Mini Countryman Cooper S restylé

Mini Countryman Cooper S restylé

Le MINI Countryman s’est offert de légères retouches en juillet 2014,  et nous avons profité de la saison hivernale pour prendre le volant de la version Cooper S ALL4 à Val d’Isère.

Style

 

Difficile de parler de facelift sur un modèle quand les changements sont aussi mineurs, ils auront le mérite de ne pas faire vieillir les premières versions prématurément.

A l’avant, les nouveautés concernent la calandre légèrement revue, un bouclier agrémenté d’un ski de protection et des feux de jour à LED intégrés aux anti-brouillard.

De derrière, un sigle Countryman apparaît sur toute la largeur du hayon. Voilà l’essentiel des modifications apportées lors de ce restyling, qui ne devrait pas bouleverser la clientèle.

 

Avec 4,10 m de long, le Countryman joue dans la catégorie des SUV urbains. Ce concurrent chic des Renault Captur et Peugeot 2008 trouve principalement sur sa route la nouvelle Fiat 500X, qui propose également personnalisation et transmission intégrale. Mais le Countryman Cooper S est encore sans concurrence : la 500X n’est pas encore proposée en déclinaison Abarth. Ce Countryman combine l’ADN MINI avec les gènes d’un SUV. On remarque notamment les renforts de protection sur les bas de caisse et les boucliers, typiques d’un baroudeur.

Par rapport à la MINI 5 portes, le gabarit est proche en largeur et en empattement, mais le Countryman toise la MINI de 10 cm en hauteur, et de 10 cm en longueur.

 

Mini Countryman Cooper S Jungle Greeen

Mini Countryman Cooper S Jungle Green

La teinte Jungle Green est l’une des nouveautés de ce Countryman phase 2. Bonne nouvelle : les jantes 17 pouces noires à 5 trous ne nécessitent pas de complément financier, elles font partie de la dotation de série du Countryman Cooper S.

 

Vie à bord

Plutôt imposant extérieurement en comparaison à une MINI, le Countryman n’est pas aussi généreux à l’intérieur qu’on pourrait le penser.

Aux places avant, la largeur fait plutôt penser à une citadine qu’à une compacte. Mais c’est vrai qu’on fait plus référence à une citadine polyvalente du segment B qu’à l’habitabilité riquiqui des premières Mini.

Avant de recevoir la concurrence interne de la nouvelle MINI 5 portes, le Countryman avait l’exclusivité des portes arrières. La banquette arrière offre trois places, et des fonctionnalités bien pensées avec une banquette qui coulisse sur 13 cm, et des dossiers inclinables.

Planche de bord Mini Countryman

Planche de bord Mini Countryman

 

D’origine, la sellerie est en tissu. Il faut ajouter 2200 euros pour s’offrir un cuir de bonne qualité, dans l’esprit d’une anglaise ! C’est quasiment indispensable pour rehausser le niveau de qualité perçu, pas exceptionnel au niveau des plastiques employés. La nouvelle génération de MINI a revu ses standards à la hausse avec une coiffe moussée, dont profitera certainement la prochaine génération du Countryman.

Qu’importe, pour la majorité des clients, le charme opère. Il faut dire que l’aménagement intérieur est typiquement MINI avec des cercles et des ellipses en veux-tu en voilà. Le compteur de vitesse se retrouve au centre, tout autour du système de navigation. Devant le conducteur, on retrouve un bloc d’instrumentation pour le compte-tours : pour une sportive, c’est simple et efficace.

Pour 1700 euros, le pack Connected comprend autoradio avec système visual boost, système de navigation, bluetooth et commandes vocales.

 

Sous le hayon, le volume du coffre est plutôt intéressant avec 350 litres, contre 278 litres pour une MINI 5 portes. En rabattant entièrement les dossiers de la banquette fractionnable en 40/20/40, on obtient un volume de 1170 litres.

Coffre Mini Countryman

Coffre Mini Countryman

 

A conduire

Une MINI s’est toujours distinguée par un comportement de kart, et un réel agrément de conduite qui en a fait une reine des villes et de la piste. Avec 1,4 tonne sur la balance, un gabarit nettement plus conséquent et un centre de gravité rehaussé, on aurait pu craindre que le Countryman ne fasse pas honneur à la réputation de la marque. Mais il n’en est rien, d’autant plus dans cette version Cooper S axée sur les sensations.

