Opel Insignia Country Tourer

Opel Insignia Country Tourer

Opel dévoile déjà son Insignia Country Tourer, qui sera présentée en première mondiale au salon de Francfort en septembre prochain. Mais comme les commandes seront ouvertes dès le mois de juin, Opel n’a pas souhaité attendre plus longtemps pour officialiser cette nouvelle version.

Le programme de la nouvelle Insignia est ambitieux : elle sera proposée en trois carrosseries, Insignia Grand Sport, Insignia Sports Tourer et cette nouvelle version Country Tourer.

Transformer un break en break baroudeur est une recette mise en place chez Audi avec l’A6 Allroad depuis plusieurs générations. Ces déclinaisons ont depuis fait des petits, chez Peugeot avec le 508 RXH, chez Mercedes avec la Classe E All Terrain, chez Skoda avec l’Octavia Scout, ou encore chez Volkswagen avec la Passat Alltrack.

Les changements esthétiques sont donc logiques avec des boucliers inédits qui abandonnent la peinture intégrale couleur caisse pour une partie inférieure en plastique noir mat. Les designers Opel ont habillé ces éléments avec des inserts chromés à l’avant, et avec deux sorties d’échappement à l’arrière.

Proposée à des tarifs plus compétitifs que les rivales premium, mais aussi qu’une Passat Alltrack, l’Opel Insignia Country Tourer n’oubliera pas pour autant de faire le plein de nouvelles technologies. Projecteurs led pilotés, connectivité Opel OnStar, hayon électrique commandé par un mouvement du pied sous le bouclier, reconnaissance des panneaux de signalisation : là encore la clientèle pourra s’offrir des équipements souvent inabordables dans le segment premium.

Opel poursuit donc une très belle offensive produit qui semble payer au niveau des ventes : la Corsa remonte dans le classement et le nouveau Mokka X séduit lui aussi une plus large clientèle.

Opel Insignia Country Tourer

Opel Insignia Country Tourer

Opel Insignia Country Tourer

Opel Insignia Country Tourer


Mots clés pour ce billet :