Connectez-vous avec nous

Essai Renault Mégane CC dCi 110 EDC Privilège : à conduire, budget

A conduire

La Mégane CC est disponible avec trois motorisations diesel de 110, 130 ou 160 ch. Nous nous sommes intéressés au 1.5 dCi de 110 ch pour voir s’il était suffisant pour tracter les 1,5 tonne de cabriolet 4 places.

Les accélérations sont bien sûr en retrait de la version dCi 130, et loin derrière celles de la version dCi 160. Elles seront pénalisantes avec 4 personnes à bord et le coffre chargé. Mais avec une ou deux personnes, elles restent tout à fait honorables. Même si les performances restent limitées, le dCi 110 se débrouille plutôt bien dans l’ensemble.
renault-megane-cc-dci-110-52
Notre modèle d’essai équipé du 1.6 dCi 110 était associé à la boîte automatique EDC.
Petit descriptif de cette boîte à double embrayage : techniquement le passage des vitesses s’effectue en passant d’un embrayage à l’autre, le premier s’ouvre lorsque le second se ferme. Le premier embrayage est dédié aux rapports impairs, alors que le second se charge des rapports pairs et de la marche arrière.
renault-megane-cc-dci-110-34
Les rapports s’enchainent en dessous des 2 000 tr/mn et effectivement tout en douceur, sans à-coups, et rapidement, les temps de passage étant annoncés pour 290 ms, soit moins que les boîtes automatiques à convertisseur. Ces dernières entraînent d’ailleurs une surconsommation par rapport aux boites mécaniques, ce qui n’est pas le cas de l’EDC. Lorsqu’on lève le pied de l’accélérateur ou lors d’un freinage, elle semble aussi rétrograder assez vite.
Il est possible de piloter également en mode séquentiel, toujours rapide et assez doux, mais uniquement à partir du levier de commande. Nous regrettons donc la présence de palettes au volant. Là où la boîte réagit plus lentement c’est lorsque vous sollicitez l’accélérateur afin d’obtenir une nette accélération. Comptez un temps de réaction d’environ une seconde avant que la boîte rétrograde.

A noter aussi, la présence de l’aide au démarrage en côte, fort utile.

Nous avons réalisé une moyenne de consommation sur route de 5,9 l/100 km et en agglomération de 6,4 l/100 km. Dommage qu’un système Stop&Start ne soit pas au programme, comme c’est le cas chez Peugeot avec le e-HDi 112 sur 308 CC.

En ville la Mégane CC se conduit aisément, et les manœuvres sont facilitées grâce à l’assistance de la direction. La visibilité arrière est réduite à cause de la faible surface vitrée et l’antenne en position centrale sur le coffre gêne. Quant aux manœuvres, au vu du gabarit de la voiture privilégiez donc les radars de stationnement.
renault-megane-cc-dci-110-07
Comme pour la berline, c’est relativement confortable sur tous types de revêtements, un bon point, surtout face à la concurrence.
Le châssis dispose de réglages spécifiques et la répartition des masses a été travaillée. Le comportement routier est très agréable, à la fois confortable, mais également précis, avec une bonne rigueur de guidage en virage. Le roulis est bien maîtrisé.

Le freinage ne manque pas d’endurance, son efficacité nous a satisfait, tout comme l’ESP livré de série.

La Mégane CC adopte un dispositif inédit : une vitre anti-turbulences placée entre les appuie-têtes arrière. Celle-ci permet de rouler en minimisant les perturbations aérodynamiques et acoustiques jusqu’à 90 km/h. Pour un trajet autoroutier, le filet anti-remous reste indispensable contre les turbulences. Il est facturé 260 € en option sur toutes les finitions.

Enfin, la sécurité est assurée en cas de tonneaux par des arceaux rétractables au niveau des appuie-têtes arrière.

Budget & Equipements
Disponible en deux finitions, Dynamique ou Privilège, la Renault Mégane CC dCi 110 EDC débute à 30 700€. A ce tarif là vous trouverez de série l’ESP, la carte mains libres, la climatisation bi-zone automatique, l’allumage automatique des feux, le détecteur de pluie, le régulateur de vitesse, le système audio CD MP3 Bluetooth, les radars arrière et les jantes 17 pouces. Le deuxième niveau (+ 1 000 €) vous offre en plus le frein de parking automatique, et les radars avant mais se contente de jantes alliage 16 pouces.

Avec des rejets de CO2 de 130 g/km, aucun malus ne vous est réclamé lors de l’achat.
renault-megane-cc-dci-110-21

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Renault Mégane CC dCi 110 EDC Privilège : bilan, galerie photos

Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Facebook

Connection