Le moteur du Countryman Cooper S développe désormais 190 ch contre 184 ch avant le restyling. Il reste encore à 28 ch derrière la fameuse série John Cooper Works !

Ce quatre cylindres 1,6 L profite d’un turbo Twin-Scroll, de l’injection directe et d’un système de distribution variable hérité du fameux Valvetronic de BMW. Il se caractérise par une grande souplesse, qui se marie parfaitement à la boîte automatique à 6 rapports optionnelle. Le couple de 240 Nm est disponible en continu de 1600 à 5000 tr/min, et passe même à 260 Nm avec l’effet oversboost. Dommage que la sonorité du moteur soit quelconque. Le mode sport ajoute quand même un petit plus avec des coups de gaz à l’échappement au levier de pied.

Mini Countryman Cooper S

Mini Countryman Cooper S

Sur la départementale entre Tignes et Val d’Isère, le Countryman Cooper S accepte d’être chahuté sans rechigner. Bien suspendu, il laisse parler les Watts sans vocalises envoûtantes, mais avec entrain. La direction permet de placer le train avant avec précision, et cette version ALL4 ne se laisse jamais déborder par une dérobade du train arrière.

La boîte automatique n’apporte pas de progrès en performances : le Countryman Cooper S ALL4 à boîte mécanique annonce de meilleurs chiffres : 28,4 s au 1000 m départ arrêté contre 29 s, et 7,7 s pour le 0 à 100 km/h contre 8,1 s pour la version BVA. Même chose pour la transmission intégrale ALL4 qui n’améliore pas la motricité au niveau des performances. Le Countryman Cooper S à traction avant devance la version ALL 4 de deux dixièmes sur les exercices précédents.

On ne choisira donc pas la transmission intégrale pour les performances, mais bien pour la sécurité uniquement. Et pour avoir testé le Countryman hors piste, il faut avouer que la motricité accrue est un vrai plus. Chaussé en pneumatiques hiver, le Countryman Cooper S ALL4 ne devient pas un franchisseur pour autant mais peut s’aventurer non seulement aux sports d’hiver, mais aussi sur des chemins enneigés où le premier SUV urbain 4X2 venu pourra rapidement avoir besoin d’assistance. Un différentiel central électromagnétique répartit le couple en continu entre les trains avant et arrière du Countryman ALL4. La plupart du temps, l’intégralité du couple est envoyée à l’avant ce qui fait de ce Countryman une traction avant.

En matière de sécurité, le Countryman avait récolté les fameuses 5 étoiles au rash-test EuroNCAP. La nouvelle réglementation vient de faire augmenter son équipement, avec les capteurs de pressions des pneus et l’éclairage diurne.

Budget

 

Si la gamme du Countryman débute à 21750 euros, contre 18300 euros pour une nouvelle Mini 5 portes, cette version Cooper S ALL 4 est nettement plus onéreuse.

31000 euros : voici le prix pour un Countryman Cooper S ALL4. Un prix qui va encore monter en ajoutant la boîte de vitesses automatique, facturée 1650 euros.

Et comme toute Mini qui se respecte, un Countryman aussi Cooper S soit-il ne peut en rester à sa configuration de série. Les équipes marketing l’ont bien compris, en poussant le concept de personnalisation au maximum.

Le pack Red Hot Chili offre pour 2250 euros projecteurs bi-xénon, climatisation automatique, clignotants blancs, bouton mode sport, détecteur de pluie, allumage automatique des projecteurs, volant sport 3 branches gainé cuir, ciel de pavillon anthracite, siège passager avant réglable en hauteur, kit rangement, tapis de sol en velours et kit éclairage. Sur un véhicule à 31000 euros, certains de ces équipements mériteraient d’être livrés en série.

Mini Countryman Cooper S restylé

Mini Countryman Cooper S restylé

Avec les différentes options et les accessoires, le tarif de ce Countryman d’essai flirte avec les 40000 euros !

Avec 165 g de rejets de CO2, cette version Cooper S ALL4 BVA est pénalisée par un malus écologique de 2200 euros…Avec 148 g, la version ALL4 à boîte manuelle se contente d’un malus de 900 euros. La combinaison ALL4 + BVA est réellement pénalisante fiscalement.

LIRE LA FIN DE L’ESSAI MINI COUNTRYMAN COOPER S


Mots clés pour ce billet :