Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai Alpine A110 Légende : les légendes ne meurent jamais

Alpine A110 LEGENDE
Alpine A110 LEGENDE

La nouvelle génération d’Alpine A110 illustre les nouvelles ambitions du constructeur tricolore ayant écrit parmi les plus belles pages du sport automobile, au point de faire trembler certaines prestigieuses sportives.

Léger, performant, ce véritable kart se veut aussi bien à l’aise pour une sortie sur circuit que sur route, ce que notre équipe rédactionnelle s’est empressée de vérifier au volant de la nouvelle A110 dans son exécution Légende.

DESIGN :

Construite d’après un joli coup de crayon, voici celle qui pourrait séduire les nostalgiques de l’Alpine A110 de première génération mais également une nouvelle clientèle de la marque, surtout dans cette magnifique livrée gris tonnerre de notre modèle d’essai.

Alpine A110 LEGENDE

Notons au passage qu’une nouvelle teinte de carrosserie Gris Tonnerre en finition mat sera proposée sur la nouvelle version Alpine A110S.

Il faut avouer que côté séduction, l’Alpine A110 en connaît un rayon entre sa ligne à l’élégance rare et son design à la latinité exacerbée même si cette sportive, rappelons-le, sort tout droit des usines de Dieppe.

Alpine A110 LEGENDE

D’ailleurs, l’A110 revendique fièrement ses origines françaises avec des badges tricolores bleu, blanc, rouge apposés au niveau des custodes arrière.

Alpine A110 LEGENDE

D’emblée, l’impression générale de cette Alpine A110 montre un retour à la sensualité de la première génération comme la baguette chromée qui remonte sur le capot (en option avec le pack héritage) ou bien la forme ronde des blocs optiques typique des années 60-70, sorte de rappel au passé. 

Alpine A110 LEGENDE

Force est de reconnaître que cette signature lumineuse avant composée de quatre anneaux fait toujours son petit effet, ce qui permet de la différencier immédiatement de toutes les autres sportives dans la circulation.

Alpine A110 LEGENDE

L’arrière de l’auto bénéficie d’un diffuseur à ailettes qui intègre une sortie d’échappement centrale chromée qui renforce la sportivité du véhicule. Tandis que les feux arrière en forme de « X » et à technologie LED intègrent des clignotants à défilement.

Alpine A110 LEGENDE

Notre Alpine d’essai reposait sur des jantes « Légende » de 18 pouces noir diamanté brillant qui reprend les codes stylistiques des jantes de la version originale, encore un clin d’œil au passé. 

Alpine A110 LEGENDE

D’un point de vue stylistique, le pari nous semble parfaitement remporté de la part des designers, d’autant que le style néo-rétro de la voiture respecte parfaitement l’esprit de la maison.

Alpine A110 LEGENDE

Tout au long de notre périple, l’auto n’a cessé d’attirer les regards et les différentes critiques des personnes interrogées sont unanimes : l’Alpine A110 est une réussite !

A L’INTERIEUR :

A l’ouverture des portières, l’Alpine A110 vous plonge tout de suite dans l’ambiance, notamment avec ces magnifiques baquets réalisés par le spécialiste en la matière : Sabelt. 

Alpine A110 LEGENDE
Alpine A110 LEGENDE

L’ergonomie, le choix des matériaux, la disposition des différentes commandes, ainsi que l’organisation de l’espace, tout est propre à créer une ambiance singulière. Il n’y a aucun doute, nous sommes bien dans l’habitacle d’une véritable sportive.

Alpine A110 LEGENDE

La console centrale repose sur une structure aluminium revêtue de cuir et carbone où sont regroupées les commandes de la boîte de vitesse, la commande de démarrage moteur, les vitres électriques, le régulateur et limiteur de vitesse ainsi que le frein à main (automatique).

Alpine A110 LEGENDE

Par ailleurs, nous avons trouvé la commande de sélection de vitesse très conviviale à l’utilisation. En outre, il est parfaitement aisé de switcher de la marche avant à la marche arrière et inversement durant les différentes phases de manœuvres, très pratique. 

Les contre portes bénéficient également d’un traitement particulier avec un cuir matelassé marron aux surpiqûres bleu Alpine du plus bel effet. 

Alpine A110 LEGENDE

Le volant sport frappé en son centre du logo Alpine, offre une parfaite prise en main. Et pour les plus nostalgiques d’entre vous, Alpine propose moyennant 84 euros la possibilité de disposer du logo en bleu Alpine.

Alpine A110 Légende

Rien à déplorer du côté de la dotation de cette version Légende, la climatisation automatique se règle rapidement et s’est montrée très efficace durant notre test.

Seul grief à déplorer, l’interface multimédia de l’auto semble quelque peu datée. De même, l’absence de bouton pour le réglage du volume impose de recourir systématiquement via la commande placée derrière le volant, pas toujours pratique au quotidien.  

Par ailleurs, la réception de certaines fréquences FM nous a semblé quelque peu perfectible durant notre essai. Heureusement, ce type de bolide nous dissuade d’utiliser l’installation audio pour mieux nous captiver par la musicalité de leur moteur.

L’affichage et la visualisation de la caméra de recul est projetée au niveau de l’odomètre et non sur l’écran centrale comme c’est souvent le cas sur la grande majorité des véhicules, ce qui réclame un temps d’adaptation lors des manœuvres. 

Les sièges de notre version Légende disposent des différents réglages (manuels) à l’inverse de la version Pure qui impose de passer par l’atelier pour régler la hauteur du siège. 

Alpine A110 LEGENDE

Et pour les plus frileux d’entre vous, Alpine propose en option à 400 euros, la fonction sièges chauffants. En revanche et pour des raisons évidentes liées à la chasse au kg, aucune option de sièges à réglage électrique n’est proposée au catalogue.

Sur le plan pratique, l’amateur ne sera pas épargné par les faiblesses inhérentes à la carrosserie, à savoir : une visibilité périphérique médiocre et un accès à bord malaisé. 

Si bien que si on ne peut rien reprocher au maintien des superbes sièges, il n’en reste pas moins que sortir de l’Alpine avec un minimum de grâce, garée sur un emplacement étroit, sera loin d’être un exercice aisé.

L’Alpine A110 souffre d’un volume de chargement relativement restreint avec 196 litres (96 litres dans le compartiment avant & 100 litres pour le compartiment arrière) autant vous dire qu’il conviendra de voyager très léger. 

Alpine A110 LEGENDE

En revanche, en termes d’équipements notre version Légende embarque une dotation très appréciable qui intègre entre autres : les détecteurs d’obstacles avant et arrière, la climatisation automatique, le système de navigation, l’Alpine MySpin, le système hifi Focal, le double port USB et la connectivité Bluetooth. 

Au niveau des équipements de sécurité, l’Alpine A110 profite de : l’assistance au freinage d’urgence, l’antiblocage des roues, le régulateur & limiteur de vitesse, l’aide au démarrage en côte ainsi que le système de contrôle de la stabilité déconnectable.

Enfin, notre version d’essai bénéficiait de l’option Alpine Telemetrics qui permet de relever en temps réel les différents paramètres techniques (puissance, couple, températures, pression du turbo, etc.) et également la mesure des performances. 

Alpine A110 LEGENDE

Mais point n’est utile de se polariser sur les relevés… Dès les premiers tours de roues, on se rend vite compte que cette Alpine arrache le bitume.

A CONDUIRE :

Avant d’aborder ce chapitre, il est important de rappeler que la structure du châssis et de la carrosserie légère de cette Alpine A110 est composée à 96 % d’aluminium.

