Connectez-vous avec nous

ACTUS

Bords de mer : comment protéger sa voiture ?

Vous habitez proche de la mer ou vous partez en vacances cet été en bordure de mer ? La protection de votre véhicule est un paramètre important à prendre en compte. En effet, l’environnement marin et le soleil sont nocifs pour votre automobile. Et les conséquences de leur action sur cette dernière peuvent être parfois irréversibles. Comment protéger sa voiture des agressions extérieures en bord de mer ?

Pour quel type de protection opter pour sa voiture en bord de mer ?

Pour préserver les voitures des nombreuses agressions qu’elles subissent en milieu marin et limiter les dégâts, il est souvent recommandé d’observer quelques précautions comme :

  • Stationner loin de la plage
  • Garder les vitres hermétiquement fermées
  • Garer l’automobile à l’ombre
  • Débarrasser ses vêtements du sable marin et se nettoyer si possible avant de remonter dans la voiture
  • Nettoyer régulièrement le véhicule

Cependant, ces mesures ne suffisent pas à protéger efficacement l’auto de ces facteurs extérieurs et propres à l’environnement marin. La solution la plus adéquate est l’utilisation d’une bâche de protection de voiture. Il s’agit d’une housse qui protège le véhicule lorsqu’il est immobilisé en le recouvrant complètement. Ce matériel peut servir n’importe où et donc peut être utilisé en bord de mer. Il offre à la voiture une bonne protection contre le soleil, le sable marin et le sel de mer.

Selon sa matière de fabrication, la bâche préserve également l’auto des intempéries (pluies, neige, grêle, etc.), des risques de moisissure, des rayures, de la corrosion et des salissures. Ainsi, utilisez une bâche de protection de voiture pour prévenir tout type de désagrément sur votre carrosserie en bord de mer. Par ailleurs, il existe deux types de bâche de protection pour voiture, à savoir la bâche de protection d’intérieur et la bâche de protection d’extérieur.

Nouvelle BMW Série 4 Cabriolet

La bâche de protection d’intérieur pour les voitures

La bâche de protection d’intérieur est destinée aux véhicules qui sont garés dans des endroits couverts et fermés comme le garage ou le parking. On distingue 4 catégories de housses d’intérieur pour voiture, à savoir :

  • La bâche de protection gonflable : cet équipement possède un système qui lui permet de se gonfler autour du véhicule et de le protéger contre la poussière et l’humidité
  • La bâche d’entrée de gamme : douce et souple, elle est cependant très résistante et offre une protection efficace contre la poussière et la condensation
  • La bâche non doublée : léger et souple, ce type de housse d’intérieur permet à l’auto de conserver l’éclat de sa peinture et la préserve des micro-rayures
  • La bâche de protection sur mesure : elle convient aux voitures qui possèdent des particularités comme des ailerons et épouse parfaitement la forme de l’automobile afin de mieux la protéger

La bâche de protection d’extérieur pour les voitures

Ce type de bâche de protection est adapté aux véhicules qui sont garés dans des endroits ouverts et qui sont soumis aux différentes agressions extérieures. C’est la housse de protection la plus indiquée pour protéger les voitures stationnées en bord de mer. En plus de garder l’auto à l’abri des rayons ultraviolets, de la chaleur, du sel et du sable marins, elle la protège contre les aléas climatiques, les déjections d’oiseaux et les salissures du quotidien.

Stationner son véhicule dans un environnement marin peut conduire à la détérioration rapide et au mauvais fonctionnement de l’engin. Car les facteurs extérieurs propres à ce milieu, les rayons du soleil et les fortes températures enregistrées en période estivale peuvent être particulièrement nocifs pour les voitures. Recouvrir votre automobile d’une bâche de protection pour voiture vous permet d’anticiper tous les risques et de protéger efficacement votre bien.

Quels sont les différents risques pour votre voiture ?

Si un séjour plus ou moins long dans une zone marine est considéré comme bénéfique pour l’organisme, il ne l’est cependant pas pour les automobiles. En effet, le soleil et d’autres paramètres de l’environnement marin constituent des agressions extérieures qui peuvent considérablement endommager votre véhicule, et même altérer son fonctionnement. Car les dommages ne concernent pas seulement la carrosserie et le pneumatique. Elles touchent aussi la partie mécanique de l’engin.

