Nouveaux radars : discrimants, mobiles nouvelle génération

Radar

Face à la profusion de nouveaux radars, il est temps de faire le point. Fin 2012, de nouveaux types de radars ont été mis en place en France : outre les radars de vitesse moyenne très décriés, les radars mobiles nouvelle génération et les radars discriminants ont également vu le jour.

Les nouvelles technologies sont souvent une source de réjouissances, mais concernant les radars ce n’est évidemment pas le cas pour les automobilistes, qui sont constamment traqués.

Radars discriminants : une centaine déjà en action !

Les radars discriminants sont les premiers appareils de mesure de vitesse à pouvoir faire le tri entre les différentes catégories de véhicules. Cela permet de flasher un poids lourd pour une vitesse différente d’une moto ou d’une voiture. Et ces nouveaux radars permettent précisemment de cibler la voiture en infraction quand plusieurs véhicules sont photographiés en même temps.

Vous devriez surtout les rencontrer dans des zones où le trafic de poids lourd est important. Début septembre 2012, il y avait déjà 94 radars discriminants opérationnels ! Le saviez-vous ?

Radars mobiles de nouvelle génération

Les radars mobiles sont souvent les plus redoutés, car il ne sont évidemment pas signalés et sont de moins en moins facilement visibles de loin. Le temps de la Laguna Nevada blanche est révolu, même une petite Peugeot 207 peut être équipée d’un radar mobile comme c’est le cas vers Mulhouse. Et comme ils ne flashent pas, vous pourrez doubler un de ces radars mobiles sans vous en rendre compte.

Bon à savoir : la marge retenue n’est pas de 5% mais de 10% sur ces appareils. Vous serez donc verbalisé seulement à partir de 101 km/h quand la vitesse est limitée à 90 km/h.

Fin 2012, il y avait une vingtaine de radars mobiles en France. Ce chiffre est appelé à fortement grimper…

radar

Radars de vitesse moyenne : le grand déploiement

La presse les a surnommés les radars tronçons, pour la Sécurité Routière il s’agit des radars de vitesse moyenne. Les véhicules sont contrôlés sur des portions de routes de plusieurs kilomètres, avec un éventuel flash en sortie du tronçon. Un lecteur automatique de plaques d’immatriculation permet de contrôler les véhicules individuellement.

Fin 2012, il y en avait seulement quatre en France.

Radars pédagogiques : un avertissement efficace

Quand l’Etat a annoncé la suppression des panneaux annonçant les radars automatiques, les automobilistes se sont sentis complètement vulnérables. Mais le réseau routier s’est rapidement vu équiper de très nombreux radars pédagogiques : il y en avait déjà 1420 fin 2012 ! Ces radars pédagogiques affichent la vitesse lorsqu’elle est excessive, mais sans verbaliser. Ils sont situés en amont de radars automatiques, qui sont eux bien à même de vous sanctionner.

Alors soyez prudents….

Radar pédagogique