Calé tel un pilote dans ces magnifiques sièges en cuir, le pied gauche en appui sur le cale-pied sans lequel il n’est pas de vraie sportive, nous voici aux premières loges pour profiter d’une tenue de route difficile à prendre en défaut. 

Il ne manque plus que le casque pour se sentir en pré-grille d’une spéciale de rallye.  L’Alpine A110 vous installe au ras du sol et ouvre une ligne directe avec le bitume. 

Et pour cause, avec un centre de gravité particulièrement bas, des porte-à-faux réduits et un moteur central arrière, cette A110 présente une inertie polaire réduite favorable à l’agilité sur les petites routes sinueuses.

Alpine A110 LEGENDE
Alpine A110 LEGENDE

La direction de l’Alpine A110 travaille telle une trancheuse à trajectoire, sa précision est millimétrique et le coup de volant fait dans l’incision la plus précise, du bel ouvrage.

Quel que soit le type de routes, le plaisir de pilotage qui en découle reste toujours exceptionnel d’efficacité grâce à une structure très rigide qui supporte sans sourciller la puissance de feu du moteur sur les roues arrière.

L’Alpine A110 répond sans paresse aux différentes injonctions de volant, vous parle de route, se cramponne au freinage, bien en ligne et ce sans le moindre bruit parasite, juste ce qu’il faut de bruit moteur.

Même si cette pistarde ne s’appréhende pas comme la première GTI venue malgré son apparente facilité aux allures raisonnable ; sa vivacité, sa puissance généreuse et son mode de propulsion réclament du doigté à la limite.

Et étant donné le caractère bouillant de cette auto, lesdites limites se rencontrent bien au-delà de celles du commun des sportives. 

Moralité, en conduite à allure soutenue sur des petites routes, cette auto demande une certaine promptitude dans les réactions à l’image de la monture.

Au volant, l’Alpine A110 laisse l’impression d’une grande vivacité, aussi à l’aise en croisière que sur votre petite spéciale personnelle.

Mais plus encore que les performances au diapason, c’est la facilité de conduite qui sidère le plus au volant de cette Alpine.

Direction douce mais précise comme il faut, suspension confortable, on a l’impression de connaître l’auto depuis toujours.

Sans pour autant rouler à tombeau ouvert, l’Alpine A110 lèche la corde au millimètre. Et sur les petites routes de campagne, l’Alpine saute d’un virage à l’autre avec une incroyable aisance.

Alpine A110 LEGENDE

Très saine, virant à plat, freinant court malgré une pédale de frein présentant une certaine dureté à l’usage et faisant preuve d’une stabilité remarquable à haute vitesse, cette Alpine ne mérite qu’une salve d’applaudissements.

Sur petites routes sinueuses, l’Alpine fait toujours preuve d’une grande stabilité que ce soit au freinage ou en entrée de courbe, tandis qu’une fois inscrit à la corde, l’A110 s’extirpe avec une impressionnante vélocité.

Mais ne croyez pas que cette A110 en a oublié les bonnes manières pour autant. Calibrée pour offrir la meilleure tenue de caisse en toute circonstance, la suspension dispense un confort de roulage parfaitement amorti. 

En effet, cette A110 n’a rien d’une brute indomptable, on s’étonne même de la facilité déconcertante avec laquelle l’A110 absorbe les ralentisseurs. Si bien qu’évoluer au volant de cette Alpine en agglomération n’a rien d’une hérésie.

MOTORISATION :

L’Alpine A110 s’en remet à un moteur central arrière de 1,8 L de cylindrée à injection directe, turbocompressé issu de la division Renault Sport d’une puissance de 252 ch din, avouez qu’il y a pire référence.

Une fois le bouton « Engine » pressé, tous les sens sont en éveil. Il faut bien admettre que la sortie d’échappement centrale qui vocalise à chaque démarrage n’est pas étrange au phénomène.

Alpine A110 LEGENDE
Alpine A110 LEGENDE

Dès les premiers tours de roues, l’A110 dévoile ses atouts maîtres, radicalité, disponibilité et facilité. Rien que ça ! Autant vous dire qu’avec son poids plume d’environ 1 100 kg et 252 chevaux disponibles, l’A110 s’envole vers l’horizon sans paresse à la moindre sollicitation.

Pour preuve les chiffres officiels sont sans équivoque, l’Alpine couvre le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes et claque le 1 000 mètres départ arrêté en 23,7 secondes, tandis que la vitesse de pointe est communiquée par le constructeur à 250 km/h. 

Vous l’aurez compris cette Alpine A110 se montre redoutable face au chronomètre. Forte d’un rapport poids/puissance inférieur à 4,3 kg/ch, l’A110 s’inscrit clairement dans la catégorie des authentiques sportives.

Si bien que nous avons hâte de prendre très prochainement le volant de la version Alpine A110S forte de 292 ch qui promet logiquement des performances en hausse (le 0 à 100 km/h communiqué en 4,4 secondes et une vitesse maxi portée à 260 km/h).

Sur voie rapide, l’insonorisation aérodynamique n’a pas non plus manqué de nous surprendre, autant que le faible niveau de turbulences lorsqu’on roule vitres ouvertes.

Concernant la boîte de vitesse, point n’est utile de s’en remettre à une boite de vitesse fermes et accrocheurs ; l’Alpine A110 dispose d’une transmission DCT-7 fournie par le fabricant Getrag.

La calibration de la transmission à double embrayage (sept rapports) s’avère très réussie et les changements de rapports s’opèrent avec une remarquable rapidité et une grande douceur.

Décollage de la voiture au démarrage sans temps mort, rapidité et surtout douceur lors des montées des rapports, la transmission remplit parfaitement sa mission. 

A FINANCER :

Etant donné le pedigree, l’exclusivité et les performances de l’auto, cette Alpine A110 est presque « bon marché » en s’affichant à partir de 55 800 euros pour la version Pure. 

Alpine A110 LEGENDE

Notre version d’essai dans son exécution Légende, réclame un effort financier supplémentaire de 3 900 euros, soit 59 700 euros (sans option) et intègre naturellement un niveau d’équipements plus huppé. 

A titre de comparaison, une Porsche 718 Cayman débute à 57 170 euros pour une puissance de 300 ch tandis qu’une Alfa Roméo 4C s’affiche à partir de 63 200 euros pour une puissance de 240 chevaux. 

Néanmoins, la version Légende qui nous occupe ici profite d’une dotation d’un très bon niveau, là où la concurrence impose de cocher une longue liste d’options, un bon point pour la française.

Du fait de son rapport poids/performances, le bilan au niveau consommation est également un atout supplémentaire de l’Alpine A110. Selon le constructeur, la consommation moyenne annoncée sur un cycle mixte est annoncée à 6,1 L/100km. 

Valeur que nous n’avons pas réussi à reproduire durant notre essai, où notre consommation moyenne s’est établie à 9,5 L/100 km.

Néanmoins, au regard des performances de cette machine, la consommation moyenne reste très acceptable. 

Par ailleurs, avec des rejets de Co2 situés à 156 g/km selon les normes WLTP, l’heureux propriétaire de l’Alpine A110 devra s’acquitter d’un malus écologique de 2 453 euros (selon le barème bonus/malus 2019).

Enfin, un point important et qui mérite d’être souligné, l’Alpine A110 bénéficie d’une durée de garantie de 3 ans/100 000 km, un argument de taille pour les acquéreurs.

LIRE LA CONCLUSION DE L’ESSAI ALPINE A110 LEGENDE

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

BMW X1 restylé BMW X1 restylé

BMW X1 restylé : les photos !

ACTUS

Conclusion essai Mercedes Classe C Cabriolet Conclusion essai Mercedes Classe C Cabriolet

Conclusion essai Mercedes Classe C Cabriolet 2019

Suite essais

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Publicité
Connection