Essai comparatif Peugeot 508 Citroën C5 Renault Laguna

Comparatif 508, Laguna, C5

Comparatif 508, Laguna, C5

Le lancement de la nouvelle Peugeot 508 est propice à cet essai comparatif, pour lequel nous avons choisi de l’opposer à ses rivales françaises. La Renault Laguna et la Citroën C5 viennent en effet d’être restylées à la fin 2010, et il s’agit de modèles en tête du segment M2 en France. Les voici dans des motorisations diesel de 130 ou 140 ch, prêtes à en découdre.

Design

Nous ne départagerons pas les trois rivales sur le chapitre du design, mais voici les atouts et particularités de chacune.

Peugeot n’a pas conservé l’imposant porte-à-faux avant de la 407 qui avait été tant critiqué. La 508 inaugure un nouveau style, avec une réduction de la taille des optiques avant et de la calandre. Pour la première fois depuis des décennies, le lion n’est plus sur la calandre mais au bout du capot. Autre nouveauté : des canons à LED pour les feux de jour. Attention, ils ne sont compris qu’avec l’option xénon. Les phares à halogène sont bien moins expressifs.

Comparatif 508, Laguna, C5

Comparatif 508, Laguna, C5

Chez Renault, les designers ont bien travaillé avec le restyling puisqu’ils ont su donner un joli coup de jeune à la face avant de la Laguna. Elle paraît désormais plus agressive. Cette version GT 4Control joue la carte du sport avec une double sortie d’échappement et des jantes alliage 18″ anthracite : cela donne plus de cachet à la Laguna qui manquait un peu de personnalité.

La C5 étant un modèle à succès, le restyling a été très léger, bien plus que chez Renault. Aucune retouche sur les boucliers et encore moins sur la tôlerie : la nouvelle C5 a seulement droit à de nouveaux blocs optiques. A l’arrière la partie centrale des feux devient claire au lieu d’être rosée. A l’avant les phares intègrent un éclairage de jour à LED, y compris lorsqu’ils ne sont pas au xénon comme sur notre modèle d’essai.

A bord

Dernière née, la Peugeot 508 bénéficie d’un habitacle très soigné. La qualité de finition prend de l’avance sur ses rivales, et rejoint presque la Volkswagen Passat. Nous disposions d’une Peugeot 508 en finition Allure bardée d’options, ce qui en faisait pratiquement une Feline. De série la 508 Allure propose une sellerie cuir-tissu à réglages manuels.

Comparatif 508, Laguna, C5

Comparatif 508, Laguna, C5

Comme elle doit remplacer à la fois la 407 et la 607, la Peugeot 508 a des ambitions de grande routière. Cela se traduit par une habitabilité arrière qui surclasse celle des C5 et Laguna. Bon point pour l’espace aux jambes, nettement supérieur à l’ancienne 407.

Comparatif 508, Laguna, C5

Comparatif 508, Laguna, C5

Dans la C5, la tradition Citroën du confort d’amortissement est respectée. Bien peu de défauts de la chaussée remontent jusqu’aux passagers avec la suspension Hydractive ! On ressent donc moins la vitesse dans la C5, avec un effet “tapis volant”. Si tous les conducteurs n’apprécieront pas ce type d’amortissement, ce confort inégalé permet de parcourir de longues distances sans ressentir de fatigue.

Comparatif 508, Laguna, C5

Comparatif 508, Laguna, C5

La sellerie en tissu de la C5 est assez moëlleuse, et le maintien des sièges avant est identique à celui des sièges en cuir optionnels.

Au niveau de l’amortissement, la Renault Laguna ne joue pas la carte familiale mais plutôt celle d’une sportive. Son châssis sport GT et sa monte pneumatique 18″ font d’elle une voiture assez raide, à l’opposé du confort de la Citroën C5. Sachez qu’en option gratuite il est possible d’opter pour une monte en 17″.

Comparatif 508, Laguna, C5

Comparatif 508, Laguna, C5

Sans tendre l’oreille, on peut se rendre compte que la Peugeot 508 n’embarque visiblement pas autant d’insonorisants moteur que ses rivales pour alléger son poids. Le 2.0 HDI 140 se fait donc plus entendre dans la sochalienne lors des montées en régime que dans la C5.

Au niveau du coffre, la 508 bénéficie d’une malle plus logeable que sa devancière avec 515 litres contre 407 litres précédemment. La 508 est la plus longue des trois et elle exploite ces centimètres supplémentaires aussi bien dans l’habitacle que pour le coffre; les chinois apprécieront.

La Laguna propose un coffre moins logeable mais plus accessible avec un hayon, délaissé par la C5 de seconde génération.

Comparatif 508, Laguna, C5

Note globale Vie à bord

Confort : Citroën C5

Habitabilité : Peugeot 508

Finition : Peugeot 508

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai comparatif Peugeot 508, Citroën C5, Renault Laguna : à conduire, budget

Essai comparatif Peugeot 508, Citroën C5, Renault Laguna : bilan, photos

Une réflexion au sujet de « Essai comparatif Peugeot 508 Citroën C5 Renault Laguna »


  1. Pour l’habilité arriere, c’est pourtant la Laguna qui semble la meilleure d’après la photo.

Les commentaires sont fermés.