Essai nouvelle BMW Série 7 : 750Li xDrive

Essai nouvelle BMW Série 7

Essai nouvelle BMW Série 7

 

Chaque sortie d’une nouvelle limousine chez un constructeur premium est une occasion unique de réaliser une surenchère. Pendant des années, nous avons assisté à une course à la puissance. Désormais, cette tendance et bel et bien enterrée : on recherche plutôt les plus basses émissions de CO2.

Mais la surenchère s’est aussi logée ailleurs, dans un déluge de technologies toujours plus pointues.

Pour sa sixième génération, la BMW Série 7 ne pouvait pas arriver sur le marché sans innovations. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que BMW a mis le paquet !

 

Commençons par la clé, que BMW a réinventée. On ne va pas les contredire sur ce point : il fallait y penser ! La clé de la nouvelle Série 7 est une télécommande équipée d’un écran couleur, digne d’un petit smartphone. Le principe est de pouvoir consulter les infos de la voiture à distance, pour vérifier par exemple si elle est bien verrouillée, ou pour fermer une vitre oubliée, pour contrôler l’autonomie restante, ou encore pour déclencher la climatisation.

Clé de la nouvelle BMW Série 7

Clé de la nouvelle BMW Série 7

 

Cette clé n’a pas besoin d’être insérée dans un logement de la planche de bord, on va plutôt la mettre en charge de temps en temps dans l’accoudoir central qui est équipé d’une borne à induction.

Deuxième changement : l’introduction de commandes gestuelles. Vous vous souvenez de Tom Cruise devant un écran transparent dans Minority Report ? Dans la nouvelle Série 7, faites un mouvement rotatif avec un doigt dans le vide et vous monterez le son de l’autoradio !

Personne ne sera pris au piège, car BMW a multiplié les systèmes de commandes. La planche de bord comporte toujours autant de touches, donc celles paramétrables numérotées de 1 à 7. La commande rotative MMI est toujours à sa place, et les commandes vocales sont aussi présentes. Cette commande gestuelle inédite est donc un plus, que le conducteur pourra utiliser pour les fonctions de son choix. Ou pas.

Tablette Samsung intégrée à la nouvelle BMW Série 7

Tablette Samsung intégrée à la nouvelle BMW Série 7

Mais rassurez-vous, les passagers geek installés à l’arrière ne sont pas oubliés avec une tablette d’origine Samsung placée dans l’accoudoir arrière qu’on peut prendre à la main comme une tablette classique. Celle de la Série 7 prend tout son sens, puisqu’elle permet de piloter de très nombreuses fonctions de la voiture. Déployer les pare-soleils arrière, modifier la couleur de l’ambiance lumineuse à led, activer le massage des sièges : cette centrale de commande est au final bien plus pratique et intuitive que les touches classiques, qui restent elles aussi à leur place. La tablette est bien évidemment connectée à internet, puisque la voiture fait office de borne wifi.

Evoluer technologiquement sans rien abandonner, tel est le crédo de la nouvelle Série 7. On pourra juste se demander si la planche de bord n’aurait pas mérité un dessin moins classique pour mettre plus en valeur le niveau de technologie embarquée.

Planche de bord nouvelle BMW Série 7

Planche de bord nouvelle BMW Série 7

 

Livrée avec une banquette trois places pour la version courte, la Série 7 peut aussi condamner la place centrale avec une console arrière centrale livrée pour 3000 euros de plus.

La version longue de cet essai, la BMW 750 Li, possède tous les équipements de la limousine avec chauffeur. A condition de sélectionner l’indispensable option pack Executive Lounge à 9500 euros, et de prévoir d’engager un chauffeur pour profiter d’un accueil digne de celui réservé à un chancelier allemand. Sièges à ventilation active ( réfrigérants donc ), sièges arrière confort et massants, station multimédia avec lecteur blu-ray, deux écrans 10 pouces et connexion HDMI, tablette escamotable, on trouve de quoi s’occuper pendant les trajets. Le passager arrière droit peut bénéficier d’un espace incomparable en faisant coulisser le siège passager avant vers la planche de bord. Une fois le dossier légèrement plié, un repose pied escamotable va permettre d’adopter une positon allongée.

Places arrière nouvelle BMW Série 7

Places arrière nouvelle BMW Série 7

Cette BMW 750Li est véritablement conçue pour le passager arrière, mais nous allons voir que le chauffeur n’a pas vraiment de quoi se plaindre !

