Pokémon Go en voiture : attention danger

Pokémon Go en voiture : attention danger

L’arrivée de Pokémon Go en France est rapidement devenue un enjeu de sécurité routière. L’Association 40 Millions d’Automobiles tire la sonnette d’alarme : 3,4 millions d’automobilistes jouent en conduisant !

Depuis le 24 juillet, l’application Pokémon Go a ainsi été téléchargée plus de 6 millions de fois. Et dans ce jeu en réalité augmentée, la tentation est grande de traquer des Pokémon en se déplaçant…en voiture.

Exemple de message posté sur un forum de jeux vidéo : “J’ai pu tester Pokemon Go en voiture et pour ma part je trouve que en dessous de 80km/h ça marche bien. Certains disent pas plus de 50km/h… Qu’en pensez vous ?”

Les comportements dangereux ne manquent pas d’interpeller : “Hier j’me suis arrêté sur la bande arrêt d’urgence pour un minidraco”

Résultat des courses : la société Niantic s’est engagée à ne pas placer de Polémons sur les autoroutes et à proximité des autoroutes. Autre nouveauté sur l’application, l’ouverture d’un message qui pourrait sembler évident : “jouer au volant comporte de nombreux risques”.

Ce n’est pas parce que le jeu fait un carton que l’on accepter que ça cartonne aussi sur les routes » déclare Pierre CHASSERAY, délégué général de « 40 millions d’automobilistes ».

Autre initiative, celle de la Sécurité Routière. Pour tout téléchargement de l’application Mode Conduite, elle offre un Pokémon rare.

Le danger ne vient pas uniquement des automobilistes : les piétons utilisateurs de Pokémon Go peuvent aussi se mettre en danger en traversant sans regarder par exemple.

Sur Twitter, les messages de prévention envoyés aux joueurs par la Police ou les préfets de régions ne manquent pas. Automobilistes, soyez donc attentifs, et plus encore que d’habitude.


Mots clés pour ce billet :