Nissan Micra DIG-S : 95 g

Nissan Micra

Nissan Micra

Deuxième motorisation du programme Micra, le nouveau moteur 3 cylindres 1.2 combine ici injection directe et compresseur. Le sigle DIG-S signifie en effet Direct Injection Gasoline-Supercharger.

En version d’entrée de gamme, le petit 1.2 développe 80 ch. Lire notre essai :

Essai Nissan Micra 1.2 Tekna : une vraie affaire !

Ici le rendement est supérieur, puisque la puissance grimpe à 98 ch alors que les rejets descendent à 95 g de CO2/km, et la consommation à 4,1 L ! Le nouveau moteur sera également disponible avec la boîte CVT, les émissions grimpent alors à 115 g.

Conformément aux pratiques du secteur automobile, ces résultats concernent la version d’entrée de gamme, la Visia. Bien entendu, les versions plus cossues, mieux équipées, sont un peu plus lourdes et ce poids supplémentaire affecte un peu leurs consommations et leurs émissions.

« L’engagement de Nissan à réduire les émissions polluantes de ses voitures concerne tout autant l’amélioration des motorisations thermiques que la création de nouvelles voitures électriques. La Micra DIG-S illustre les progrès de nos ingénieurs, » affirme Pierre Loing, Vice President Product Strategy and Planning, Nissan International SA. « Ses émissions ultra-basses et son comportement routier sans compromis font de la Micra DIG-S une nouvelle référence en matière de petites berlines urbaines. Aucune autre voiture essence compacte ne peut égaler sa sobriété et son efficacité. Elle est plus proche d’une Diesel équivalente. »

La nouvelle Nissan Micra DIG-S sera lancée dans quelques mois, et nous ne manquerons pas de l’essayer pour vous donner nos impressions sur cette nouvelle version.

Nissan Micra

Nissan Micra