Nouvelle Citroën C-Elysée : restylée pour 2017

Nouvelle Citroën C-Elysée

Nouvelle Citroën C-Elysée

Après le lancement de la nouvelle C3, Citroën s’attaque à sa berline compacte internationale : la C-Elysée. Commercialisée en France sur le tard, la compacte trois volumes vise en priorité la Chine, l’Algérie ou encore la Turquie. En 2015, sur 117.000 ventes 90.000 exemplaires ont été écoulés en Chine !

Depuis fin 2012, Citroën a écoulé sa C-Elysée à 400.000 exemplaires. Pour lui construire une notoriété, la Citroën C-Elysée dispute le championnat du monde FIA WTCC qu’elle a remporté trois fois déjà.

Avec à peine quatre ans au compteur, ce n’est donc pas une toute nouvelle voiture que lance Citroën, mais un restyling de la C-Elysée. La face avant a été retravaillée, avec de nombreuses modifications. La calandre est désormais plus large, avec un dessin en continuité avec les blocs optiques. Des projecteurs qui ont même changé de forme avec un trait inférieur désormais simple, sans décroché. En un sens, cette nouvelle calandre se rapproche davantage d’un esprit…Volkswagen ! Une marque qui fonctionne très bien en Chine.

Autre nouveauté : un bouclier redessiné avec des inserts chromés repositionnés juste au-dessus de nouveaux feux de jour à led. A l’arrière, la nouvelle Citroën C-Elysée s’offre des feux à effet 3D. Le restyling s’accompagne de nouvelles jantes, et de nouvelles teintes.

Dans l’habitacle, la planche de bord reçoit une tablette tactile 7 pouces, et le combiné des compteurs change de graphisme. Android Auto & Carplay sont de la partie, avec Mirror Screen. Le Pack Citroën Connect Nav  inclut l’info trafic en temps réel et la proposition de trajets alternatifs TomTom, l’affichage des prévisions de la météo locale, l’affichage des parkings et stations-service avec les tarifs pratiqués, la recherche locale de POI sur Internet…

Du côté des moteurs, cette berline low-cost débute avec le petit Puretech 82 ch essence un peu juste pour une utilisation familiale, surtout avec un coffre de 506 litres rempli !

Le second moteur est une veille connaissance, le VTI 115 qui ne sera sans doute pas proposé chez nous. Reste donc les inévitables diesel, avec le 1.6 BlueHDI proposé suivant les marchés en 92 et 100 ch.

En France la Citroën C-Elysée est proposée à partir de 13450 euros seulement.

Nouvelle Citroën C-Elysée

Nouvelle Citroën C-Elysée

Nouvelle Citroën C-Elysée

Nouvelle Citroën C-Elysée

Nouvelle Citroën C-Elysée

Nouvelle Citroën C-Elysée

Nouvelle Citroën C-Elysée

Nouvelle Citroën C-Elysée