Essai nouvelle Honda Jazz 1.3 i-VTEC Exclusive Navi

Essai nouvelle Honda Jazz 1.3 i-VTEC Exclusive Navi

Toujours en décalage, la Honda Jazz revient à nouveau sous la forme d’un monospace citadin encore plus habitable, qui reste sous la barre des 4 m de long. Nouvelle plate-forme, nouveau moteur essence, nouveaux équipements : la Jazz change plus qu’elle ne le laisse entrevoir. Pour ce premier essai de la nouvelle Honda Jazz, nous vous proposons de faire un tour dans le sud-ouest, plus précisément à Saint Emilion où la Jazz a pris la pose devant les chais de Chateau Pavie.

 

Style : la Jazz reste une citadine monocorps

 

Fidèle à son profil monovolume, la nouvelle Honda Jazz ne déroutera pas les propriétaires des deux précédentes générations. A l’heure où les concurrents abandonnent leurs minispaces pour les remplacer par des crossovers urbains, Honda poursuit donc sur la même lignée. A ceci près que depuis cette année, le HR-V a rejoint la gamme, avec un gabarit proche d’une Fiat 500X.

Honda Jazz Exclusive Navi

Honda Jazz Exclusive Navi

De profil, le pare-brise très plongeant de la nouvelle Jazz est en continuité avec la ligne de capot. Le vitrage latéral est légèrement plongeant pour donner une sensation de dynamisme. Sur cette version Exclusive Navi, la Jazz est parée de jantes alliage 16 pouces bi-ton qui lui donnent de l’allure !

 

 

A vivre : une Honda Jazz plus habitable encore

 

La vie à bord et la modularité seront incontestablement les arguments de vente de la Jazz dans les concessions Honda. Malgré ses dimensions extérieures réduites, la Honda Jazz propose une belle habitabilité, nettement supérieure à celle des 208, Clio ou Polo. Aux places avant, deux adultes n’ont pas l’impression de devoir jouer des coudes se mettre à l’aise. Bien présentée, la planche de bord rappelle celle du HR-V avec une qualité de finition qui semble même supérieure à celle d’une Civic. Cette version haute s’offre ainsi un revêtement simili cuir avec surpiqûres ! Le vaste écran tactile de 7 pouces pilote un système fonctionnant sous Android, qui comprend caméra de recul, système de navigation Garmin et applications connectées.

 

Planche de bord de la nouvelle Honda Jazz

Planche de bord de la nouvelle Honda Jazz

A l’arrière, l’espace aux jambes est impressionnant, il est largement supérieur à celui de ses rivales !

Plus longue de 95 mm que l’ancienne, la nouvelle Jazz bénéficie d’un empattement en hausse de 30 mm qui profite directement à l’habitabilité.

Banquette arrière de la nouvelle Honda Jazz

Banquette arrière de la nouvelle Honda Jazz

Mais ce n’est pas tout, car la Honda Jazz sera toujours plébiscitée pour son volume de chargement. La banquette arrière en deux parties se rabbat très facilement, que ce soit depuis l’arrière ou le coffre. Le volume du coffre passe alors de 354 litres à 1314 litres en chargeant jusqu’au pavillon de toit. Des chiffres dignes de la catégorie supérieure.

Pour enfoncer le clou, la Jazz se démarque par son astucieuse banquette magique bien connue des propriétaires Honda. L’assise de la banquette est relevable, ce qui dégage un vaste espace aux places arrière !

Coffre de la nouvelle Honda Jazz

Coffre de la nouvelle Honda Jazz

 

A conduire : un moteur atmosphérique classique…en attendant une Jazz hybride !

 

Pas de révolution sous le capot : le motoriste Honda poursuit sur sa lignée de 4 cylindres essence atmosphériques, avec la fameuse distribution variable VTEC. Dans l’immédiat, on devra se passer d’une Jazz hybride dont l’arrivée n’est pas annoncée à court terme.

Ce 1.3 i-VTEC délivre 102 ch à 6000 tr/min et un couple de 123 Nm à 5000 tr/min. La Jazz pèse une petite tonne, mais la puissance n’est pas de trop. En ville, l’agrément de conduite est parfait avec une visibilité bien dégagée, des performances suffisantes et une maniabilité parfaite. Sur route, la Jazz parvient à maintenir un bon confort de suspensions pour ses occupants. Mais le dynamisme n’est pas comparable à celui du Honda HR-V, motorisé par des blocs plus puissants plus précis encore au niveau de la direction.

Car cette Jazz repose sur une nouvelle plate-forme, et marque des progrès au niveau du comportement routier.

Essai nouvelle Honda Jazz

Essai nouvelle Honda Jazz

Honda propose également une boîte à variation continue CVT, qui simule la présence de 7 rapports, et propose des palettes au volant.

 

La sécurité de cette nouvelle Honda Jazz est poussée avec un pack d’assistance au conducteur livré de série qui comprend régulateur de vitesse intelligent, système d’alerte de franchissement de ligne, feux de route actifs, reconnaissance des panneaux de signalisation et système d’alerte d’anti-collision frontale. Le freinage d’urgence en ville est également de série sur toutes les Jazz, et permet d’immobiliser la voiture en cas de risque de collision à condition qu’elle circule à moins de 32 km/h.

 

Budget : des tarifs en hausse pour la nouvelle Jazz

 

La gamme de la nouvelle Jazz débute à 16100 euros, un tarif supérieur à celui des citadines du segment B. Cette nouvelle génération fait grimper les prix de la Jazz avec une gamme comprise entre 16100 et 20240 euros, contre 15210 euros à 18060 euros pour l’ancienne Jazz ( thermique ).

Système de navigation de la Honda Jazz

Système de navigation de la Honda Jazz

Pour 19100 euros, cette Honda Jazz Exclusive Navi propose une centaine de chevaux et un équipement très complet : système de navigation, jantes alliage 16 pouces, ouverture des portes et démarrage sans clé, climatisation automatique, caméra de recul, vitres arrière surteintées, sièges avant chauffants…

LIRE LA FIN DE L’ESSAI HONDA JAZZ


Mots clés pour ce billet :