Et même si vous utilisez des équipements de protection comme il l’est souvent recommandé par les professionnels de l’automobile, il est toutefois nécessaire de connaître ces éléments et leur action sur les voitures. Ceci, afin pour pouvoir les anticiper et mieux préserver votre bien de l’usure qu’ils peuvent occasionner.

Le soleil et sa chaleur

Tout comme c’est le cas pour la peau, une trop forte exposition au soleil peut être néfaste pour votre automobile. En réalité, les températures élevées de la période estivale fragilisent rapidement les véhicules. Les rayons UV (ultraviolets) du soleil et la chaleur agressent la carrosserie de l’auto et ternissent la peinture. Ce qui porte atteinte à l’esthétique de la voiture et diminue également sa valeur en cas de revente.

Ces deux éléments favorisent également le jaunissement des phares. Ils sont aussi susceptibles d’endommager les joints d’étanchéité en caoutchouc de votre véhicule. Une fois détruites, ces courroies, situées à différents endroits de l’engin (pare-brise, portières, vitres, etc.), ne seront plus assez efficaces pour garder l’habitacle bien étanche lorsque la voiture sera exposée à une forte pluie ou à une chute de neige.

Les fortes températures n’endommagent pas uniquement la partie externe des voitures. La chaleur impacte également l’intérieur de l’habitacle. Elle peut rapidement abîmer le tableau de bord et le volant. Sans oublier que le soleil assèche et fait pâlir la couleur du cuir ou délave de façon précoce le tissu qui recouvre vos sièges auto. Enfin, le niveau des liquides peut rapidement baisser, car ceux-ci s’évaporent un peu plus vite sous l’effet de la chaleur. Ce qui peut entraîner l’arrêt du véhicule.

Bâche de protection pour voiture

Le sable en bord de mer

Le sable est un autre grand ennemi des voitures. Ce type de sable a des grains extrêmement fins et il est très léger. Ce qui fait qu’il est facile à soulever et à transporter par le vent. En raison de sa grande finesse, il est capable de s’incruster un peu partout dans le véhicule. Ainsi, le sable peut s’infiltrer aisément sous la carrosserie, dans l’habitacle, dans le moteur, entre les portières, dans les rails des vitres, dans les parties mécaniques, et même dans les accessoires qui composent l’auto. La présence de sable à certains endroits sensibles peut se révéler redoutable pour votre véhicule.

Ces petits graviers peuvent être à l’origine de bon nombre de pannes mécaniques. Ils endommagent vos freins et peuvent ainsi provoquer des accidents. Les particules de sable contribuent aussi à l’usure rapide de certaines pièces métalliques ainsi que des appareils électroniques. Étant une matière très abrasive, cet élément peut causer d’innombrables rayures sur la carrosserie et sur les vitres, en particulier le pare-brise. Dissimulé à l’intérieur des jantes ou collé aux parois de vos pneus, le sable peut provoquer des dérapages. Car il diminue l’adhérence des pneus et donc la tenue de route du véhicule.

Le sel de mer

Le sel de mer représente un grand danger pour les véhicules. Il s’agit d’un agent très corrosif qui peut entraîner des dégâts aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de votre voiture. Une exposition prolongée de cette dernière au sel marin peut occasionner l’usure des pièces métalliques. En dehors de l’eau de mer qui renferme une quantité importante de sel, on retrouve également cet élément dans le sable marin et dans les embruns. Lorsqu’ils sont transportés par le vent, ces derniers viennent se déposer sur les parties externes du véhicule.

Le sel contenu dans ces éléments agresse alors la carrosserie de la voiture. Ce qui entraîne un effet de rouille visible, la formation de cloques sous forme de petites bulles à la surface de celle-ci et une détérioration progressive de la tôle en acier. En outre, il provoque également des rayures sur la peinture et une perte de l’éclat du vernis. Il abîme aussi les joints et les équipements électroniques. Le sel marin est également susceptible d’attaquer la sellerie de votre auto.

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection