Citroën C3-XR

Citroën C3-XR

Chez Citroën, la logique de proposer des modèles spécifiques selon les marchés est encore conservée. Et même si les ventes en Chine sont au final décevantes pour la marque, l’offensive de produits continue coûte que coûte !

Citroën proposera sur le marché chinois une version restylée de son SUV C3-XR. Lancé en 2014, ce crossover a été vendu à hauteur de 180.000 exemplaires.

Pour son facelift, le Citroën C3-XR n’adopte pas l’identité des modèles vendus en Europe avec la signature lumineuse à double étage. Il se contente de blocs optiques plus traditionnels, et en profite pour revoir sa calandre. Ecopes dans le bouclier, teinte orange : on ressent une certaine inspiration venue du C5 Aircross, commercialisé à la fois en Europe et en Chine.

La planche de bord est parfaitement dans l’air du temps, avec un design dans le style de la marque et une tablette tactile mise en avant.

Ce modèle est étroitement dérivé de la Citroën C-Elysée, dont il reprend les soubassements. Vous l’avez compris, ce SUV d’entrée de gamme et placé dans la gamme chinoise sous le C3 Aircross ( appelé en Chine C4 Aircross ) ne sera pas proposé chez nous. Il aurait pourtant sans doute plus de succès qu’une C-Elysée !

 

Citroën C3-XR

Citroën C3-XR

Citroën C3-XR

Citroën C3-XR

Citroën C3-XR

Citroën C3-XR

Citroën C3-XR

Citroën C3-XR


Mots clés pour ce billet :