Dacia : toutes les nouveautés 2024

Les détails de style sont plus soignés que jamais
Les détails de style sont plus soignés que jamais sur le nouveau Duster

Dacia a préparé une année 2024 riche en nouveautés. Avec en ligne de mire, le lancement commercial de la troisième génération de son best-seller, le Duster. Ce nouveau modèle sera accompagné quelques mois plus tard de sa déclinaison plus longue, le nouveau Bigster. Un modèle inédit, qui viendra coiffer la gamme par le haut. En entrée de gamme, c’est le retour de la Spring qui sera attendu après sa disparition du catalogue…

Dacia Duster 2024
Dacia Duster 2024

Duster : le nouveau Duster a été présenté fin 2023, et devrait créer un engouement pour la marque dès son arrivée au catalogue. Il faut dire que cette nouvelle génération rompt avec les deux précédentes en inaugurant un nouveau design, plus affirmé et plus robuste, qui sera repris par les prochains modèles e la gamme. La montée en gamme s’accompagnera du lancement de nouvelles motorisations, dont la motorisation hybride de 140 ch. La dotation de série sera également enrichie, dès le premier niveau de finition Essential. Logiquement, les prix devraient donc être nettement supérieurs à ce qu’ils étaient sur le Duster 2. A sa sortie en 2018, ce SUV était proposé à partir de 11990 euros. Fin 2023, l’entrée de gamme est affichée à 19250 euros ! On peut donc s’attendre au meilleur des cas à un premier prix à 19990 euros pour le lancement du Duster.

Dacia Bigster Concept
Dacia Bigster Concept

Bigster : le grand frère du Duster avait été annoncé par un concept, qui présentait en avant-première le nouveau style de la marque roumaine. Ce nouveau SUV présentera un gabarit plus conséquent que le Duster, et deviendra ainsi le nouveau haut de gamme de la marque. Le Dacia Bigster pourra-t-il profiter de la motorisation E-TECH de 200 ch présente sous le capot des SUV Renault ?

Dacia Spring Extrême
Dacia Spring Extrême

Spring : la citadine électrique fabriquée en Chine vient de disparaitre du catalogue Dacia, après la mise en place du nouveau bonus qui ne la rend plus éligible à cette aide à l’achat. Mais Dacia devrait tout de même réintroduire prochainement ce modèle à la vente en France. Un restyling de la Spring est en effet prévu, qui pourrait s’accompagner d’un repositionnement tarifaire. Une nécessité pour affronter des concurrentes redoutables bientôt commercialisées à des prix attractifs : la Citroën ë-C3 affichée à 23300 euros avant bonus, et la future Renault 5 électrique qui devrait avoisiner les 25000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *