Comment choisir son importateur auto ?

 

Achat auto

Achat auto

Vous souhaitez commander une voiture neuve, et vous recherchez des voitures neuves moins chères ? Les mandataires automobiles sont la solution toute trouvée pour réaliser des économies lors de votre achat.

Aujourd’hui les voitures sont homologuées au niveau européen, et les différences sont minces entre une Peugeot 208 vendue en Italie et une Peugeot 208 vendue en France. Les différences sont essentiellement marketing : chaque siège de constructeur dans un pays va créer sa gamme et positionner un modèle en fonction de la concurrence et des attentes des consommateurs. D’un marché à l’autre, les attentes ne sont pas du tout les mêmes, même au sein de l’Europe.

Autre point rassurant : les voitures bénéficient d’une garantie européenne. Une voiture importée aura donc les mêmes droits au SAV qu’une voiture non importée.

De toute manière ne perdons pas de vue que chaque modèle ne sera en principe pas fabriqué dans une usine différente selon son pays de destination, du moins au sein de l’Europe.

Quelles différences entre une voiture destinée au marché français et une voiture d’importation ?

Prenons un exemple. Si vous commandez une Peugeot 308 chez un mandataire, elle sera fabriquée dans l’usine PSA de Sochaux. Exactement comme si vous l’aviez commandée chez un concessionnaire ! Ce qui changera, ce sera donc la définition de la voiture : si elle est destinée à l’Espagne au lieu de la France, elle aura des différences d’équipement, même pour une finition annoncée au même nom qu’en France.

Les mandataires précisent en général les différences d’équipement avec les finitions françaises équivalentes. Il  peut s’agir d’équipements en plus, ce qui n’est pas gênant, mais aussi parfois d’équipements en moins. Dans un tel cas, il ne faut pas oublier une chose importante : la future revente du véhicule.

Nous vous conseillons donc d’opter pour une version bien équipée, ou à défaut d’ajouter les options manquantes. Ainsi à la revente, votre voiture sera au moins aussi bien équipée qu’une voiture destinée au marché français.

Quels sont les pièges de l’importation pour les voitures ? 

Fraude à l’acompte, fraude à la TVA : tout le monde aura déjà entendu ce genres d’histoires qui ne sont pas si courantes. Pour les éviter, choisissez un mandaire auto avec un vrai historique. De nombreuses sociétés ayant aujourd’hui pignon sur rue sont nées dans les années 90 !

Caroom, un comparateur pour les mandataires, permet de comparer différentes offres pour le même véhicule. Leurs offres pourront vous aider à faire le tri.

Toutes les voitures neuves sont-elles faciles à trouver chez un mandataire automobile ?

Il faut bien l’avouer : quand on surfe sur les sites d’import auto,  les voitures neuves moins chères qu’on trouvera le plus facilement sont les voitures….françaises !

Exemple chez Auto IES, dès la page d’accueil, on découvre des remises alléchantes de 43 % sur des Renault Talisman Estate ! Une remise particulièrement élevée, qu’il sera difficile d’aller chercher sur de nombreuses marques étrangères. Et même impossible de trouver pour des constructeurs premium !

Ce montant de remise n’est pas non plus monnaie courante, en revanche les offres à plus de 30 % sont assez fréquentes.

Cela nous permet de toucher une Talisman Estate Intens dCi 110 EDC avec de nombreuses options ( cuir, peinture métallisée, garantie 5 ans ) à 24362 euros au lieu de 42740 euros !

Très demandée actuellement, la toute nouvelle Citroën C3 Shine Puretech 82 peut se trouver à des prix bien plus intéressants qu’en concession !

Le Peugeot 2008 en production à Mulhouse

Le Peugeot 2008 en production à Mulhouse

Les différences de TVA en Europe 

Tout n’est pas encore harmonisé en Europe, et notamment le niveau des taux de TVA. Ces différences peuvent expliquer en partie les différences de prix, mais ce n’est que le sommet de l’iceberg !

C’est au Luxembourg que la TVA est la plus basse, avec 17 %. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir des annonces d’occasions récentes sur des sites d’annonces français. L’Allemagne vient juste derrière avec 19 %, suivie de la France avec nos 20 %. Avec 21 %, l’Espagne et l’Italie sont donc moins bien placées que la France. Alors qu’au final, ces deux marchés fournissent bon nombre de voitures importées arrivant en France ! Irlande et Portugal sont moins bien lotis encore avec 23 %, mais ce n’est rien face à la Suède et au Danemark avec leur TVA de 25 %.

La marche à suivre pour bien réussir son achat chez un mandataire automobile 

Premier point important : choisir un modèle qui vous plait, et pas seulement un montant de remise ! Une fois votre dévolu jeté sur un modèle, vous pourrez ensuite passer aux choses sérieuses : la comparaison des offres des revendeurs et négociants. Il sera alors utile de bien étudier l’historique des sociétés en question, et consulter les avis des précédents clients.

Lorsque vous aurez trouvé la voiture qui vous plait, un négociant qui vous propose une offre intéressante, il sera l’heure de s’attaquer aux devis. Tous les mandataires proposent en général différents types de disponibilité. Les voitures disponibles immédiatement sont en général les plus remisées, avec peu d’exemplaires : il faut se décider rapidement ! Deuxième cas : les voitures en arrivage, déjà pré-commandées et disponibles en quelques semaines seulement. Troisième cas de figure : les voitures en commande usine. Dans ce cas, le timing sera le même que pour une commande classique en concession, avec le gros avantage de pouvoir configurer sa voiture selon ses souhaits. On pourra donc choisir le ou les coloris de caisse, les jantes, et ajouter les options qui nous font envie. Seul bémol, puisqu’il y en a un : il faudra être patient. Même dans le cas d’une voiture française très diffusée, il n’est pas rare de devoir attendre au moins 3 mois.

Une fois le modèle et la disponibilité choisie, on prendra le temps de bien comparer la liste des équipements avec la version française équivalente. De façon à bien s’assurer de ne pas avoir un mouton à 5 pattes lors d’une future revente…

Après l’attente ( ou non ), la suite se déroule à la livraison. Vous prendrez le temps de bien vérifier la présence des équipements mentionnés sur le bon de commande, et aussi de vérifier que la voiture est livrée en parfait état. Et en cas d’absence de notice en français, même si on vous propose de télécharger un pdf, il est possible d’évoquer la loi Toubon, qui impose de fournir une documentation en français…

Vous avez désormais toutes les clés pour réussir un achat de voiture neuve moins chère, importée dans un autre pays d’Europe.