Peugeot RCZ restylé : montée en puissance

Peugeot RCZ restylé
Véhicule image par excellence, le coupé Peugeot RCZ était encore doté d’une face avant très similaire à celle de la Peugeot 308 phase 1 datant de 2007. Il est enfin l’heure du restyling, avec l’arrivée du nouveau design Peugeot.

Esthétiquement l’essentiel des modifications est concentré sur la face avant, avec une nouvelle calandre plus réduite, des feux de jour à LED avec un dessin façon griffes, et un logo désormais apposé au bout du capot. Le dessin du nouveau bouclier avant est sympathique et donne un bon coup de jeune au RCZ.

La personnalisation reste au programme, avec la possibilité d’opter pour des barrettes de calandre noir laqué et non chrome satiné, de choisir entre trois couleur d’arches dont un noir mat inédit, d’opter pour un « Black Pack », ou encore de décorer la carrosserie avec des stickers.
Le choix de jantes alliage est le plus vaste de toute la gamme Peugeot avec pas moins de 10 choix différents, dont les nouvelles jantes 19 pouces Technical diamantées bi-ton.
Ce restyling est aussi l’occasion de lancer deux nouvelles teintes sur le RCZ : le Brun guaranja et le rouge erythrée.
Alors que la version la plus puissante plafonnait jusqu’à présent à 200 ch, Peugeot annonce une future version sportive motorisée par le 1.6 THP boosté à 260 ch ! En attendant cette nouveauté, le RCZ restylé récupère la même gamme que précédemment : 2.0 HDI 163 ch BVM, 1.6 THP 156 BVM et BVA, 1.6 THP 200.

L’équipement évolue avec l’arrivée en série du pare-brise accoustique, et d’un pack visibilité dès le premier prix.
Le navigateur Wip Com 3D est secondé par le petit Wip Nav Plus, qui comprend une cartographie Europe, une radio tri-tuner, la connexion bluetooth, USB et Jack et l’indication des limitations de vitesse.
Pour les selleries, de nouvelles possibilités bi-ton apparaissent dont un cuir cohiba brun.

Au Mondial de Paris, c’est le RCZ R Concept noir mat et cuivre qui va préfigurer la future version THP 260 ch. Les rejets sont maintenus à 155 g seulement, mais aucun chiffre de performances n’est encore annoncé. Pour une meilleure motricité, ce futur RCZ THP 260 ch accueillera un différentiel à glissement limité Torsen. La confrontation avec la Mégane RS est clairement relancée !

Lire l’essai du Peugeot RCZ THP 200

Lire l’essai du Peugeot RCZ THP 156 BVM et BVA

Peugeot RCZ restylé
Peugeot RCZ restylé
Peugeot RCZ restylé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *