Des modèles Renault bientôt supprimés

Renault est en mauvaise posture. Après un début de l’année catastrophique en termes de vente, la pandémie n’aura fait qu’empirer la situation. Le ministre de l’économie Bruno Le Maire annonce même que « Renault joue sa survie ».

Si on ne doute pas de la survie de Renault, un sérieux plan d’économies devrait être appliqué. Avec à la clé un risque très sérieux de fermetures d’usines, mais également de suppression de modèles dans la gamme.

2019 – Nouveau Renault ESPACE Initiale Paris

Et sans surprise, ce sont les monospaces en perte de vitesse qui vont en subir les conséquences. Les Scénic, Grand Scénic et Espace ne seront tout simplement pas renouvelés. Renault pourra mettre l’accent sur sa gamme de SUV, avec une future génération de Kadjar qui devra proposer jusqu’à 7 places.

Pour Renault c’est un vrai tournant, avec la disparition des monospaces qui ont fait son succès pendant plusieurs décennies. La marque était en avance sur ces segments, avec des modèles qui auront connu le succès pendant plusieurs générations.

D’autres Renault devraient également quitter le catalogue, en l’occurence les berlines et break Talisman. Mais ce n’est pas terminé puisque même parmi la gamme de SUV, le Koleos n’est pas à l’abri d’une disparition.

Dans cette triste perspective, la fermeture de l’usine de Douai qui emploie tout de même 3000 personnes et assemble les Scénic, Talisman et Espace, semblerait condamnée. A moins qu’elle ne soit consacrée au développement de voitures électriques comme cela été prévu initialement…

Dans quelques jours Renault devrait présenter son plan d’économies de façon officielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *