A la découverte de la nouvelle Audi TT à Ingolstadt

Audi TT 2014

Audi TT 2014

C’est au coeur du musée d’Ingolstadt que les concepteurs de la nouvelle Audi TT nous ont démontré les innovations techniques et esthétiques de la troisième génération de ce coupé très populaire.

Un design plus affirmé

De 1998 à 2014, deux générations de TT se sont succédées. L’Audi TT est rapidement devenue une icône en mettant en avant ce qui fait l’essence de la marque.

Au départ la conception est relativement simple puisque basée sur la plate-forme d’une A3.
Le second TT est allé beaucoup plus loin en matière d’allégèrement, mais aussi au niveau des motorisations avec une version RS forte de 340 ch.
L’icône de design est devenue sportive, et ce sera bien évidemment le cas de cette nouvelle Audi TT 2014. Pour le TT 3, le saut en matière de design n’est pas marqué comme entre les deux premières générations.

Dany Garand nous a décrypté le design de l’Audi TT, en partant de la première génération. Le premier TT était esquissé à partir d’une forme géométrique simple : le cercle.
Le second a perdu des rondeurs, il exprimait la vague. Et enfin le nouveau TT devient plus masculin, il exprime la sportivité et l’émotion. Son caractère est arrivé à maturité.
De profil, il sera malgré tout difficile de faire la différence entre les deux dernières génération de TT. Tout se joue dans les détails, comme dans le dessin de la custode arrière qui délaisse la forme de triangle pour un quadrilatère.
Les designers ont conservé la ligne de caractère interrompue par le passage de roue avant : un must présent sur le TT depuis le début.

Audi TT 2014

Audi TT 2014

Le design est identifié par Audi comme la première motivation d’achat. L’ADN d’origine est toujours présent pour ce TT 3, avec des lignes affirmées. La parenté avec la R8 a été mise en avant principalement sur la face avant, devenue plus virile.
Le système Audi Matrix LED apparait dans la classe compacte pour la première fois, après une première apparition sur l’A8 restylée fin 2013.

Dans l’habitacle : un cockpit innovant

Audi n’a pas fait les choses à moitié dans l’habitacle, en lançant même une petite révolution avec un cockpit très innovant. La planche de bord est aérienne, et épurée au maximum sans pour autant paraître dépouillée.
Les sorties de climatisation façon turbines sont dotées directement de commandes pour régler la température de la climatisation, ou encore activer les sièges chauffants.
La console centrale n’est donc plus accaparée par les commandes de climatisation, et se sépare également du traditionnel écran de navigation !

Planche de bord Audi TT 2014

Planche de bord Audi TT 2014

Derrière le volant, l’instrumentation est entièrement digitale, et combine les instruments de bord et l’ensemble du système de navigation et de divertissement.
Un écran TFT haute résolution succède au moniteur MMI qu’on trouve sur les autres modèles de la marque. Ce système a été développé en partenariat avec Nvidia, et étonne par son intégration et les configurations d’affichage disponibles.
Un écran de navigation intégré de cette façon, c’est vraiment nouveau, et ça fait du bien de voir qu’un constructeur comme Audi ose déstructurer un habitacle de cette façon.

Système de navigation Audi TT 2014

Système de navigation Audi TT 2014

Une sportivité accrue

Assemblée en Hongrie dans l’usine de Györ, l’Audi TT repose sur la plate-forme modulaire du groupe Volkswagen, comme la dernière A3. L’empattement du TT est le plus court actuellement sur l’ensemble des voitures utilisant cette plate-forme.
Les concepteurs de la nouvelle Audi TT ont travaillé sur l’antagoniusme efficience-sportivité, pour en faire deux points forts qui inter-agissent.
La caisse Audi Space frame utilise un système hybride. L’ensemble des éléments n’est pas en aluminium : le coupé TT doit aussi réduire ses coûts, et partage aussi des éléments communs avec d’autres voitures du groupe mais pour ce qui ne se voit pas comme le bloc de climatisation.

Audi TT 2014

Audi TT 2014

Les concepteurs ont beaucoup travaillé sur le poids, avec un TT qui pèse au minimum 1230 kg pour cette troisième génération.
Le gain de poids est réalisé par des gains sur de nombreux éléments, avec par exemple 3,6 kg de moins sur le bloc TFSI avec de la fonte grise légère, 1,5 kg de moins sur la transmission Quattro, ou encore 5 kg de moins sur les étriers grâce à l’aluminium.
Dans le même temps, la rigidité torsionnelle est en hausse de 25 % et le centre de gravité est en baisse : que du positif pour un coupé.

En entrée de gamme dans un premier temps, le petit TT est motorisé par un bloc 2.0 TFSI développant 230 ch. La puissance est proche d’une S1 ( 231 ch ) mais la cartographie n’est pas la même.
Le 0 à 100 km/h est réalisé en 5,3 s avec la transmission S-Tronic et le Quattro. Soit 5 dixièmes de mieux qu’une S1 avec le même moteur et le Quattro également, mais la S1 ne profite pas de la boîte S-Tronic et pèse plus lourd.
Le potentiel sportif de cette nouvelle génération de TT est donc évident !

Avec son 2.0 TDI de 184 ch, l’Audi TT parvient à réduire ses émissions de CO2 à 110 g. Un niveau excellent pour un coupé qui reste malgré tout très performant.

Et enfin au sommet de la gamme de lancement, le TT-S est immédiatement commercialisé car il représente jusqu’à une vente sur 8. Les 310 ch en feront une sportive qui surclassera l’actuel TT-S, moins puissant de 38 ch.

Audi TT 2014

Audi TT 2014

Conclusion

L’ambition d’Audi pour cette nouvelle génération de TT est de révolutionner la catégorie et de marquer une génération. Au vu de ce qu’Audi nous a présenté à Ingolstadt, la révolution est au rendez-vous pour la technologie, et la sportivité est nettement renforcée. Voilà qui devrait en faire un coupé encore plus ravageur, on attend les essais dans quelques mois pour vous en dire plus !