Le nouveau 3 cylindres 136 ch arrive sur l’Opel Mokka mais sans hybridation

Opel Mokka GS Line 2023
Opel Mokka GS Line 2023

L’Opel Mokka reçoit discrètement l’arrivée du nouvelle motorisation déjà présente au configurateur : la dernière génération du 3 cylindres EB de Stellantis.

Un 3 cylindres revisité et plus puissant

Présentée depuis plusieurs mois et attendue sur de nombreux modèles, la motorisation de nouvelle génération basée sur le 3 cylindres EB sera finalement inaugurée par l’Opel Mokka.

Elle est ainsi déjà présente au configurateur sous le nom « 1.2 Turbo 136 ch ». Ce moteur est donc ici privé d’hybridation, contrairement à l’offre qui va arriver sur le Peugeot 3008 Hybrid 136 ainsi que sur le 5008 Hybrid 136.

Toutefois cette évolution moteur est intéressante pour plusieurs raisons, la première : elle devrait être plus fiable. Le 3 cylindres 1.2 connu sous le badge Puretech du côté des modèles PSA a rencontré de sérieux problèmes de fiabilité. La fragilité principale concerne la courroie de distribution, un point qui est corrigé par la nouvelle génération du 3 cylindres. Cette fois-ci, le petit 1.2 turbo passe à la chaine de distribution. Cela devrait régler les problèmes de fiabilité, tout en allégeant le budget d’entretien pour les propriétaires du Mokka.

Prévu pour pouvoir être conforme aux futures normes Euro 7 très décriées, le 3 cylindres adopte aussi le cycle Miller, ainsi qu’un turbocompresseur à géométrie variable.

La puissance évolue et passe à 136 ch, soit 6 ch de plus que le moteur sortant.

Opel Mokka GS Line 2023
Opel Mokka GS Line 2023

Quel tarif pour l’Opel Mokka avec ce nouveau moteur ?

Cette nouvelle motorisation arrive donc sur le Mokka sans hybridation, mais aussi sans boite automatique : elle est seulement proposée avec une boite manuelle à 6 rapports.

Les prix débutent à 25800 euros pour un Opel Mokka Elegance, l’entrée de gamme. ( tarifs remisés sur Opel Store )

Sur un Mokka GS Line, le prix affiché est de 26950 euros, soit 1350 euros de plus que le 3 cylindres 1.2 turbo 100 ch. Un écart de prix qui semble raisonnable au vu de l’écart de puissance, et aussi de la fiabilité supérieure. La version 1.2 Turbo 130 ch en boite automatique reste proposée, à 29100 euros. Ceux qui ne sont pas absolument accrocs à la boite auto pourront donc plutôt s’orienter vers le nouveau 136 ch !

Le groupe Stellantis va donc progressivement déployer la nouvelle motorisation 136 ch, en boite manuelle sur certains modèles du segment B, et avec la boite double embrayage électrifiée eDCS6 sur les modèles compacts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *