné d’instruments digital R-Design, le pommeau de levier de vitesse rétro-éclairé en cuir perforé, le pédalier Sport en aluminium et le pavillon de toit anthracite.

On regrettera toutefois, que le système de navigation ne fasse pas partie de la dotation d’origine, pour cela il vous faudra débourser 1 400 euros et comptez 1 250 euros supplémentaire pour rajouter les feux au xénon. A titre de comparaison le système de navigation sur Audi A3 S-Line est facturée 1 040 euros soit 360 euros de moins.

Cependant, les Volvo V40 R-Design (MY14) s’enrichissent de nouveaux équipements tels que : le radar de stationnement arrière, le système Bluetooth, le système audio High Performance, le rétroviseur intérieur électrochrome mais perdent au passage le système de démarrage sans clé « Key-less » fort pratique sur notre version d’essai.

Enfin, le « Pack R-Design » peut être associé sur la finition haut de gamme Xénium moyennant un surcoût de 990 euros. Soit une offre attractive pour qui souhaite le style R-Design sur un véhicule tout équipé. Dans ces conditions, les sièges R-Design seront entièrement revêtus de cuir à l’image de ceux qui équipaient notre modèle d’essai.

 

TENUE DE ROUTE : 

Confortablement installé derrière le volant, grâce à une position de conduite idéale, cette V40 R-Design est une invitation au voyage.

Ajoutons que notre version d’essai disposait de la direction assistée électriquement, faisant varier le rapport de démultiplication selon le choix du conducteur (ville/autoroute/sport) moyennant 85 euros l’option. D’ailleurs, nous ne saurions vous recommander cette option qui peut faciliter les manœuvres en ville à défaut de résoudre le défaut de la V40 à savoir :  son diamètre de braquage.

Volvo V40 R-Design

Volvo V40 R-Design

Le train avant emprunté de la S60 apporte son lot de dynamisme et un toucher de route rare sur une Volvo. Même en haussant le rythme, la V40 semble évoluer au-dessus du goudron. La direction permet d’enrouler les épingles avec la plus grande facilité. Cette dernière se veut précise et complète remarquablement l’équilibre de son châssis. Ainsi, la V40 présente un comportement stable et un bon pouvoir directionnel.

Si le confort était un peu moins sec, le bilan serait parfait. L’amortissement est malmené par la taille des roues de notre modèle d’essai chaussé en 18 pouces. En contrepartie, les performants pneus Michelin Pilot Sport 3 offrent une belle tenue de route à cette Volvo V40 R-Design, qui apprécie mieux que les autres modèles de la gamme une conduite énergique.

Tenue de route Volvo V40 R-Design

Tenue de route Volvo V40 R-Design

Soulignons également que les 4 freins à disque de 16,5 pouces (ventilés à l’avant) assurent des distances de freinage très courtes. Durant tout notre essai, le système de freinage nous a donné entière satisfaction, progressivité et puissance de freinage sont bien au rendez-vous (37 mètres  pour stopper le véhicule à 100 km/h).

 

MOTORISATION :

D3 : un choix judicieux

Si la concurrence allemande compte classiquement des moteurs 4 cylindres, cette suédoise est selon l’habitude de Volvo depuis la 850, un « 5 pattes » et se démarque donc de la concurrence. En attendant la nouvelle génération de moteurs 4 cylindres qui arrive à l’automne sur ses grandes soeurs.

Nous sommes donc en présence d’un cinq cylindres dénommé « D3 » qui officie déjà sous le capot de bon nombres de  modèles de la gamme Volvo. Ce bloc développe une puissance de 150 ch à 3 500 tr/min et un couple de 350 Nm de 1 500 tr/min à 2 750 tr/min.

Plutôt disposé à grimper dans les tours, ce moteur permet d’égaler sans mal les bonnes dispositions de ses rivales germaniques.

D’ailleurs les performances sont d’un niveau très correct pour la catégorie avec un temps de 9,3 secondes pour passer la passer la barrière des 100 km/h et une vitesse de pointe communiquée par le constructeur à 205 km/h.

Mais c’est surtout par son agrément au quotidien que l’on apprécie ce moteur, d’autant que la  musicalité du cinq cylindres est plutôt agréable.

Moteur D3 Volvo V40 R-Design

Moteur D3 Volvo V40 R-Design

L’ensemble bloc D3/Geartronic 6 (transmission automatique) nous semble la meilleure adéquation dans la gamme diesel Volvo V40 R-Design tant en performances qu’en agrément de conduite.

 

BUDGET :

Affichée à partir de 32 270 euros en version D3 Geartronic, cette Volvo V40 R-Design se place plutôt bien face à la concurrence germanique. A titre de comparaison la Mercedes Classe A 200 CDI en finition Fascination est facturée 38 200 euros en transmission automatique mais peut en revanche compter sur une dotation plus pléthorique. La V40 D3 se montre quant à elle plus puissante de 14 chevaux que la compacte étoilée. A puissance et transmission identiques, une Audi A3 Sportback TDI 150 dans sa finition S-Line est quant à elle facturée 35 150 euros.

Par contre la liste des options de cette scandinave est importante et certaines demeurent onéreuses comme le système navigation qui nécessite de débourser 1 400 euros, pas toujours évident à intégrer sur une auto à plus de 30 000 euros.

Avec une consommation moyenne annoncée par Volvo à 5,2 L/100km et un rejet de Co2 situé à 136 g/km, cette V40 D3 Geartronic écope d’un malus écologique de 100 euros.

Par ailleurs, cette Volvo V40 D3 fait des efforts pour devenir frugale, le système « stop & start », qui arrête le moteur quand la voiture est immobilisée tombait donc sous le sens.

Consommation Volvo V40 R-Design

Consommation Volvo V40 R-Design

Durant notre essai, nous avons en outre établi une consommation moyenne de 6,0 L/100km. De même sur un parcours exclusivement routier, nous avons établi à une consommation moyenne de 5,4 L/100km soit des valeurs tout à fait respectables au vues des performances de l’auto.

 

 

LIRE LA FIN DE L’ESSAI VOLVO V40 R-DESIGN :

 

Essai Volvo V40 D3 R-Design : conclusion, photos, caractéristiques