Essai Honda Civic Type R

Essai Honda Civic Type R

Les Honda siglées Type R ont toujours eu leurs fans. Mais après deux générations qui ont pu décevoir soit par leur look trop terne ( génération 7 ) soit par leur puissance sans évolution ( génération 8 ) Honda se devait de réagir. D’autant plus que les compactes sportives rivales sont en pleine ébullition !

Pour cette neuvième Civic, les ingénieurs Honda n’ont pas fait les choses à moitié. La nouvelle Civic Type R est non seulement exubérante avec une ligne qui marque les esprits, mais devient en plus la traction avant la plus puissante du moment avec 310 ch.

 

Style : Une Civic Type R marquante

 

Si la Honda Civic actuelle ne manque pas d’originalité, cette déclinaison Type R y ajoute une vraie dose de sportivité. Le concept nous avait déjà fait frissonner depuis deux ans, et l’attente aura été longue.

Certains éléments n’auront pas passé le stade de la série : c’est le cas des feux à led qui occupaient le contour du très grand aileron arrière. Mis à part cet abandon, les designers Honda ont su donner à la Civic un style ultra-sportif. Les voies élargies s’accompagnent d’extensions d’ailes en aluminium, pour limiter la prise de poids.

Essai Honda Civic Type R

Essai Honda Civic Type R

Ici en “Blanc Championship”, la nouvelle Civic Type R sait mettre en valeur ses bas de caisse, diffuseur arrière et lame de spoiler avant. Et point n’est utile d’opter pour le rouge si vous avez peur de passer inaperçu !

 

A conduire : que du bonheur

 

Les motoristes Honda ont accouché d’un tout nouveau moteur. Et cette fois-ci, il n’est plus question d’un bloc atmosphérique. Le nouveau 4 cylindres 2.0 litres VTEC Turbo à injection directe enterre l’ancien 2.0 VTEC avec une puissance de 310 ch. Un chiffre élevé, mais qui n’est toutefois pas le record de la catégorie. Du côté d’AMG, la Mercedes-AMG A 45 développe 381 ch avec la même cylindrée.

Seule la Volkswagen Golf GTI Clubsport S fait aussi bien en puissance parmi les constructeurs généralistes, mais en édition limitée.

Malgré cette puissance supérieure à 300 ch, la Civic Type R reste fidèle à son architecture de traction avant. Cela en fait tout simplement la traction avant la plus puissante du moment ! ( avec la Golf citée plus haut mais encore non commercialisée ) Le record était jusqu’à présent détenu par l’ancienne Focus RS, dont les 305 ch mettaient à mal le train avant avec un couple qui débordait à chaque accélération.

Il était important de conserver le typage VTEC avec une puissance délivrée à haut régime. Et malgré le turbo, les 310 ch sont délivrés à 6500 tr/min, proches des 7000 tr/min de la zone rouge. Le couple élevé de 400 Nm permet de bénéficier d’une grosse poussée dès les bas régimes.

Le 0 à 100 km/h est abbatu en 5,7 s, soit 3 dixièmes de moins qu’une 308 GTI. Sur circuit, ce missile est capable d’atteindre 270 km/h !

Essai Honda Civic Type R

Essai Honda Civic Type R

Il n’était pas question d’installer une boîte à double embrayage sur la CTR 2015. Le conducteur pourra donc passer les rapports un par un en profitant d’un levier ultra court et très précis.

Dès le démarrage, la sonorité moteur et échappement mettent immédiatement dans l’ambiance. Les accélérations impressionnent, avec des sensations enthousiasmantes. Tout y est : le bruit, la sensation de vitesses, et les performances pures. Et pour ne rien gâcher, la Civic Type R parvient à maîtriser sa motricité et peut compter sur un châssis aux petits oignons. Le différentiel hélicoïdal à glissement limité assure une parfaite maîtrise dans les courbes.

