Essai Citroën DS3 Racing THP 202 : presque collector

Citroën DS3 Racing

Citroën DS3 Racing

Si la Citroën DS3 ne sort pas suffisamment de l’ordinaire pour vous, ce ne sera pas le cas de sa version sportive Racing. Limitée au départ à 1000 exemplaires non numérotés, la DS3 R demeure finalement au catalogue. Voici donc l’essai de cette DS3 Racing THP 202, presque collector, mais hors de prix puisqu’elle flirte avec les 30.000 euros !

Style

Si la DS3 est une reine de la personnalisation, ce n’est pas le cas pour la version Racing. Celle-ci est uniquement disponible en noir obsidien à toit orange ou en blanc banquise avec toit noir. Dans les deux cas, il n’est donc pas possible de sélectionner la couleur des jantes, des coques de rétroviseurs ou du toit. Seul l’adhésif de toit est une option à 400 euros…

Citroën DS3 Racing

Citroën DS3 Racing

Les nouvelles jantes aluminium 18″ ont un look d’enfer. Anthracite lorsque la caisse est blanche, elles sont bi-ton noir et orange sur cette version noir obsidien. Les étriers de freins rouges signés Citroën Racing prennent bien leur place sur les disques avant. En revanche les disques arrière paraissent visuellement sous-dimensionnés, et ne remplissent pas bien les grosses jantes 18″. Citroën a été généreux au niveau du carbone : on en retrouve sur les élargisseurs d’ailes, le diffuseur arrière et les bas de caisse.

Même la calandre est peinte en orange, et rend la DS3 Racing très visible dans le rétroviseur des autres automobilistes que l’on s’apprête à dépasser…

Citroen_DS3_Racing_07

Vie à bord

L’habitacle de la DS3 Racing donne également le ton avec d’énormes sièges baquet à l’avant, qu’on dirait tout droit tirés de feue la cousine 207 RC. Cet indice laisse à penser que des économies ont été faites, puisque la voiture n’a pas droit à des sièges réellement exclusifs et inédits. ( La Peugeot 207 RC a été commercialisée en 2007 ) Les surpiqûres sont en rouge, et non en orange : les économies ont été faites sur plusieurs détails intérieurs.

Citroën DS3 Racing

Citroën DS3 Racing

Vous me direz que ce sont des détails, mais pour un prix de 30000 euros on peut être exigeant non ? Je signalerai donc également que les ceintures noires auraient pu être en couleur afin de participer à l’harmonie générale, tout comme les surpiqûres du levier de frein à main recouvert de cuir n’auraient pas dû être noires, mais rouges comme celles des sièges, ou bien orange ! Citroën DS3 Racing Le bandeau de la planche de bord reprend la couleur orangée des éléments extérieurs. Citroën a été comme à l’extérieur plutôt généreux avec le carbone, qu’on retrouve sur la console centrale, le volant et les contre-portes.

A l’arrière on retrouve une banquette 3 places, où les passagers ne seront pas forcément trop à l’aise : la suspension est en effet très raide. Ils seront également un peu à l’étroit et presque dans le noir, avec des sièges avant qui masquent la vue, des vitres arrière surteintées et un pavillon noir qui réduisent la luminosité à bord. En revanche bon point pour l’insonorisation : sur autoroute elle est bien plus agréable qu’une Clio RS.

Citroën DS3 Racing

Citroën DS3 Racing

De série l’équipement comprend la climatisation automatique, le radar de recul, les rétroviseurs rabattables électriquement, le rétroviseur jour-nuit automatique. Stationnée en plein soleil, la DS3 ne brille pas par sa climatisation, qui peine à refroidir l’habitacle. Premium, la DS3 n’a pas droit à la climatisation automatique bizone de sa cousine Peugeot 207. Elle récupère en revanche les mêmes commodos. Il faudra débourser 950 euros pour obtenir le navigateur MyWay couplé avec le système Hifi. Ce dernier n’a pas la qualité du pack Hifi Denon de la grande soeur C4 avec caisson de basses dans le coffre. La navigation n’a pas montré de faiblesses au cours de notre essai. Attention à l’alerte pour les radars fixes : plusieurs radars n’étaient pas signalés sur nos différents parcours.

Citroen_DS3_Racing_58

Au niveau de la vie à bord, la Ciroën DS3 Racing est donc décevante. Elle ne pousse pas suffisamment loin la carte du premium et de la personnalisation. De plus, l’harmonie des couleurs qui n’est aboutie trahit des économies de bout de chandelle. Lors des voyages, vous aurez sans doute les fessiers endoloris par l’inconfort des suspensions.

Citroën DS3 Racing

Citroën DS3 Racing

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Citroën DS3 R 1.6 THP 202 : à conduire, budget

Essai Citroën DS3 Racing THP 202 : bilan, galerie photos

3 réflexions au sujet de « Essai Citroën DS3 Racing THP 202 : presque collector »


  1. Citroën veut jouer dans la cour des grand avec sa petite bombinette DS3 Racing 1.6 THP 202CV,et s’attaquer au segment des Clio 3 rs,et Mini Cooper JCW,mais la bataille s’annonce rude pour la marque au chevrons vu le tarif du petit bolide.


  2. le prix algerien svp de la c3 et c4 toue option

Les commentaires sont fermés.