 

Ressortons de la voiture pour se focaliser sur les deux innovations majeures placées sur la face avant de cette nouvelle Série 7 : les blocs optiques et la calandre. Outre le fait que les naseaux soient élargis au point de toucher les phares, ce qui n’était pas le cas de la génération précédente, ils comprennent une rangée de barreaux mobiles et une rangée fixe. Les barreaux mobiles vont occulter l’ouverture pour améliorer l’aérodynamisme quand le moteur n’a pas besoin d’être trop refroidi. Ce système baptisé Active Air Stream est une première chez BMW, et nous donne au final deux calandres différentes visuellement ! Cette calandre deux en un est encadrée par deux projecteurs qui peuvent s’équiper en option d’un éclairage laser. Etrennés par la BMW i8, ces projecteurs laser peuvent doubler la portée de l’éclairage qui passe à 600 mètres ! Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de les tester lors de cet essai.

Projecteur laser BMW Série 7

Projecteur laser BMW Série 7

 

A conduire : être chauffeur en Série 7 ? Je signe où ?

 

Toujours sans version M pour le moment, la BMW Série 7 demeure une limousine particulièrement dynamique. On n’imaginerait pas le potentiel d’une berline de 5,10 m ou de 5,24 m sur la route tel qu’il l’est ici. Bien entendu, aucune inquiétude sur la vélocité des blocs moteurs qui font le job brillamment. Mais la Série 7 ne se contente pas d’aller vite, elle fait preuve d’une agilité insoupçonnable au premier abord. La réduction constante du poids ne fait pas tout : la Série 7 est également dotée de roues arrière directionnelles. Faire un demi-tour en ville est donc plus simple que prévu, et la stabilité en courbes est parfaite.

Essai nouvelle BMW Série 7

Essai nouvelle BMW Série 7

En entrée de gamme, la BMW 730d s’en remet au 6 cylindres en ligne 3.0 qui développe désormais 265 ch. Ce qui sera déjà une solution très convaincante, avec un couple généreux de 620 Nm qui en fait une excellente routière, plus rapide et plus dynamique qu’une Mercedes Classe S 350 d.

Rallongée, la 750 Li dispose d’un V8 de 4,4 L, biturbo, de pas moins de 450 ch ! La sonorité reste feutrée : il s’agit d’une limousine, pas d’un coupé sport. La BMW 750 Li peut néanmoins effectuer un 0 à 100 km/h en 4,5 s, un temps digne d’une sportive. La motricité assuré par le système xDrive ( la tranmission intégrale BMW )  permet de répartir sur les deux essieux les 650 Nm de couple de ce V8 TwinPower Turbo. Les deux turbos à double entrée sont associés aux technologies incontournables des moteurs BMW, la distribution Valvetronic et le double Vanos.

 

Il faut préciser que les ingénieurs ont bien oeuvré pour alléger cette grande berline, qui perd jusqu’à 130 kg suivant les versions. L’expérience de construction des BMW i3 et i8 permet à la nouvelle Série 7 d’être en partie construite avec la fameuse matière plastique renforcée en fibre de carbone.

 

La gamme de motorisations sera bientôt complétée par la nouvelle BMW 740e hybride rechargeable, qui ne sera pas dotée d’un 6 cylindres essence comme l’Activ Hybrid 5 mais d’un 4 cylindres essence. En attente d’homologation, cette 740e est pour l’instant annoncée à 2,1 L en consommation mixte pour des rejets de CO2 de 49 g. Le mode zéro émission permettra surtout de parcourir jusqu’à 40 km sur les batteries.

 

 

Budget : des tarifs conséquents

 

La gamme de la nouvelle BMW Série 7 débute à 86500 euros avec la version 730d. Si BMW France propose trois niveaux de finitions, la version longue V8 750Li xDrive est uniquement proposée avec la finition Exclusive, au prix de 126500 euros. Un tarif conséquent, mais qui correspond à une limousine V8 déjà très bien équipée avec affichage tête haute, planche de bord garnie de cuir, climatisation 4 zones, sellerie cuir nappa exclusive, inserts décoratifs en bois précieux, système Hifi Harmann Kardon, système surround view à 360 degrés, toit ouvrant, pack chauffage intégral, pack design extérieur…

Il faudra malgré tout activer quelques options pour s’offrir un palace roulant digne de ce modèle d’essai.

Nouvelle BMW 750 Li xDrive

Nouvelle BMW 750 Li xDrive

 

LIRE LA FIN DE L’ESSAI NOUVELLE BMW SERIE 7

BMW 750Li xDrive 2015

BMW 750Li xDrive 2015