Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Le roadster de luxe de Mercedes, le SL fait peau neuve, ou presque. Le voici sous une robe remaniée avec une face avant affinée. Capot à double bossage, grille de calandre diamant, et nouveaux projecteurs rappellant la fameuse AMG GT donnent un coup de frais à cette Mercedes SL.
En entrée de gamme, on trouvera désormais le SL 400 dont le V6 développe une puissance de 367 ch. Le 0 à 100 km/h est réalisé en tout juste 4,9 s, et les rejets de CO2 sont contenus à 175 g. Au cran au-dessus, le SL 500 conserve son moteur V8 avec 455 ch, ce qui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,3 s !
Mais comme cela ne suffit pas, on passe ensuite non pas sur la mais sur les versions AMG. Les SL 63 AMG et SL 65 AMG ne boxent pas dans la même catégorie. Le premier, le SL 63 AMG, profite d’un V8 de 5,5 L de 585 ch. Le second, le SL 65 AMG, s’offre comme toujours un gros V12. D’une cylindrée de 6,0 L, ce V12 développe 630 ch et 1000 Nm de couple, de quoi effectuer le 0 à 100 km/h en 4,0 s ! Ce qui n’est finalement qu’un dixième de moins que le SL 63 AMG. Mais dans les émirats du Golfe, un V12 sonnera sans doute mieux, et la consommation mixte de 11,9 L n’aura rien de rhédibitoire.

En 2012, nous avions réalisé un essai de la Mercedes SL 500 Edition One qui nous avait séduit par sa sportivité et son moteur démonstratif. Le restyling apporte un look au goût du jour, une bonification au niveau des moteurs et un équipement revu à la hausse. De quoi justifier des tarifs très élevés, pour un roadster qui demeure comme toujours très élitiste.

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016

Mercedes SL 2016


Mots clés pour ce billet :