Développée dans la veine des Civic qui courent en championnat de WTCC, la Civic Type R trouve tout aussi bien sa place sur route que sur circuit. Capable d’évoluer à n’importe quelle allure, rien ne semble pouvoir lui résister. Seul bémol : il est difficile de ne pas être tenté de faire rugir le moteur VTEC Turbo. Et au vu des performances, on de retrouve très vite au-delà des limitations…

Dans une Civic normale, le conducteur peut activer le mode “ECON” pour faire des économies de carburant. Cette touche située à gauche des compteurs est ici remplacée par une touche “+R”. L’éclairage des entourages de compteurs passe alors du blanc au rouge, et la coupure du moteur au feu rouge “Auto Stop” est désactivée….Car ce mode idéal sur la piste va réduire la multiplication de la direction assistée, améliorer la réactivité du moteur, réduire le niveau d’amortissement des amortisseurs adaptatifs, ou encore jouer sur les réglages du système VSA pour faciliter la glisse. Tout un programme ! A ce niveau-là, l’exploiter sur route est plus que difficile. Mais il demeure bien sympathique au quotidien de disposer de ce bouton magique “au cas où”.

Phare avant de la Civic Type R

Phare avant de la Civic Type R

 

La sécurité n’est pas en reste avec un arsenal d’équipements compris dans la finition GT. Avertisseur de franchissement de ligne, surveillance de l’angle mort, feux de route actifs, reconnaissance des panneaux de signalisation, alerte de véhicule en approche, alerte anti-collision : une dotation ultra complète à même de soulager le conducteur sur longs parcours. A noter que la Civic Type R n’est pas fatiguante du tout lors d’un trajet autoroutier. En respectant les limitations à 130 km/h, le régime moteur de 3000 tr/min est tout à fait raisonnable et pas envahissant du tout. Le niveau sonore grimpe à partir de 3500 tr/min, quand il sera question de dépasser…

Au final, cette Honda Civic Type R génération 9 est un excellent cru. C’est une vraie sportive, très bien conçue, qui donne du plaisir quelle que soit l’allure adoptée.

Vie à bord : une ambiance sportive typiquement Honda

 

L’habitacle de la Honda Civic a été largement revu pour cette version sportive. Rien que les deux sièges bacquet donnent le ton : on ne fait pas semblant ! Le maintien est exemplaire, et donne envie de faire des escapades sur circuit…

Le conducteur trouvera une position de conduite soignée, avec un levier de vitesses court qui tombe parfaitement sous la main et un volant à la prise en main idéale. Le rouge se retrouve sur le fond du logo Honda, sur les inserts en cuir du volant sans oublier le repère du point milieu, ainsi que sur la baguette décorative devant le passager. Le dessin de la planche de bord est typiquement Honda avec une instrumentation séparée entre les compteurs traditionnels devant le volant et l’affichage de la vitesse sur un écran situé sous le pare-brise. Suivant votre taille et votre position de conduite, le volant peut malheureusement occulter la vitesse, ce qui est gênant pour respecter les limitations sans pour autant utiliser le régulateur de vitesse.

Planche de bord de la Honda Civic Type R

Planche de bord de la Honda Civic Type R

A l’arrière la banquette est spécifique à la Civic Type R avec seulement deux places, et toujours la possibilité de la rabattre avec un rapport 40/60. La sellerie est toutefois en tissu noir et ne reprend pas l’habillage façon daim des sièges avant.

Bonne surprise pour le confort : l’amortissement adaptatif assure une bonne absorption des secousses. Plus radicale qu’une 308 GTI, la Civic Type R secoue moins au quotidien !

Sièges avant de la Civic Type R

Sièges avant de la Civic Type R

 

Budget

 

Cette Honda Civic Type R finition GT avec peinture métallisée s’affiche à 38750 euros, il faudra en plus des frais d’immatriculation classiques ( carte grise de 20 CV ) ajouter un malus écologique de 2200 euros pour un achat en France.

Honda communique actuellement sur un prix promotionnel de 35750 euros pour une immatriculation avant le 30/06/16, soit le prix de la Civic Type R non GT, qui perd au passage quelques équipements.

Compteurs de la Honda Civic Type R

Compteurs de la Honda Civic Type R

 

Seule grosse rivale dans cette sphère de prix et de puissance : la nouvelle Ford Focus RS tarifée 39600 euros avec un 2.3 Ecoboost de 350 ch. Avec 175 g, la Focus RS est également frappée du même malus de 2200 euros.

LIRE LA CONCLUSION DE L’ESSAI HONDA CIVIC TYPE R GT

Essai Honda Civic Type-R GT 2015

Essai Honda Civic Type-R GT 2015

 


Mots clés pour ce billet :