Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai Renault Clio 5 : encore une star ?

Essai Renault Clio 5 TCe 100

Longtemps star incontestée du marché français, la Renault Clio s’est vue voler la vedette en 2020 par la Peugeot 208 II. Mais en y regardant de plus près, celle-ci comprend logiquement les ventes de la version électrique, alors que Renault a très bien vendu la ZOE de son côté. En ajoutant les ventes de Clio 5 et de ZOE, la 208 est battue…

Intéressons-nous à la Clio 5, ici en version thermique TCe 100 relativement modeste mais située en coeur de gamme : voici notre essai de la Renault Clio 5.

Un style en évolution pour la Renault Clio 5

Les designers Renault n’ont pas du manquer de sommeil pour imaginer la nouvelle Clio. Si le design de la Clio 4 avait en son temps apporté de la fraîcheur pour le design de la marque, les équipes de Laurens Van Den Acker n’ont depuis fait que décliner le même style.

Essai Renault Clio 5 TCe 100

On pourrait même penser que cette Clio n’est finalement qu’un gros restyling…Le profil n’a en effet pas évolué, ni les dimensions. La face avant reprend les blocs optiques lancés il y a plusieurs années sur la Mégane.

Cette Renault Clio semble donc très familière quand on l’aperçoit, il faudra choisir une teinte de caisse un peu vive pour qu’elle se remarque dans la circulation. Longue de 4,05 m, la Clio a perdu 12 mm en longueur, mais aussi 8 mm en hauteur.

Les blocs optiques de la nouvelle Clio 5

Esthétiquement cette finition Intens bénéficie de jantes alliage 16 pouces, d’un entourage des vitres chromé, de vitres arrière surteintées, d’un éclairage additionnel de virage à led, ou encore d’une canule d’échappement chromée. Ceux qui en veulent un peu plus pourront se tourner vers la finition RS Line, avec des jantes et des boucliers spécifiques.

Mieux équipée que jamais, la Clio 5 dispose de projecteurs 100 % LED dès le premier niveau de finition.

De derrière la nouvelle Clio demeure très proche de sa devancière

Vie à bord : une Renault Clio à vivre

Dans l’habitacle, fort heureusement, la révolution est bien au rendez-vous. Les critiques avaient été nombreuses à l’arrivée de la précédente Clio, dont la planche de bord avait déçu pour son aspect bling bling et la médiocre qualité de ses plastiques. Renault a su retenir a leçon, et le résultat est digne de ce qu’on peut attendre d’une Clio. Dans cette version on profite même d’un éclairage d’ambiance à led.

Planche de bord de la Renault Clio 5

La qualité perçue est en hausse, avec des matériaux moins cheap et un assemblage soigné. Des matériaux moussés sont utilisés pour la partie supérieure et intermédiaire de la planche de bord, ainsi que les contre-portes. Bien dessinés, les sièges avant pourraient trouver leur place dans un modèle de la catégorie supérieure.

Sur cette Clio Intens, le conducteur dispose d’un écran TFT à la place des compteurs. En ajoutant un volant multifonctions et de nouveaux commodos, on obtient un poste de conduite rassurant et pratique au quotidien. On ne peut que saluer les commandes de climatisation directes, bien plus ergonomiques qu’un menu caché sur un écran tactile.

L’écran tactile 7″ n’est pas le plus grand proposé sur la Clio

Assez basse, cette Clio s’accompagne d’une position de conduite plutôt basse pour la catégorie, ce qui pourra rebuter une certaine partie de la clientèle. Mais pour prendre de la hauteur, il faudra s’orienter vers le Captur

L’équipement de cette fintion Intens est complet, avec la fameuse carte mains libres, le frein de parking automatique, la climatisation automatique, le système de navigation, et les radars de recul.

Sur ce niveau de gamme, l’écran tactile du système Easy Link est un 7 pouces. La version la plus haute en 9,3 pouces présente un écran verticalement, façon tablette. A condition de cocher l’option en question !

En habitabilité, si les places avant sont tout à fait confortables, à l’arrière la place pourra manquer pour les plus grands gabarits. La garde au toit est notamment limitée !

Places arrière de la Renault Clio 5

La partie à vivre passe également par de nombreux espaces de rangement disséminés dans l’habitacle. Les emplacements ne manquent pas dans cette Clio, avec une trappe à gauche du volant, un bel espace pour un smartphone devant le levier de vitesse, des porte-gobelets cachés sous un rideau escamotable, et bien entendu la boite à gants et les contre-portes. Soit un total de 26 litres, qui complètent les 391 litres du coffre à la contenance très généreuse. Le seuil de chargement est un peu élevé, cela profite au design et à la sécurité.

Le coffre de la nouvelle Clio est très généreux en contenance

Essai Renault Clio 5 : la Clio TCe 100 au volant

Notre version d’essai était motorisée par un bloc 3 cylindres essence Tce de 100 ch. Un niveau de puissance qui pouvait sembler synonyme de performances fut un temps. Ici on parlera plutôt d’agrément, avec un moteur suffisant sans être véritablement dynamique. Il faudra par conséquent jouer de la boîte manuelle à 5 rapports pour effectuer un dépassement ou gravir une côte. A noter que début 2021, Renault vient de réduire le niveau de puissance à 90 ch seulement.

Essai nouvelle Clio 5

Ce moteur 1.0 TCe est inédit sous le capot de la Clio, et se positionne comme une offre coeur de gamme. Pour la sécurité il nous semble vraiment peu engageant d’opter pour les petits SCe 65 et 75 privés de turbo. Renault propose même ce moteur avec une boîte automatique X-Tronic, ou en version bicarburation GPL.

Mieux insonorisée, la Clio ne fait pas trop entendre son moteur 3 cylindres dont le niveau sonore demeure contenu. Si les performances demeurent modestes, avec par exemple un temps de 11,8 s pour l’accélération de 0 à 100 km/h, le comportement routier semble logiquement taillé pour des puissances supérieures. Il nous tarde de prendre le volant de la version hybride E-Tech de 140 ch.

Le système MULTISENSE permet de sélectionner deux modes de conduite : ECO ou Sport, mais aussi le mode MYSENSE par défaut personnalisable.

Les aides à la conduite ne manquent pas sur la nouvelle Clio

Basée sur la plate-forme modulaire CMF-B, la nouvelle Clio s’offre de nouvelles technologies et pas des moindres avec une motorisation hybride E TECH que nous essayerons ultérieurement.

Enfin au niveau sécurité, la Clio est l’une des 2 citadines les plus sûres avec l’Audi A1, une reconnaissance certifiée par Euro NCAP. Elle a ainsi obtenu une note de 5 étoiles, grâce à un ensemble complet de sécurité : une structure de caisse optimisée, des structures de sièges revisitées et des fixations de ceintures de sécurité prévues pour un maintien optimal de tous les occupants, de toutes les tailles, à toutes les places, avec des pré-tensions pyrotechniques et des limiteurs d’effort. Les équipements de sécurité ne manquent pas : 6 airbags, l’ABS avec aide au freinage d’urgence, une camera et un radar (permettant l’assistant maintien de voie, l’alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation, l’alerte de distance de sécurité, le freinage d’urgence), le régulateur/limiteur de vitesse, l’alerte de non bouclage de ceinture (aussi aux places arrière si présence d’occupants), l’appel d’urgence des secours en cas d’accident. Par ailleurs, la vision est optimisée grâce à des projecteurs avant 100% LED de série, l’allumage automatique des feux et un rétroviseur intérieur jour/nuit.

Essai nouvelle Renault Clio

La nouvelle Renault Clio à l’achat

Côté budget, la Clio débute désormais à 15300 euros. D’une génération à l’autre, le prix n’a fait que grimper, mais la sécurité a progressé et le niveau d’équipements est de plus en plus complet.

Ce niveau de finition Intens est déjà bien éloigné de l’entrée de gamme, mais s’en démarque par une dotation riche qui améliore largement l’utilisation au quotidien. Si la Clio est la principale voiture de votre foyer, nous ne pouvons que vous conseiller de ne pas choisir une version trop dépouillée.

Les prix sont dans les clous face à la concurrence, puisque la Peugeot 208 débute à 16000 euros et la Volkswagen Polo à 16980 euros ! La Clio Life attaque plus bas à 15300 euros, mais se dispense de climatisation.

Pour une version essence TCe 90 Intens, Renault facture un prix de 21450 euros hors options. Il sera cependant assez facile d’obtenir de la remise. Parmi les options, régulateur de vitesse adaptatif, chargeur de smartphone par induction, jantes alliage 17″, instrumentation 10″, de quoi encore gagner en confort et en look.

En occasion récente, vous pourrez trouver des Clio TCe 100 Intens de moins d’un an autour de 16000 euros.

Les nouveaux compteurs numériques sont de série sur la finition Intens

La consommation de la Clio TCe 100 peut osciller entre 6 L et 7,5 L en usage mixte, selon le type de parcours et la pratique ou non d’un peu d’éco-conduite.

LIRE LA CONCLUSION DE L’ESSAI DE LA NOUVELLE RENAULT CLIO

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection