De nouveaux moteurs pour la BMW Série 5

BMW Série 5

BMW Série 5

BMW n’a pas réservé le nouveau 4 cylindres turbo-essence à la nouvelle Série 3 : la Série 5 va en profiter également. La BMW 520i adopte ce 4 cylindres 2.0 essence dans une déclinaison de puissance de 184 ch, avec un couple de 270 Nm. Ce couple est disponible de 1250 à 4500 tr/min : une étonnante souplesse ! La nouvelle 520i réalise le 0 à 100 km/h en 7,9 s et atteint 227 km/h en carrosserie berline.

La BMW 528i adopte ce 4 cylindres qui développe 245 ch, grâce aux technologies de suralimentation double entrée Twin Scroll, l’injection directe haute pression, la distribution variable Valvetronic, et le calage variable des arbres à cames double VANOS.

Le 0 à 100 est abattu en 6,2 s et la 528i peut atteindre la vitesse de 250 km/h, avec une sobriété remarquable : la consommation mixte descend à 6,5 L avec la boite automatique à 8 rapports.

Mais ce n’est pas tout, BMW fait également évoluer ses motorisations diesel avec une 520d EfficientDynamics Edition qui ne consomme plus que 4,5 L en mixte, pour des rejets de Co2 de 119 g. Pour son efficacité, cette Série 5 bénéficie de la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques du moteur, de l’indicateur de changement de rapport, de la fonction de récupération de l’énergie libérée au freinage et de volets d’air pilotés, d’un rapport de pont arrière plus long et des jantes «aéro» spécifiques au look Streamline.

Au-dessus dans la gamme, la BMW 525d est motorisée par un nouveau quatre cylindres diesel à technologie BMW TwinPower Turbo. La puissance grimpe à 218 ch, et le couple de 440 Nm est disponible entre 1500 et 2500 tr/min. Avec ce nouveau bloc, la 525d consomme jusqu’à 20% de moins qu’auparavant. Les rejets descendent à 138 g, et même 132 g en BVA.

Bilan

Ces progrès en matière d’efficience arrivent à point nommé en France, juste avant le durcissement du bonus-malus. Une 525d sera en zone neutre et de dispensera ainsi du malus écologique !

BMW Série 5

BMW Série 5

BMW Série 5

BMW Série 5