Livre : Fiat 500 la Dolce Vita

Livre : Fiat 500 la Dolce Vita

Serge Bellu revient sur l’histoire de la plus italienne des citadines : la Fiat 500. Dans “Fiat 500, la dolce vita” publié aux éditions du Chêne, Serge Bellu nous raconte toute l’histoire non pas de LA, mais DES Fiat 500.

Car l’histoire de la Fiat 500 ne commence pas avec la plus connue des 500 apparue en 1957. De nombreux lecteurs découvriront ici la toute première génération de Fiat 500 baptisée Topolino, lancée en 1936 ! Les évolutions de cette première citadine minimaliste sont racontées avec de nombreuses photos d’époque. On attaque ensuite sur la mythique seconde Fiat 500, commercialisée de 1957 à 1975, et diffusée à plus de 5 millions d’exemplaires. Avec 4 places dans moins de 3 mètres de long et un toit ouvrant en toile, la Fiat 500 va rapidement se faire une place dans les villes italiennes et au-delà.

Minimaliste elle aussi avec un équipement très succinct et de petites motorisations, la Fiat 500 misait beaucoup sur son physique. Un style qui lui permettra de tenir pendant presque deux décennies !

Plusieurs chapitres sont consacrés aux déclinaisons créées par les carrossiers, ainsi qu’aux versions sportives Abarth.

Avec le retour du design postmoderniste, le revival de cette 500 voit le jour au début des années 2000, pour une commercialisation en 2007, tout juste 50 ans après la précédente génération. La suite, on la connait, avec plusieurs dérivés qui ont donné naissance à une gamme 500 qui a offert un vrai bol d’air au constructeur italien. Serge Bellu ne s’attarde pas sur les versions commercialisées mais prend soin de présenter les créations originales telles que la 500 Z de Zagato, les 500 revisitées par des artistes, sans oublier les 500 Abarth.

Notre avis : Un nouveau livre sur la Fiat 500 qui n’est pas exhaustif mais déjà relativement complet, avec de vraies informations et un choix de photos réussi.

Prix : 35 € TTC

 

 

 


Mots clés pour ce billet :