Ce clone du Renault Scénic électrique sera fabriqué en France

Ce clone du Renault Scénic électrique sera fabriqué en France
Ce clone du Renault Scénic électrique sera fabriqué en France – illustration : Kleber Silva

En 2023, Mitsubishi a pu commercialiser deux nouveaux modèles, qui sont tous deux des Renault rebagdés. En l’occurence la Clio, devenue la Mitsubishi Colt, et le Captur, devenu l’ASX. Mais ce n’est pas terminé, puisqu’un troisième modèle sera bientôt dérivé d’une Renault. Et il s’agit de la grande nouveauté électrique Renault de 2024, le Scénic E-TECH. Ce SUV sera bien décliné chez Mitsubishi !

Quelles différences entre le Scénic E-TECH et sa déclinaison Mitsubishi ?

Pour l’heure, Mitsubishi a commencé une campagne de teasing concernant son nouveau modèle électrique, mais sans en dévoiler le nom. Si la marque continue de piocher dans les appellations connues, il pourrait s’agir de l’Outlander, un modèle qui n’est plus présent dans la gamme actuelle vendue en France.

Extérieurement, le design du SUV électrique compact siglé Mitsubishi devrait bénéficier d’une face avant distincte du modèle Renault. Les illustrations signées par Silva Kleber nous montrent une partie avant en partie remodelée, avec des blocs optiques inédits et une nouvelle calandre. En revanche, on retrouve la signature lumineuse Renault sur les flancs du bouclier. Ce qui n’est pas impossible, puisqu’elle est bien présente sur la Colt…

De profil, en dehors de badges EV chromés et des jantes alliage siglées des trois diamants, rien ne manque. Sur l’illustration ci-dessous, la partie arrière reprend intégralement le design du Scénic E-TECH. Seuls les logos changent.

En toute logique, le nouveau SUV compact électrique de Mitsubishi reprendra les motorisations et les capacités de batteries du modèle Renault. Rien d’extravagant dans l’immédiat, avec deux niveaux de puissance de 170 et 220 ch. Renault n’a pas encore annoncé de motorisation « dual motor » avec quatre roues motrices. Deux tailles de batterie seront proposées : 60 kWh, et 87 kWh. La seconde, associée à la plus puissante motorisation, permettra d’afficher une autonomie intéressante supérieure à 600 km.

Pour l’instant, Mitsubishi n’a pas encore communiqué sur la date de présentation de son nouveau modèle. Il pourrait être commercialisé quelques semaines seulement après le lancement de son cousin Renault.

A l'arrière, le nouveau SUV Mitsubishi devrait être proche du modèle Renault
A l’arrière, le nouveau SUV Mitsubishi devrait être proche du modèle Renault – illustration : Kleber Silva

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *