Connectez-vous avec nous

ACTUS

Belgique : législation et coût d’une reprogrammation moteur

De nombreuses solutions s’offrent à ceux qui souhaitent augmenter la puissance de leur véhicule. C’est le cas de la programmation moteur qui, bien que légale, est particulièrement encadrée sur le territoire belge. De plus, toute modification doit être communiquée à la compagnie d’assurance. Gros plan sur la programmation moteur, sur les avantages et sur les éventuels risques d’un tel procédé.

Nouvelle Audi RS3 Sportback

Moteur Nouvelle Audi RS3 Sportback

Reprogrammation moteur : que dit la loi en Belgique ?

Le principal objectif d’une programmation moteur est l’augmentation de la puissance d’une voiture sans pour autant remplacer le moteur. Mais avant de décider ou non de reprogrammer le moteur de votre véhicule, pensez à vérifier la législation en vigueur. Pour toute optimisation du moteur du véhicule, il s’avère tout aussi judicieux de se renseigner sur le coût d’une reprogrammation de moteur en Belgique et sur vos obligations vis-à-vis de l’assureur de votre véhicule. Il faut déjà savoir que la législation relative à la reprogrammation moteur est définie par le Code de la route belge. Ainsi, tout véhicule ou élément du véhicule ayant été modifié doit systématiquement passer par une nouvelle réception (article R321-6 du Code de la route belge).

Le propriétaire de la voiture lui-même devra effectuer la demande d’une nouvelle réception auprès du Préfet. Notez également que les modifications qui requièrent une nouvelle réception sont prédéterminées par le ministre des Transports. Un changement du certificat d’immatriculation est à prévoir si les transformations concernent les éléments mentionnés dans celui-ci (article R322-8 du Code de la route belge). Et bien évidemment, il faudra informer la compagnie d’assurance pour toutes les modifications effectuées sur le véhicule. Une optimisation de la puissance du moteur occasionne notamment une augmentation de la prime. Mais ne vous inquiétez pas, la taxe de circulation reste inchangée puisqu’elle se calcule en fonction des CV fiscaux.

 

reprogrammation moteur véhicule

reprogrammation moteur véhicule

Quels sont les avantages ?

La reprogrammation moteur n’intéresse pas uniquement les férus de vitesse. En effet, cette option permet d’augmenter la puissance de son véhicule à moindres coûts. Les modifications s’opèrent notamment sur les paramètres d’injection, optimisant ainsi la puissance du moteur de l’ordre de 10 voire 30%.

Mais saviez-vous qu’une programmation moteur vise aussi à réduire la consommation de carburant ? Les transformations, comme le paramétrage du logiciel, améliorent la qualité de combustion du moteur lorsque le conducteur accélère. Et si vous confiez cette tâche à un professionnel, ce dernier pourrait réduire la consommation de carburant de 1 litre aux 100 kilomètres.

Vous l’aurez compris, une reprogrammation moteur revient moins chère par rapport au remplacement complet d’un bloc moteur. Ce sera aussi l’occasion de personnaliser votre véhicule et d’effectuer quelques modifications techniques afin d’exploiter au mieux le potentiel réel du moteur.

Programmation moteur : à quel prix ?

Concrètement, le coût d’une reprogrammation moteur varie en fonction du type de véhicule, de l’objectif recherché et de la complexité de l’opération. Mais pour que vous puissiez préparer le budget nécessaire, sachez que la fourchette tarifaire est de 150 à 4000 euros. À ce stade, il convient aussi de s’intéresser aux garanties offertes par les experts en reprogrammation moteur. Déjà, la garantie sur le programme s’étend sur plusieurs années.

Comment s’effectue la programmation d’un moteur en Belgique ?

Qu’elle s’opère en Belgique ou dans un autre pays, le processus de la reprogrammation moteur reste inchangé. Il commence par un diagnostic préalable auprès d’un spécialiste de la reprogrammation. L’ingénieur procède alors à un diagnostic sur un banc de puissance pour mieux évaluer les marges de manipulation. Cet audit se révèle tout aussi nécessaire pour déterminer les transformations envisageables et les limites à ne pas dépasser.

La reprogrammation via les données du calculateur d’origine

Il existe différents types de reprogrammation moteur, dont celle qui consiste à effectuer des transformations par le biais des données du calculateur d’origine. Le spécialiste se connecte sur la prise diagnostic de la voiture pour effectuer les modifications en utilisant un logiciel. Cette opération lui permet d’accéder à l’ECU qui est localisé dans le moteur. L’expert sera aussi amené à exploiter les informations enregistrées par le calculateur dans le but de booster les performances du moteur. Cette opération contribue aussi à réduire la consommation de carburant.

La reprogrammation via les paramètres du boîtier électrique

Cette technique de reprogrammation moteur repose davantage sur les paramètres du boîtier électrique. L’expert procède d’abord au remplacement de pièces (filtre d’admission direct, arbre à cannes, conduits de pipe d’admission, tube d’échappement…) afin d’optimiser le fonctionnement de la motorisation. Ce procédé est souvent effectué sur les voitures sportives.

Reprogrammation moteur : pourquoi faire appel à un technicien qualifié ?

Certes, les tutoriels en ligne traitant de la reprogrammation moteur ne manquent pas. Mais pour que les transformations opérées puissent donner les résultats escomptés, mieux vaut se fier à un technicien qualifié. Bien évidemment, les remplacements de pièces et les transformations doivent être réalisés dans les règles. Les nouveaux éléments pourront ainsi jouer correctement leur rôle. De plus, les paramètres du moteur doivent être changés dans le bon sens. N’oublions pas les réglages millimétrés qui garantissent le bon fonctionnement du moteur.

Reprogrammation moteur : quels sont les risques éventuels ?

Une programmation moteur n’est jamais sans risque. Il importe donc de connaître les inconvénients de telles transformations. Il faut déjà savoir qu’une reprogrammation mal effectuée peut endommager le véhicule, d’où la nécessité de réaliser les paramétrages dans les règles. De mauvais réglages entrainent des conséquences irrémédiables comme une sursollicitation du moteur.

Une programmation maladroite peut aussi engendrer l’usure prématurée de certaines pièces comme l’embrayage. Vous constaterez alors une altération au niveau de la tenue de route voire l’impossibilité de maîtriser la voiture. Quoi qu’il en soit, une reprogrammation moteur n’est jamais un acte simple. Il s’agit de paramétrer correctement le boîtier électronique pour que le véhicule puisse gagner en puissance dans les meilleures conditions. Voilà pourquoi il convient de passer par un technicien qualifié.

Notez qu’une modification, même minime, peut annuler la garantie constructeur. Certaines concessions vont d’ailleurs jusqu’à contrôler systématiquement la gestion moteur. Il leur suffit de se connecter à la prise de diagnostic pour déceler les modifications. Néanmoins, un expert en reprogrammation peut détourner le diagnostic en réalisant un « chiptuning ». Cette technique consiste tout simplement à intégrer une puce qui donne un résultat d’avant reprogrammation. De plus, la puce en question peut être désactivée et réactivée en fonction des besoins.

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection