Guide d’achat Peugeot 2008

Peugeot 2008

Peugeot 2008 Feline Cuivre

Pour réussir son achat Peugeot 2008, il faut choisir la bonne version : la gamme compte déjà pour la phase de  lancement 18 versions, alors que toutes les motorisations ne sont pas disponibles.

Guide d’achat Peugeot 2008 : quelle finition ?

Avec son coffre accueillant et sa bonne accessibilité à bord, le Peugeot 2008 deviendra sans aucun doute la voiture principale de nombreux foyers.

Quel niveau de finition choisir ?

La gamme Peugeot 2008 comporte 5 niveaux de finitions pour les particuliers : Access, Active, Allure, Feline Titane et Feline Cuivre. 

Peugeot 2008 Access : ce premier niveau est assez dépouillé car la climatisation et même l’autoradio sont aux abonnés absents ! Il faut dire que l’intérêt de ce premier niveau est avant tout marketing : il permet d’afficher un prix plancher de 15200 euros…que peu de gens achèteront au final. En activant les options climatisation et autoradio, le prix passe à 16500 euros pour un 2008 Access VTI 82. Soit seulement 650 euros de moins que le second niveau Active, qui ajoute en plus de ces deux équipements le volant cuir, les jantes tôle 16 pouces, l’écran tactile multifonctions, le système bluetooth, et les projecteurs anti-brouillard.

Pour la côte argus qui servira lors d’une revente, d’une reprise ou d’une indemnisation en cas de destruction, la finition jouera davantage pour la valeur du véhicule que les options. Il est donc préférable de passer au niveau supérieur plutôt que de suréquiper un niveau de finition.

Peugeot 2008 Active : l’équipement cité ci-dessus est tout à fait convenable pour une voiture utilisée en milieu urbain.

Peugeot 2008 Allure : la dotation devient plus séduisante avec le volant cuir pleine fleur, l’aide au stationnement arrière, la climatisation automatique bizone, les sièges avant sport mi-TEP ( imitation cuir ), le pack visibilité, les jantes alliage 16 pouces, les coques de rétroviseurs chromées, les 4 vitres électriques impulsionnelles, le seuil de coffre inox, les rétroviseurs rabattables électriquement, le combiné de compteurs avec matrice couleur, l’éclairage d’intersection, la garniture de pavillon rétro-éclairée, les sabots inox sur les boucliers, et les barrettes de calandre chromées.

Ce surplus impressionnant d’équipement se paye : l’écart entre les niveaux Active et Allure est de 1700 euros.

Peugeot 2008 Feline Titane : le prix grimpe de 1850 euros, pour ajouter la navigation, la sellerie cuir, le toit panoramique vitré, le Grip Control, un filet de coffre, et les vitres arrière surteintées.

Peugeot 2008 Feline Cuivre : mêmes tarifs que pour la finition Feline Titane. Les différences se jouent au niveau de la présentation avec une sellerie mixte TEP/Alcantara, un volant en cuir perforé, et une planche de bord recouverte de smili-cuir.

Notre choix : l’achat d’un Peugeot 2008 Allure.

L’équipement du Peugeot 2008 Allure est très convaincant, pour des tarifs qui débutent à 18850 euros. A noter que dans le cas d’un achat de Peugeot 2008 comme seconde voiture du foyer, le niveau Active pourra être suffisant.

Peugeot 2008 Allure

Achat Peugeot 2008 : finition Allure

Peugeot 2008

Achat Peugeot 2008 : finition Feline Cuivre

Quelle motorisation choisir ?

En essence, le choix sera assez simple. En attendant les moteurs 3 cylindres turbocompressés e-THP 110 et e-THP 130 attendus pour 2014, le 2008 est proposé en entrée de gamme avec le 3 cylindres atmosphérique 1.2 VTI 82 en boite manuelle ou en boîte pilotée, et avec le 1.6 VTI 120 ch.

2008 VTI 82 : Ce petit moteur fait l’entrée de gamme, quand la 208 débute avec le bloc 1.0 VTI 68 ch. Pas beaucoup plus lourd que la 208, le Peugeot 2008 s’en sort étonnament bien avec ce petit moteur. Lors des essais, j’ai également été favorablement surpris par la qualité d’insonorisation de ce moteur.

Autre atout : une consommation mixte raisonnable, qui peut facilement tourner autour de 6 L/100 km.

Ce moteur est couplé à une boîte manuelle à 5 rapports, ou bien à une boîte manuelle pilotée BMP5. Cette dernière n’est pas très convaincante par sa rapidité de changement de rapports. Elle a le mérite de proposer l’automatisme à partir de 18050 euros, et de faire baisser la consommation avec une homologation à 99 g. L’écart de prix est de 900 euros entre les deux boîtes, mais de 700 euros grâce au bonus écologique de 200 euros.

2008 VTI 120 : Comme le 2008 est léger ( autour de 150 kg de moins qu’une 207 SW ), le moteur 1.6 VTI 120 est plutôt performant sous le capot de ce petit SUV. Mais il faudra garder en tête que ce moteur est condamné : il sera remplacé en 2014 par les moteurs e-THP 110 et e-THP 130.  Le quatre cylindres 1.6 était déjà présent sous le capot des Peugeot 207, et ne brille pas par sa sobriété. Sur autoroute la consommation mixte lors de notre essai était légèrement supérieure à 8L/100 km.

En diesel, les acheteurs de Peugeot 2008 auront plus de choix.

2008 1.4 HDI 68 :  ce moteur d’entrée de gamme est proposé à partir de 16700 euros. Il n’est pas équipé de Stop & Start dans cette version, mais donne quand même droit à 200 euros de bonus avec 104 g de rejets de CO2. Sur la 208, il est aussi proposé avec la BMP5, ce n’est pas le cas ici.

Il ne faudra pas s’attendre à des performances décoiffantes malgré la présence d’un turbo. Avec 14,9 secondes pour accélérer de 0 à 100 km/h et 159 km/h en vitesse de pointe, il s’agit du 2008 le moins performant de la gamme. Le 2008 VTI 82 ch moins cher fait mieux avec 13,5 secondes et 169 km/h en pointe. Ce moteur n’aura donc pas notre préférence !

2008 1.6 e-HDI 92 : Cette seconde proposition diesel est nettement mieux placée en performances avec 24 ch de plus et un couple de 230 Nm contre 160 Nm pour le 1.4 HDI. Il réalise le 0 à 100 km/h en 11,5 secondes.

La consommation mixte est identique au moteur diesel moins puissant, grâce à la puissance d’un Stop & Start de série.

Cette fois-ci, la boîte manuelle pilotée BMP6 est proposée. La consommation mixte passe de 4,0 L à 3,8 L mais les performances régressent, pour 700 euros de plus.

2008 1.6 e-HDI 115 : ce moteur est très convaincant, avec des performances efficaces et toujours la même consommation que les deux autres moteurs diesel. mais l’écart de prix est conséquent avec le e-HDI 92 : 1200 euros. Et ce n’est pas les 7 km.h gagnés en vitesse de pointe et 1,2 seconde au 1000 mètres départ arrêté qui vont vraiment apporter un plus à l’utilisation.

Notre choix: l’achat d’un Peugeot 2008 1.6 e-HDI 92 BVM5 

Le Peugeot 2008 le plus polyvalent sera donc selon nous le 2008 Allure e-HDI 92 proposé au prix de 21400 euros. Pour une utilisation urbaine, le 2008 Active VTI 82 facturé 17150 euros sera un excellent choix.

Lire notre essai Peugeot 2008 :

Essai Peugeot 2008 Feline Cuivre 1.6 e-HDI 115 : le conquérant

 

Peugeot 2008

Peugeot 2008 Feline Cuivre