Essai Opel Insignia 2.0 CDTI 160 5 portes

Essai Opel Insignia 2.0 cdti 160

Opel Insignia Cosmo Pack

Opel Insignia Cosmo Pack

Voiture de l’année 2009, l’Opel Insignia est une routière prête à avaler des kilomètres dans cette version 2.0 cdti 160.

Conception :

L’Opel Insignia est vendue non pas en 2 mais en 3 carrosseries. Les amateurs de berline auront le choix entre une carrosserie 5 portes à hayon, ou une carrosserie 4 portes avec une malle.

Cette nouvelle familiale mesure 22 cm de plus que l’ancienne Vectra. Avec 4,83 m, elle ne rend qu’un centimètre à la Ford Mondeo, sa rivale désignée.

Sa plateforme est inédite, et son contenu également. Moteurs, technologies high-tech, l’Insignia ne s’est rien refusé.

Opel Insignia Cosmo Pack

Opel Insignia Cosmo Pack

Design :

Très stylée, l’Insignia fait oublier la Vectra sans difficulté. En version 5p, sa ligne rappelle celle d’un coupé.

Sur les flancs, la virgule qui court sur les portes est un bel effet de style. La custode arrière reprend le pli Hoffmeister cher aux BMW.

Les feux avant en amande possèdent un éclairage diurne très réussi. La calandre imposante et chromée a un petit goût d’Amérique. D’ailleurs l’Insignia y est vendue….sous le label Cadillac !

A l’arrière, cette version CDTI 160 se reconnaîtra par les lettres TI en noir, alors que les lettres CD sont argentées. Les jantes 18″ à 13 branches sont de série sur la finition Cosmo Pack.

Sans conteste, l’Insignia est un vrai renouveau pour le style Opel. De quoi conquérir un nouveau public.

Opel Insignia Cosmo Pack

Opel Insignia Cosmo Pack

A son bord :

Dès que l’on referme la portière, on est impressionné par le niveau de qualité de cette Insignia. Opel progresse. Le dessin de la planche de bord est dans la lignée Opel, avec une forme agréable qui reprend la virgule des flancs extérieurs.

L’assemblage est propre, et aucun bruit parasite n’est à déplorer. En revanche, certains plastiques ne sont pas exempts de reproches. Comme le plastique laqué noir, sujet aux micro-rayures. Le haut du tableau de bord et les contre-portes sont réalisés en plastique moussé.

Opel Insignia Cosmo Pack

Opel Insignia Cosmo Pack

Le volant multifonction hérite des commandes de régulateur de vitesse sur la gauche, et des commandes audio sur la droite. Ceci évite de devoir lâcher le volant, gage de sécurité.

Les sièges un peu trop fermes disposent de multiples réglages, comme le réglage lombaire électrique. Sur cette finition haute, la sellerie cuir est de série.

Opel Insignia Cosmo Pack

Opel Insignia Cosmo Pack

A l’arrière, si la place est suffisante pour les jambes, il ne faudra pas être trop grand. Plutôt basse, l’Insignia n’a pas soigné sa garde au toit à l’arrière.

Les passagers arrière disposent d’une prise 220 V, utile pour alimenter un lecteur DVD.

Opel Insignia Cosmo Pack

Opel Insignia Cosmo Pack

Le coffre de l’Insignia est tout simplement énorme, avec une contenance de 520 litres. En rabattant le dos de la banquette deux tiers un tiers, le volume de chargement grimpe à plus de 1000 litres.

Nous avons été convaincus par le GPS intégré DVD 800 Navi. L’écran 7″ présente des couleurs et un niveau de détails agréable. La cartographie est bien présentée et précise. Sur autoroute, la partie gauche de l’écran présente même les aires d’autoroute à venir.

La cartographie de 30 pays est mémorisée dans la mémoire flash interne de 2 Go.

Opel Insignia Cosmo Pack

Opel Insignia Cosmo Pack

Au niveau hifi, l’installation qui compte huit haut-parleurs est puissante et le rendu audio est de qualité.

Au final, l’Insignia dispose d’un confort d’amortissement appréciable et d’une insonorisation plutôt réussie. Son habitacle est suffisamment spacieux et son coffre gigantesque.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Opel Insignia 2.0 CDTI 160 : à conduire, sécurité et budget

Essai Opel Insignia 2.0 CDTI 160 : bilan, photos et caractéristiques