Suzuki va développer des véhicules électriques autonomes avec Applied EV

Suzuki va développer des voitures électriques autonomes
Suzuki va développer des voitures électriques autonomes

Suzuki et Applied EV ont signé un accord pour déveloper une plateforme de véhicule électrique autonome. Le constructeur japonais s’allie à la société australienne Applied EV, créée en 2015 et spécialisée dans les logiciels et l’électronique pour les véhicules autonomes. Le constructeur japonais avait déjà investi dans cette société en 2022, avant d’entamer cette collaboration.

Un Suzuki Jimny transformé en voiture autonome

C’est sur un châssis de Suzuki Jimny électrifié que le « Blanc Robot » d’Applied EV a été placé, avec un système centralisé Digital Backbone pour le pilotage.

L’objectif de Suzuki est de pouvoir disposer d’une plate-forme qui puisse donner lieu à la création de différents types de véhicules autonomes. La livraison au dernier kilomètre est notamment citée dans les utilisations possibles !

Actuellement Blanc Robot se présente comme un véhicule bidirectionnel, avec quatre roues directrices. Il est adapté pour fonctionner sur route, mais aussi hors route, avec ses quatre roues motrices. Le niveau d’autonomie annoncé est de 4 / 5.

Ce projet va donc plus loin qu’une voiture autonome occupée par un conducteur qui laisse le véhicule piloter : nous arrivons sur des véhicules robots, sans aucune présence humaine à l’intérieur.

Différents types de véhicules pourraient voir le jour, pour l’heure on parle d’un véhicule autonome totalement configurable.

Applied EV développe une technologie « prête à révolutionner les secteurs commercial et automobile », qui soit utilisable sur secteur routier mais également en tout-terrain. En dehors des configurations comme véhicule de livraison, cette base pourrait donc aussi être utilisée pour servir de navette autonome. Cette société travaille sur la simplification de la fabrication des voitures autonomes. Le logiciel Digital Backbone est annoncé comme le messie : il permet de réduire la complexité du matériel et les coûts de fabrication.

Suzuki dispose dans son catalogue d’un vaste panel de petits utilitaires : le constructeur japonais se projette dans l’avenir avec cette nouvelle collaboration.