Cette cousine de la Peugeot 208 sera présentée en février 2024

La Lancia Ypsilon sera présentée en février 2024 - illustration : Kolesa
La Lancia Ypsilon sera présentée en février 2024 – illustration : Kolesa

Dans le groupe Stellantis, les marques ne chôment pas. Et même les belles endormies, comme Lancia. La marque italienne compte bien faire son grand retour en Europe, et la première nouveauté est prévue pour le mois de février prochain. Cette citadine basée sur la plate-forme de la Peugeot 208 sera l’éternelle Ypsilon, entièrement revisitée.

Une nouvelle génération pour la Lancia Ypsilon

Les images d’illustration publiées par Kolesa ont été réalisées depuis les photos en fuite du véhicule, récemment photographié alors qu’il était sorti de l’eau par une grue. Certains éléments de style ont été inspirés par les deux concepts car présentés par Lancia dernièrement, et pour le reste, nous avons affaire à une classique citadine 5 portes de 4 mètres de long. Comme la 208, l’Ypsilon présente des protections d’ailes noir brillant, et semble lui emprunter ses rétroviseurs. Elle se démarque en revanche par ses poignées de portes arrière camouflées dans les montants de vitres, et par son pavillon de toit noir.

A l’avant, l’Ypsilon 2024 inaugure une signature lumineuse traversante, située en partie supérieure juste sous le capot. Les blocs optiques sont encastrés dans le bouclier avant, avec une forme hexagonale. La partie arrière va mettre en avant le logotype Lancia avec un lettrage en grandes dimensions. Il sera placé sur un bandeau noir laqué qui relie les feux, et fait écho à l’élément du capot avant.

Sur les flancs, les feux arrière qui débordent sur les ailes présentent une signature lumineuse en forme de cercle.

Même en étant basée sur la 208, la nouvelle citadine Lancia ne se contente pas d’un rebadgage comme l’a fait Mitsubishi avec sa Colt, jumelle d’une Clio.

La Lancia Ypsilon sera présentée en février 2024 - illustration : Kolesa
La Lancia Ypsilon sera présentée en février 2024 – illustration : Kolesa

Une offre multi-énergies

Basée sur la plate-forme CMP, la nouvelle Lancia pourra accueillir plusieurs types de motorisations. Elle optera pour des blocs hybrides, avec des puissance de 100 et 136 ch. Il s’agit bien entendu du même moteur 3 cylindres 1.2 accompagné d’une boite électrifiée e-DCS6, comme sur d’autres modèles Stellantis, que ce soit chez Peugeot ou Opel. Ces moteurs avec hybridation légère seront accompagnés d’une version 100 % électrique, avec batterie de 54 kWh et un moteur de 115 kW ( 156 ch ). Pas de surprise donc au niveau des caractéristiques, proches de sa cousine française.

Comme la marque Lancia veut se positionner en haut de gamme, les prix devraient être supérieurs à ceux de la 208.

Produite à Saragosse en Espagne, la nouvelle Lancia Ypsilon joue donc à fond sur les synergies de groupe. Mais de l’Italie, que lui reste-t-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *