Connectez-vous avec nous

Shopping

Test RiMS Racing sur PS5

Test RiMS Racing sur PS5

Développé par RaceWard Studio, RiMS Racing est une simulation et un jeu de course de moto proposé sur plusieurs plate-formes. Nous avons pu prendre en main ce nouveau jeu sur PS5, l’une des deux nouvelles consoles à même de proposer les meilleures performances du moment.

Ce tout nouveau titre vient concurrencer le fameux Ride 4, également disponible sur PS5.

Les différents modes de jeux de RiMS Racing

Vous pourrez jouer en solo, ou en multijoueur. En solo, vous aurez le choix entre le mode carrière, le mode course unique, les tests privés, le didacticiel et le mode école. Ce dernier semble tout indiqué pour débuter dans le jeu pour se faire la main sur le pilotage moto, surtout si vous n’êtes pas aguerri dans le domaine…

Objectif du mode carrière : devenir le champion du monde RiMS. Au quartier général, le stand moto permet de régler sa moto. Vous aurez un choix limité, mais au final très pertinent.

Huit motos sont disponibles au lancement du jeu : Aprilia RSV4 1100 Factory 2020, Honda CBR 1000 RR, BMW M 1000 RR 2021 , Ducati Panigale VA R 2020, Kawasaki Ninja ZX-10RR 2019, Suzuki GSX-R 1000R 2019, Agusta F4 RC 2019 et Yamaha YZF-R1 2020.

Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5

Mais le nombre limité de motos s’accompagne fort heureusement d’une customisation très poussée.

La mécanique permet de voir les étapes de démontage pour remplacer un pneumatique par exemple : dévissage des boulons, retrait des étriers de disque, retrait des plaquettes, de la jambe de la fourche, etc…

Cela permet de composer sa propre moto, et de tester les variations sur la piste.

Toutes les pièces ont leur propre degré d’usure, voilà qui devrait séduire les amoureux de mécanique moto.

Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5

A l’étage supérieur, la résidence du pilote permet de personnaliser le look du pilote et de gérer sa carrière. Là encore vous aurez le choix des combinaisons, mais également des bottes : chaque détail compte ! On aime aussi la possibilité de choisir la morphologie du pilote ainsi que sa façon de se tenir sur la moto.

Vous l’aurez compris, sur tous ces points en dehors du choix limité de motos RiMS est complet et bien pensé.

Sur la piste de RiMS Racing

Au démarrage, le premier événement de la saison est un événement école. Celui-ci sera bien utile pour débuter la prise en main de sa moto, car le gameplay est très pointu. Forcément me direz-vous, pour un titre qui se veut typé simulation. Le pilotage nécessite donc du doigté : une conduite avec des freinages et des accélérations bourrin, ça se finira au sol…

Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5

Et pas de mode rewind pour revenir en arrière en cas de chute. La concentration est de rigueur !

Les réactions de la moto sont plaisantes, et assez réalistes. Leur comportement est différent selon le modèle choisi, et aussi évidemment selon les pièces que vous aurez sélectionné.

Pendant la course, vous pourrez vérifier l’état des composants de la moto : le niveau d’usure des pneumatiques, les réglages ECU…

Lors d’un ravitaillement, vous pourrez également choisir la pression des pneus après les avoir changé si besoin, en plus du ravitaillement en carburant. Originalité : vous ne serez pas juste un spectateur dans les stands, puisque vous aurez de petites actions à réaliser le plus rapidement possible. Cela va impacter la durée du ravitaillement.

Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5

En plus de circuits classiques, vous aurez accès à des routes fermées dans différents pays qui permettent de se rendre d’un point A à un point B sur une dizaine de kilomètres environ. Ce sera le cas avec des parcours variés, que ce soit en Norvège ou en Australie…

Avec peu de circuits et peu de motos encore disponibles, faudra-t-il attendre de prochaines DLC ? C’est un peu la voie qu’avait choisi le jeu de simulation de course auto Project Cars. Il est évidemment plus facile de proposer de nombreux véhicules dans un jeu arcade.

Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5

Sur PS5, la manette Dual Sense est particulièrement appréciable avec des vibrations et des claquements parfaitement calibrés. Les graphismes ne mettent pas une claque à proprement parler, mais sont dignes de ce qu’on attend et correspondent bien à l’esprit d’une simulation. La conduite nécessite de la concentration et une maîtrise des circuits et du e-pilotage en moto. Vous éviterez d’accélérer en pleine courbe, sous peine de chuter dans la seconde qui suit.

L’IA de son côté semble traitée différemment avec une facilité qui peut déconcerter dans certains cas. A revoir…

Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5

Conclusion

Les fans de deux roues seront ravis de voir arriver un nouveau titre moto, ce qui n’est pas si fréquent. Cette simulation moto ne sera évidemment pas dédiée à n’importe qui : les novices auront vite fait de laisser tomber. En revanche ceux qui apprécient la conduite fine et la mécanique devraient se régaler. Un jeu de connaisseurs donc, qui devrait trouver son pubic.

Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5

On a aimé :

-une vraie simulation

-mode carrière intéressant

-atelier moto sympathique

-rendu sonore réussi

-customisation des motos très étendue

On n’a pas aimé :

-Nombre de circuits limité

-peu de motos disponibles

-gameplay vite difficile pour certains joueurs

-IA à améliorer

Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Test RiMS Racing sur PS5
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection